Grosse pollution sur l’Yonne en amont de Pannecière
avatar

infos du jourL’Yonne est une rivière sauvage jusqu’à arriver à Chateau Chinon où tout près de la ville se situe un petit barrage privé destiné auparavant à alimenter en eau une usine fermée depuis.

Ce barrage a, au fil des décennies accumulé une énorme quantité de limons et de vases et ce qui devait arriver arriva…Cette vase à été libérée d’un coup, réduisant le cours de l’Yonne sur plusieurs kilomètres à un fossé d’égout aux relents nauséabonds.

cette vase arrive jusqu’à Pannecière et bien entendu, on peut s’attendre à une surmortalité des poissons.  Voici ce que j’ai pu apprendre il y a une heure.

Ce petit barrage devait être arasé dans le cadre de la trame bleue, les travaux avaient commencé et ce petit barrage se vidait. Il devait se vider très doucement afin de laisser le temps aux vases de se minéraliser et que l’herbe colonise ce milieu.

barrage chateau chinonMalheureusement, pour des raisons dont je n’ai pas encore connaissance, ce barrage s’est vidé il y a quelques jours emportant avec lui des tonnes de vases. Des vases qui continuent de s’écouler du barrage puisque aucun système ne les retiens.

Ces vases se déposent sur le cours de l’Yonne qui se trouve déjà à l’étiage et colmatent le fond, on les retrouve plusieurs kilomètres en aval.

Prévenus de la catastrophe, la pisciculture de Corrency, appartenant au Conseil Départemental et gérée par le LEGTA du Morvan (Lycée Agricole) a vite fermé les vannes pour protéger ses truites génitrices. Malheureusement, il a bien fallut les rouvrir à cause de la température estivale et en une journée, 6 tonnes de truites seraient mortes.

On imagine ce qui s’est passé dans la rivière avec des truites qui ont du voir leurs branchies colmatées !

En attendant les services concernés réfléchissent à un plan d’action à mettre en place…..

Il me manque beaucoup d’éléments et sans vouloir incriminer quiconque on peut raisonnablement se demander qui a pu donner l’autorisation de vider un étang en plein été alors que la rivière n’a pas un débit suffisant pour diluer les vases !

Affaire à suivre donc, en espérant que la presse professionnelle se penche un peu sur le sujet….

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in informations diverses pêche and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.