La chronique de Ridique le pêcheur de mars 2015
avatar

chronique-ridique-300Bonjour les halieutistophiles qui ont compris que lire mes chroniques était la chose la plus intelligente à faire en cette période de crise. Crise de foi pour les croyants, crise à Lyde pour les papillons, crise tal pour les lombrics.

En mars 2014, je vous livrai ma recette des anus farcis de brochet au miel d’Egypte, un plat savoureux et facile à préparer. Donc en ce mois de mars 2015, je ne peux pas faire autrement que de vous donner une autre recette pour 8 personnes, par conséquent une recette à huit. Cette recette sur cette (Ahn c’est clair!!) cuisine portera sur le poisson embrèmatique du mois de mars : La brème. Ce sera donc la recette des branchies de brèmes en beignet à la sauce samouraï.

panneau vierzonC’est en mars qu’ouvre la pêche de la brème en première catégorie à Vierzon, et ce jour là c’est jour de fête et l’on se goinfre de tomates farcies. C’est à Vierzon qu’a été inventée la tomate farcie, car là bas en 1739, selon les syndicats, on faisait passer le barrage sur le Cher au pèlerin en leur faisant manger un bon plat de légume et de viande hachée, le tout avec plein de sauce tomate. Cette bonne nourriture aidait le pèlerin fourbu à escalader le barrage car ces couillons n’avaient pas trouvé mieux que de faire passer le chemin de Compostelle par le barrage. Ainsi le Cher à sauce hisse le pèlerin depuis ce temps et la tomate farcie fut elle aussi hissée au, santiano, pinacle des plats célèbres.

Plat célèbre qu’on retrouva plus tard chez Florent Manaudou lorsqu’il loupa son plongeon à la piscine de Vierzon après un plat de tomates farcies.

Mais, comme disait un ami mouton et une amie mobylette, revenons au sujet de la recette de cuisine du mois et permettez moi que je vous cause de la brème en préambule, qui n’est pas une recette mais une formule, et pas magique.

breme

 

La brème s’appelle baveuse à Vierzon, car la brème est mucusophile. Pour préparer cette recette il faudra des brèmes fraîches afin justement de récupérer le mucus pour le fond de sauce. Rappez le mucus avec un couteau à beurre et réservez le. Réservez aussi un bungalow pour vos vacances parce que sinon vous allez oublier et qu’il n’y aura plus de disponible et la femme va gueuler parce que vous ne pensez jamais à rien et qu’on ne peut pas compter sur vous, et ………..Vous connaissez la suite.

cuistot muppetDécoupez à la meuleuse, meule à matériaux, les branchies afin d’avoir une coupe nette qu’on ne pourrai pas obtenir à la hache. Faites les blanchir une petite minute à l’eau bouillante salée puis préparez votre pâte à beignet.

Pour la pâte, prenez de la farine de poisson, deux œufs de poule ou 2000 œufs de saumon. Battez votre femme puis battez les œufs. Pour la femme, c’est parce que ça calme car la recette est stressante, si vous n’avez pas de femme battez le pavé !

Une fois le mélange fait avec les œufs et la farine, incorporez le mucus de baveuse qui va donner une délicate onctuosité à l’ensemble. Il suffira ensuite de passer les branchies au mélange puis de les jeter dans une friteuse bien chaude.

Préparez aussi votre sauce samourai en passant au mixeur deux japonais, un mâle et une femelle, on rajoutera ensuite sel, poivre et une cuillère d’huile d’olive, celle de la femme à Popeye.

Servez le tout avec un petit Menetou Salon et mangez, c’est pas terrible mais ça vaut largement un Mc Do. Une fois que vous aurez mangé ce délicat mets, qu’on mange aussi à Metz, je vous suggère d’aller vomir car le mucus de baveuse donne une belle courante au gastronome, celui là même qui regarde son ventre avec un télescope.

chat espace

 

Ensuite allez à la pêche et posez en une petite en préparation de la courante qui va venir au trot. Une fois au bord de l’eau, quoi de mieux que de pêcher une belle baveuse pour prolonger le plaisir de la table, si on en prend plusieurs ça fera une table de multiplication.

eddy mitchell1N’oubliez pas de vomir régulièrement ou mangez un cuissot de blaireau en sauce au roquefort car le roquefort c’est le fromage préféré d’ Eddy Mitchell, l’inventeur du bleu de travail à Aurillac, le très connu bleu d’Auvergne.

 

Si après ça vous n’êtes pas convaincu ou imbécile battu par les superbes recettes halieutiques du docteur Ridique c’est que vous n’aimez pas le poisson. En mars 2016 nous évoquerons la fabuleuse recette mise au point par le capitaine Bob Thespoonge, capitaine d’un bateau pirate hollandais, rien à voir avec notre président, qui a popularisé la recette de la sirène au rhum. Seul inconvénient, il ne faut pas les pêcher en période de frai sinon elles sont pleines de sperme et ça change le goût…Et justement mars est le mois du frai de la sirène et le mois du frais chez Carrefour.

Si vous avez cru ou cuit tout ce que je viens de vous raconter avec ce talent incroyable, c’est que vraiment, mais j’insiste, vraiment il faudrait changer vos pilules.

P’têt ben au mois prochain !

 

About ridique

JC RIDIQUE, JC comme un gars qui parlait tout le temps de pêcheur il y a 2000 ans et RIDIQUE parce que !! Humour décalé et jeux de mots finauds sont mes préférés. Ne prenez jamais au sérieux ou au premier degré ce que j'écris, c'est pour de rire !!!!
This entry was posted in Fun and tagged . Bookmark the permalink.

3 Responses to La chronique de Ridique le pêcheur de mars 2015

  1. gilles 01 says:

    hollande,hollande l autre pays du………..chômage !!!c est bon,je sort

  2. Géant, comme d’hab…
    « mais » pour la mobylette !! Il fallait la trouver celle là.

  3. dimnet andre says:

    tu fais …..fort,bon app et au mois prochain