Décoration des leurres souples
avatar

Axel LS 210716 6Comme suite à l’article concernant la fabrication de leurres souples, certains lecteurs ont souhaité obtenir quelques détails supplémentaires concernant leur décoration après moulage.

De nombreuses solutions de décorations existent, il suffit de parcourir la toile pour s’en rendre compte, et j’ai essayé diverses idées que j’ai pu trouver :

Entre autre, la poudre couleur étalée en surface, puis refondue au décapeur thermique, les pigments mélangés dans de la colle PVC diluée au MEC (attention, solvant très volatile et relativement dangereux), des essais avec différentes peintures du commerce … Mais rien ne m’a donné satisfaction.

On peut trouver aux états-Unis de la peinture spéciale pour leurres souples, mais les barrages douaniers (suite des attentats de 2001) empêchent toute exportation par voie aérienne de ces produits, et je n’ai pas trouvé de solution de livraison alternative (personne ne m’a répondu pour une éventuelle expédition par voie maritime par ex).

Il existe des peintures spéciales pour vinyl souple, et j’ai orienté mes recherches dans ce sens.

J’ai finalement trouvé sur un site allemand un produit qui fonctionne relativement bien. Il s’agit de peinture pour poupée (?), basée sur une formulation acrylique, c’est à dire non solvantée et relativement peu toxique (A ce sujet, je ne connaissait pas ce hobby consistant à peindre des poupées bébés …). Il s’agit d’une peinture nommée RealEffect Special Vinyl Color que vous pouvez trouver chez Nicky-creation.de.

peinture-131016-1

Cette formulation adhère parfaitement sur les leurres, reste souple comme une seconde peau, sans craqueler, et avec 5 ou 6 teintes de base, on peut facilement obtenir de nombreuses nuances de couleur.

Concernant la mise en œuvre, pour les aplats, je me sert d’un petit aérographe. On en trouve pour une quarantaine d’euros, livrés avec un petit compresseur. Ce n’est certes pas un appareil très performant, mais il est largement suffisant pour appliquer sans prétention un peu de couleur sur un leurre souple. On peut également se servir d’un petit pinceau pour dessiner des rayures, des points, etc … Toutes les techniques avec des pochoirs, des filets, etc … Utilisées habituellement pour décorer les leurres durs sont envisageables.

peinture-131016-2

Comme ces peintures sont des bases acryliques, la dilution et le nettoyage peut se faire à l’eau ou à l’alcool médical. Personnellement, je préfère l’alcool, qui est plus volatile que l’eau, et qui permet à la peinture de sécher plus vite. Attention à ne pas utiliser des alcools dits « à brûler » ou « ménager ». Ils contiennent du MEC et d’autres substances pour les rendre impropres à la consommation, et présentent l’inconvénient de réagir avec certains pigments contenus dans les peintures. Le rouge et certains bleus précipitent, et forment une pâte collante. L’aérographe se bouche, et il faut tout nettoyer rapidement avant que cela ne cause des dommages à l’appareil.

Pour peu que l’on ai bien dégraissé le plastique avec de l’eau tiède et du savon avant application, la peinture tient vraiment bien sur le leurre, mais ne résiste malheureusement pas bien longtemps à un frottement un peu appuyé.

Afin de fixer durablement la décoration, je n’ai pas trouvé d’autre solution que le trempage du leurre dans un plastisol de glaçage. La finition est impeccable, mais cette solution présente l’inconvénient d’épaissir un peu le leurre, pouvant le rendre un peu plus rigide. Cela n’a pas vraiment d’importance pour des shads de grandes dimensions, mais sur de plus petits, il faudra faire des essais en jouant sur la souplesse du plastisol de base afin de conserver les caractéristiques de nage initiale.

peinture-131016-3

La peinture à l’aérographe d’un leurre n’est pas très compliquée, pour peu que l’on ne cherche pas tout de suite à obtenir des résultats trop artistiques. Le plus hasardeux, au départ, est sans doute de maîtriser à-peu-près la dilution de la peinture pour l’aérographe.

On trouve sur la toile de nombreux tutoriels pour débutants concernant cette technique, et grâce à la peinture acrylique, le nettoyage des outils est très facile, et il n’y a pas d’odeurs désagréables ni trop de risques de s’empoisonner les poumons. Je vous conseille néanmoins de travailler dans un endroit bien aéré, ou éventuellement avec un masque papier.

Avec un tout petit peu d’entraînement, peindre un leurre avec 2 ou 3 couleurs ne devrait pas vous prendre plus de 5 à 10 minutes.

(Les produits cités dans cet article font partie de ceux que j’utilise habituellement, mais il existe également de nombreuses autres marques présentant des produits similaires)

AB

About Axel Bechler

Principalement adepte de la pêche aux carnassiers et truites aux leurres et au mort-manié, essayant de garder un esprit curieux et ouvert, mais aussi parfois critique, sur le monde halieutique. Fervent défenseur de l'idée du prélèvement raisonnable et raisonné, j'ai la chance de participer à une belle aventure en tant que membre du CA de l'aappma « Les Pêcheurs de Madine », avec une équipe ayant une vision moderne et responsable de la pêche.
This entry was posted in Leurres carnassiers, Leurres souples. Bookmark the permalink.

One Response to Décoration des leurres souples

  1. Francisco Ruiz says:

    un très grand merci ^^ bien voilà reste à commander un Aérographe ^^