L ‘ aube des carnassiers
avatar

aube 19-20-210517-058La fédération de pêche de l’ Aube est une fédé innovante qui a mis en place une action de communication envers la presse spécialisée pêche et j’ai eu l’honneur d’ être invité à ce séjour en compagnie de Fred Jullian et de Vincent De Bruyne.

Au programme, une journée complète de pêche du brochet sur Amance et une demi journée sur la Seine à Nogent sur Seine. Pour ce séjour, j’étais en compagnie de Lyonel Chocat du Chasseur Français et de Gauthier Martin du Pêcheur de France et nous étions drivé par Alexandre Roberty de la Fédé de l’ Aube.

Le premier après midi a été consacré à une visite de reconnexion des annexes hydrauliques de la Seine que je vous présenterai plus en détail dans un autre article puis ce fut le moment de nous installer chez Orient Nature, les gîtes de pêche à Géraudot au bord du lac d’ Orient où j’étais déjà venu l’ année dernière.

Le site s’ est agrandi et le matériel de pêche proposé est toujours au top, mais là aussi j’y reviendrai avec une belle surprise à venir pour quelques lecteurs…..

Orient 2016-125

 

Nous termineront cette journée par une dégustation de champagne offerte par les vignerons de l’ Aube, j’aurai découvert un excellent Pinot Blanc plutôt rare  et appris pas mal de choses sur le champagne dans cet département  où 8000 hectares de vigne font un champagne à base de pinot noir ou de chardonnay. Nous découvrirons aussi le rosé des Riceys, une rareté locale. Merci à jacques Defrance pour cette dégustation sympa.

C’est donc le vendredi matin sous une météo prévue favorable au brochet donc défavorable aux hommes que nous avons embarqué pour une journée de pêche des carnassiers sur le lac d’ Amance. Pour cette aventure qui n’annonçait pluvio-venteuse j’embarquai sur le bass boat  de Fred Jullian en compagnie de Lyonel.

aube 19-20-210517-240 aube 19-20-210517-268

 

Le vent n’étais pas si fort et les pluies annoncées ne semblaient pas décidées à venir lorsque Fred à mis les gaz pour la partie centrale du lac afin de pêcher la cassure du haut fond. Mon dernier séjour sur Amance qui datait de l’ année dernière ne m’ avait pas enchanté, je n’avais pas trouvé la pêche  et cette demi journée s’était conclue par une brecouille, là j’embarquai avec un très bon pêcheur qui connaît le lac comme sa pêche.

C’ aura été aussi pour moi l’ occasion de pêcher avec des cannes et moulinets Gunki, une marque française qui s’exporte très bien et donne une très bonne image sportive et technique de la pêche en France.

aube 19-20-210517-186 aube 19-20-210517-187 aube 19-20-210517-189 aube 19-20-210517-193

 

Fred nous place pile poil sur une cassure et m’indique avec conviction que ce sont les gros shads en linéaire qui fonctionnent bien ces temps ci. Il me met en main une Gunki Iron TC 225 XH  montée avec un moulin casting de la même marque, le modèle BC XHD, modèle big bait de la série. Au bout de cet ensemble c’est un G Bump 7,9  » (20 cm) en coloris 05 (perche)  monté avec le système de tête plombée G Flip  et armée avec un montage Dexter Tip Up Screw Rig.

Il va de soi que je vous présenterai ce montage dans quelques jours tellement il m’ a épaté par sa modularité, on s’ adapte au poste en 10 secondes sans avoir besoin de tout démonter.

Et c’est parti pour une pêche au gros steak de 84 g sur une zone shallow en bordure de tombant.  Au bout d’à peine une demi heure de pêche j’ouvre les hostilités avec un premier poisson de 70 qui m’aura fait une belle attaque presque en surface.. et qui me laissera mon premier souvenir de l’ année sur mon pouce gauche avec l’entaille habituelle qui n’arrête pas de saigner, merci aux pansements de Fred !

aube 19-20-210517-196 aube 19-20-210517-201

 

C’est ensuite au tour de Lionel avec un autre joli poisson sensiblement de la même taille qui attaque sur un crank. Nous testons le jerkbait minnow et le spinnerbait sans succès,  la plupart des touches ont lieu sur de gros shads.

aube 19-20-210517-202 aube 19-20-210517-205

 

