Le coin du débutant : faire son ouverture avec quelques leurres
avatar

Alors que l’ouverture générale du brochet s’est faite hier sur la majorité des départements, elle se fera un peu plus tard chez d’autres. Pour le débutant ayant choisi de pratiquer à l’ouverture sa passion pour le leurre se pose la question du choix des plus pertinents, avec quoi faire mon ouverture ? Voyons ça.

Pour simplifier nous aborderont ici la pêche en plan d’eau, celle en rivière est plus spécifique. Donc en plan d’eau les niveaux sont à peu près constants, dès lors on pourra choisir des leurres qui iront gratter le fond sans que ceux ci s’accrochent.

Si votre plan d’eau préféré est victime de marnage, c’est à dire qu’il baisse de niveau et que des plantes rivulaires se retrouvent noyées à l’ouverture, il faudra penser à utiliser des leurres passant au dessus.

 

Dans tous les cas équipez vous d’un jerkbait à bavette, un BX  Minnow de rapala, un Vision 110 de Mégabass, ou tout autre leurre qui ne coulera pas plus profond qu’un mètre.

 

En début de saison les brochets sont sur les bordures, pas besoin d’aller les chercher au centre de la pièce d’eau. Ils recherchent de belles proies comparables aux blancs qui se rassemblent pour frayer, laissez de coté les poissons nageurs de 7 cm pour passer au 10/12 cm qui sont plus dans la taille des vifs rencontrés.

 

Dans le même ordre d’idée, un glidder tel que le Salmo Slider en 10 cm est une belle proie nonchalante pour le brochet qui nage peu profondément et s’anime avec une simple canne en puissance MH.

N’oubliez pas un crank grand plongeur ou un lipless pour explorer une zone profonde, ils fonctionnent aussi très bien à l’ouverture.

 

Du coté des ferrailles mon choix s’orientera vers un spinner bait, capable de passer partout et de réveiller les carnassiers, le spinner est le leurre idéal pour pêcher du bord les postes précis. Seul bémol il ne se lance pas très loin.  Essayez le modèle Sébile Pro Shad Finesse qui possède d’excellentes finitions et dont la seconde partie de l’armature soutenant les cuillers s’efface sous la dent du brochet grâce à une articulation, gage de plus de réussite au ferrage.

 

Du coté des leurres souples, essayez cette année le chatterbait, ce n’est pas un leurre souple mais il faut l’agrémenter avec l’un de ceux ci. Le Chatterbait s’accroche moins qu’une cuiller et les carnassiers n’y sont pas encore habitués : Megabass et son Wild Header en est un parfait exemple.

 

Pour les leurres souples utilisez du 3 ou 4 pouces pour les sandres et du 4 à 6 pouces pour le brochet. Animation linéaire pour le bec et à gratter pour le sandre. Pour ne pas vous ruiner en têtes plombées, car vous en laisserez au fond, achetez des TP en vrac  Flex de Berkley.

Les modèles de LS que j’utilise en cette saison sont tous des modèles en forme de shad. Les One up shad de sawamura et les Gotam Shad de Berkley sont mes préférés pour leur efficacité régulière, mais testez d’autres marques comme les Grubby Shad de Pezon et Michel qui semblent prometteurs.

 

Cette sélection prend en compte le pêcheur à pied qui ne peut pas emmener toute sa collection de leurres au bord de l’eau. L’important est de pêcher le coin avec le leurre adpaté : Zone peu profonde c’est le jerk ou le glidder, zones plus profondes c’est le lipless ou le leurre soupe et zone encombrée c’est le spinner..

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in le coin du débutant, pêche. Bookmark the permalink.

Comments are closed.