Le coin du débutant : Débuter la truite avec quelques poissons nageurs
avatar

Le débutant qui veut s’aventurer en première catégorie au poisson nageur doit y aller en sachant une chose : Ca va coûter une grosse poignée d’ euros.

Si je dis ça c’est parce que les poissons nageurs, surtout ceux pour la truite, ne sont pas donnés et pour réussir face à la fario, oubliez le truc à deux euros qui pourrait prendre un jeune brochet, car la truite ne se leurre pas si facilement. Voyons ça ensemble.

 

Afin de calmer les plus téméraires, un budget pour partir correctement à la truite en rivière c’est au minimum 100 euros, vraiment au minimum….

Nous aurons besoin de 6 poissons nageurs pour commencer, 6 ou plus mais 6 paraissent pour moi être le minimum.

Pour les plus petites rivières vous prendrez des poissons nageurs de 45 à 55 mm, pour les plus importantes peuplées de truites plus grosses montez jusqu’à 70 mm au début, vous verrez ensuite.

Vous aurez donc besoin de plusieurs leurres qui vont vous permettre de pêcher les postes qu’offrira la rivière. On ne pêche pas correctement avec un seul modèle, on pourrait s’en contenter mais on passera à coté de postes inaccessibles, donc mieux vaut s’équiper pour pratiquer au mieux.

En simplifiant pour ne pas dégoutter le débutant je classerai les PN de rivières en trois catégories :

Les minnows à corps cylindriques pour les zones peu courantes et peu profondes, les minnows aux flancs plats pour les zones courantes et les crank pour les zones profondes.

Je vous propose 6 poissons nageurs, à vous de choisir les coloris mais dites vous qu’une truite n’est pas une perche et n’attaquera pas forcément ce qui « brille », je préfère les coloris imitatifs avec un plus flashy pour les eaux sales et un fire tiger pour le crank.

Pour pêcher correctement au PN en rivière, une canne de puissance L (3/10g) est préférable à une UL (0,5/5g) pour sa polyvalence. Pour le moulinet un taille 1000 suffit, pour le fil ou la tresse, fil de  16 centièmes en moyenne ou tresse huit brins de 8 centièmes avec tête de ligne en fluoro (pour l’abrasion sur les cailloux) en 16 centièmes.

 

Pour les zones à joli poisson il est évident qu’il faudra monter en diamètre, ici nous examinerons les rivières à truites entre 25 et 30 cm ce qui est le plus courant.

Des petites agrafes en taille 00, chez Smith ils en font d’excellentes..

 

Nous avons donc besoin de deux minnows à corps cylindrique tels que le Tiny Fry d’ Illex, un petit leurre très efficace sur les zones peu courantes.  Il est suspending et s’anime avec quelques twitches afin d’imiter un petit poisson affolé.

Le Tiny Fry que je vous invite à acheter est le modèle 50 mm, le 38 est difficile à animer sauf à utiliser une canne UL et du fil très fin.

Prenez le en deux couleurs, une réaliste telle que le coloris truitelle ou vairon et une flashy telle que HL Gold trout (superbe coloris qui fonctionne très bien en eaux acides).

 

Nous aurons besoin de deux poissons nageurs à flancs plats et coulants pour les zones où il y a plus de courant. Smith est le spécialiste incontesté de ces leurres et son D Contact en 50 mm est une légende. Ces poissons nageurs doivent passer à ras le fond, il convient donc de les laisser couler avant de commencer à ramener. Ils sont très efficaces mais ils aiment s’accrocher au fond, prévoyez des waders ou au moins des cuissardes.

Comme modèle je vous propose deux coloris : Le 33 qui imite une petite truitelle et le 23 qui lui aussi imite une truitelle mais dorée avec ventre orange.

 

Avec ces quatre poissons nageurs vous pouvez pêcher 80 % de la rivière mais c’est souvent dans les 20 % restant qu’on trouvera les truites.

Il vous faudra donc un minnow à flanc plat très lourd et très étroit pour  pêcher sous les seuils, les chutes, les cascades et un crank plongeant pour les coins calmes et profonds le long des souches par exemple.