Vers 11h00 du matin alors que la sonde déclare forfait et oblige Fred à naviguer de mémoire,  je me prends une nouvelle jolie touche  et met au sec ce superbe poisson d’environ 90 cm. Je suis aux anges avec ce magnifique brochet qui m’aura ouvert l’ agrafe certainement mal fermée, voilà avec quoi j’ai réussi à le sortir, un sacré coup de chance !!!!

aube 19-20-210517-206 aube 19-20-210517-214 aube 19-20-210517-216

 

Vincent arrive peu après nous voir, il a embarqué en plus de Gautier et d’ Alexandre, Marine qui travaille au Conseil départemental et pour qui c’est la toute première fois qu’elle pêche. Il y a une heure elle ne savait pas lancer et là elle est très fière de poser avec son premier brochet, un 107 cm !!!! Dire qu’il y a des pêcheurs qui attendent ça depuis plus de 35 ans, je parle pour moi, vous l’ aurez deviné.

aube 19-20-210517-059 aube 19-20-210517-060 aube 19-20-210517-070

 

Nous continuons la pêche en nous déplaçant le long de la cassure du haut fond  et Fred met au sec un autre brochet d’environ 70/80, cette année les prises moyennes se font dans ce gabarit, un beau coup de ligne.

aube 19-20-210517-207 aube 19-20-210517-212

 

Lyonel n’est pas en reste car il pique son second brochet de la matinée et vient ensuite mon tour sur un autre 70/80 toujours au gros shad très peu plombé.

aube 19-20-210517-224 aube 19-20-210517-229

 

La pause casse croûte est l’ occasion de faire le point, nous avons semble t’il trouvé la pêche avec 7 poissons pris au bateau avec 6 au gros shad et un seul au crank alors que l’ autre bateau n’a pêché qu’un seul brochet, mais un 107 tout de même.

Après le repas sur l’ île aux oiseaux, direction le poste précédent où c’est l’ activité puisque Fred et Lyonel font un doublé de brochets, les deux dans l’épuisette géante.

aube 19-20-210517-222 aube 19-20-210517-231 aube 19-20-210517-234

 

Nous quittons le coin  pour la grande queue du lac où Lyonel s’énerve et nous pique deux brochets sous le nez  avant de se faire atteler par un maousse ! La canne XXH  plie sous le rush puissant d’un beau poisson, c’est un moustachu d’un bon 1,3m  facile qui monte au bateau pour la photo.

aube 19-20-210517-093 aube 19-20-210517-095 aube 19-20-210517-100 aube 19-20-210517-130 aube 19-20-210517-151

 

Nous terminons sur le poste du matin avec encore une prise pour Lyonel qui terminer avec 7 brochets et un silure contre 4 brochets pour moi et 3 pour Fred.  Une bien belle journée vous en conviendrez ! Nous n’auront même pas eu la pluie, juste un peu de vent pour bien rider la surface de l’ eau.

aube 19-20-210517-246 aube 19-20-210517-257

 

Le lendemain matin, direction Nogent sur Seine à une petite heure de là où la mise à l’eau est en pleine ville et où se déroule le marché de la semaine. Brève petite enquête sur le marché pour trouver l’ apiculteur qui s’est garé sur la mise à l’eau et ensuite la pêche démarre sur cette partie du fleuve Seine pas très large.

J’embarque toujours avec Lyonel mais cette fois sur le bateau de Vincent de Bruyne,  un presque morvandiau puisqu’il a effectué sa scolarité au lycée agricole de Chateau Chinon (58).  Vincent guide un peu partout en France et à l’ étranger, et sa réputation le précède. C’est au Moulin de Sauvage qu’il officie pour ce début de saison, un site sur le secteur  que je me suis promis de découvrir en sa compagnie.

aube 19-20-210517-274 aube 19-20-210517-278

 

Nous pêchons le centre ville et la zone du moulin où Lyonel pique au crank ce joli brochet.  Un pêcheur en float  nous a précédé et pique deux beaux chevaines sur les spots que nous convoitions.

Nous remonterons jusqu’au barrage où je piquerai une mini perche de 10 cm au Chubby. Au pied du barrage nos  collègues auront plus de chance puisqu’ils attraperont un petit brochet alors que nous venions de pêcher la zone sans succès.

aube 19-20-210517-280 aube 19-20-210517-284 aube 19-20-210517-285 aube 19-20-210517-288 aube 19-20-210517-165

 

Sur la descente je piquerai une jolie perche de 25 mais elle se décrochera au bateau puis un petit bec de bordure, toujours au Chubby.

aube 19-20-210517-290 aube 19-20-210517-292 aube 19-20-210517-295 aube 19-20-210517-297

 

Fred se fera casser sur un départ de gros moustachu sous un gros saule et dans l’ensemble tout le monde prendra du poisson sur ce joli parcours plutôt bucolique.