Le minnow à flanc plat qui pêche creux est difficile à trouver sauf chez Smith qui propose le D Incite, une vraie tuerie qui m’a pris pas mal de truites l’année dernière. Attention il coule très vite, je l’utilise presque en le maniant dans les courants les plus puissants. Mon coloris préféré est le Ayu (coloris 08) mais le coloris 12 fonctionne aussi très bien. Le 44 mm pèse 4 g et le 53mm pèse 5g. Prenez en un, vous ne le regretterez pas.

 

Terminons avec un crank, si vos zones les plus profondes mesurent 1m50 prenez un Diving Chubby Illex, si c’est 2m et plus un Deep Divig Chubby sera plus approprié pour aller gratter le fond.

Comme ce sont des poissons nageurs flottants il faut se servir de cet atout pour les laisser dériver au delà du poste puis les animer, pas besoin de lancer précis sous les branches, on lance et on laisse dériver.

 

Voila cette sélection terminée, 6 poissons nageurs pour une centaine d’euros, tout en sachant que vous en perdrez un dans les branches ou au fond mais il faut savoir ce que l’on veut. Certes c’est cher mais leurrer une truite avec ces petits bijoux est réellement jouissif, j’ai vu des truites mordre à mes pieds sur mes PN.

Il n’y a pas que les marques que je vous ai présentées dans cet article, Rapala par exemple fait d’excellents poissons nageurs pour la truite que j’utilise par ailleurs, citons aussi Zip Baits, Duo..etc etc.

 

Si vous voulez faire des économies, surveillez les sites de matériel d’occasion ou d’enchères en ligne tels qu’EBay, on y fait de très bonnes  affaires  et presque une moitié de ma boite est constitué de ces PN d’occasion.

Bonne ouverture et gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in le coin du débutant, leurres durs - Poissons nageurs and tagged , , . Bookmark the permalink.

14 Responses to Le coin du débutant : Débuter la truite avec quelques poissons nageurs

  1. Axel says:

    Très bon article , c’est vrai que lorsque l’on débute la truite aux leurres faut pas y allez avec 50 euros… J’ai débuter la truite aux leurres en 2011 et j’ai découvert une toute nouvelle façon de pêcher nos belle fario

  2. Popeye le marin says:

    Le prochain article de Sylvain qui sera la suite de celui-çi…….Comment faire l’ouverture de la truite aux leurres à cloche-pied ou avec une béquille dans une main et un lancer dans l’autre en terrain accidenté ou comment rentrer chez soit entier pour déguster ces fameuses truite.
    Et avec un peu de chance,on aura peut-être droit à une bonne recette.

  3. Seb la greuche says:

    Groumph,

    toujours du fond de mon hibernation, je vois ce titre qui me fait bondir.

    Sylvain, très cher Sylvain, tu sautes les étapes.

    Pour le débutant débutant, il faut commencer avec un poisson PAS nageur.

    Je retourne dans ma grotte
    Seb

  4. GILLES says:

    merci Sylvain, très didactique cet article. Je profite de l’occasion pour évoquer aussi pour les lecteurs le très bon rapport qualité prix des leurres SALMO avec les petits cranks HORNET non bruyant mais aussi les Minnow et les Bullhead. Et pour l’UL plus tard en saison les petits cranks TINY sont pas mal aussi.

  5. Kaczor Stephen says:

    mes 3 leurres fetiches pour pecher dans les pyrénées :
    1/ D INCITE
    2/squad shad illex 65
    3/D Contact ..

    80% de mes prises !

  6. thomas says:

    bonjour sylvain je souhaitrais faire l’ouverture de la truite en rivière (car les truite d’élevage m’en fous de toute manière je les relaches) donc j’ai vu sur votre ancien blog la rivière de première categorie du coté de Lucenay. Apres renseignement dans un magasin de pêche on m’a dit qu’il fallait la vignette ego ?? Lucenay est bien dans le 71 ? Etant encore un peut novice je suis perdu pouvez vous éclairer ma lanterne merci et longue vie a votre site c’est ma bible lol

  7. Bernard Cédric says:

    Merci pour ce petit récapitulatif ! Bonne ouverture à toi ! 🙂