Direction ensuite l’ aval pour la pêche d’un pont enjambant la Seine. Vincent nous prévient que c’est un bon spot à perches. J’attaque au leurre souple Jungle Gunki en fire tiger  et c’est Lyonel qui gigotant son montage accroché  voit une perche s’en saisir. La belle accuse 40 cm à la toise, une superbe zébrée mais ce sera la seule de la matinée de cette taille.

aube 19-20-210517-174 aube 19-20-210517-175

 

Après le casse croûte nous terminons de nouveau sur le spot du centre ville sous le moulin et c’est à mon tour de piquer une autre perche de 25 au crank avant que l’organisation ne nous rappelle que toutes les bonnes choses ont malheureusement une fin.

aube 19-20-210517-298 aube 19-20-210517-299 aube 19-20-210517-303 aube 19-20-210517-307 aube 19-20-210517-310

 

C’est le moment de se dire au revoir après ces deux journées de pêche où nous avons pris notre pied.

J’espère vous avoir donné envie de monter pêcher dans le département de l’ Aube qui outre les lacs de la Forêt d’ Orient offre au pêcheur la Seine, l’ Aube,  L’ Ource, la Laigne, l’ Armance, la Vanne, de quoi passer de la pêche à la mouche à la pêche aux leurres sans trop faire de kilomètres.

Il existe des hébergements labellisés « pêche » dont vous trouverez le listing sur le site internet de la fédé et Orient nature qui nous a accueilli a reçu en notre présence son label. Celui ci  indique au pêcheur que ces locations sont faites pour leur simplifier la vie et que tout est pensé pour le bateau ou le matériel de pêche.

aube 19-20-210517-216

 

Je remercie la Fédé de l’ Aube et son président Benoit Brévot pour son accueil ainsi qu’ Alexandre Roberty pour sa gentillesse et son encadrement.  L’aube est toujours un moment magique pour le pêcheur, annonçant avec l’ arrivé de la lumière l’espoir d’une belle pêche, découvrez l’ aube dans l’ Aube, vous ne le regretterez pas.

Gardez la pêche.

 

 

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged . Bookmark the permalink.

8 Responses to L ‘ aube des carnassiers

  1. Eric BAILLY-BAZIN says:

    Merci pour ce très bon compte-rendu, une opération de communication réussit par la fédération qui ne parle même pas de la gestion des AAPPMA.

    • Bonjour Eric, mon CR était basé reportage de pêche mais évidemment la fédé nous a parlé de la gestion des AAPPMA dont la tienne qui permet cette si bonne densité de carnassiers que les pêcheurs viennent de loin pour les pêcher, j’ai pris le parti de rester axé sur mon sujet mais j’y reviendrai puisque j’ai une série d’ articles connexes à suivre.

  2. Un nogentais says:

    Bonjour Sylvain,
    Article bien sympathique et j’espère que ton séjour t’as plus.
    Avez vous pu échanger avec des membres de l’AAPPMA au sujet du parcours de Nogent-sur-Seine lors de votre session ? Et notamment d’éventuels projets ?

  3. Stef says:

    Ha ouais quand même, jolie pêche avec de beaux poissons et de belles photos, bravo à vous….

  4. Sam says:

    Superbe récit et surtout superbe session sur Amance alors que lactivité des carnassiers est au ralenti.
    Il ne te reste plus qu’à découvrir le lac du Temple et tu aura fait le tour des lacs de l’Aube…

  5. Le regulateur says:

    Bonjour sylvain, ça fait rêver! Tout ces brocs de l’aube! Et la chance du débutant, 107cms, pour ma part je n’ai jamais dépassé les 90 cms, grrr! ! Ça fait rager! ☺

  6. Jemenfish says:

    Merci Sylvain pour ce joli compte rendu. par contre est-ce normal que je sois pris d’une subite envie de visiter l’Aube avec par mégarde le bateau attelé et les cannes dans le coffre?
    En tout cas une belle opération de communication qui me fait penser à Vassivière qui voulait faire de même.