De quoi donc vivent nos détaillants ?
avatar

D’amour de la pêche et d’eau fraiche diraient les plus ironiques d’entres nous…. Notre détaillant préféré est là pour vivre de son commerce n’oublions pas ce fait. Voici donc un petit article que j’avais publié sur mon ancien blog mais qui mérite une seconde vie, j’en suis sûr.

Il n’est pas facile d’avoir quelques infos sur les marges, sur les prix de vente distributeurs, les prix conseillés. La plupart de nos détaillants deviennent muets comme des carpes lorsque l’on pose cette question. Pourtant elle est légitime, il n’y a rien de secret et la transparence évite bien des critiques et des méprises.

 

J’ai trouvé un détaillant qui a bien voulu m’en dire plus, en route vers les secrets d’argent !!!

 L’article ne sera pas bien long car les infos sont parcellaires mais ceci vous donnera une idée lorsque votre détaillant vous fera une remise de 3 % en vous faisant croire qu’il vous fait le plus beau cadeau du monde.

 Dans le commerce de la  pêche de détail les marges communes tournent entre 35 et 40 %, c’est à dire que votre détaillant empoche environ un tiers du prix de vente d’une canne ou d’un moulinet  pour rembourser ses emprunts, payer ses frais de fonctionnement et se sortir un salaire. C’est une moyenne et certains font mieux alors que d’autres se goinfrent un peu.

 La formule mathématique précise concernant les marges est : Prix de vente hors taxe – Prix d’achat hors taxe divisé par Prix de vente TTC le tout multiplié par 100.

 Ce qui veux dire qu’une canne à 200 euros (prix vente détaillant TTC) sera achetée par votre détaillant à environ 120 euros s’il se fait une marge de 30 %, tout en sachant qu’il doit ultérieurement payer la TVA.

 En moyenne, nos détaillants rognent un peu les marges sur les produits hauts de gamme alors que ce sont les importateurs qui gagnent là le plus. Explication de ce qui peut paraître un paradoxe:

Si un importateur veut bien gagner sa vie, il doit vendre beaucoup d’accessoires pas trop cher donc petite marge et assoir sa réputation par quelques cannes ou moulinets très chers.

 

Généralement seul l’importateur fixe ses prix ou tout du moins il donne une fourchette..

Très souvent un importateur ou un distributeur se fera une marge de 50 % sur du matos haut de gamme et proposera un prix de vente aux détaillants, c’est pourquoi on trouve presque les mêmes prix sur les sites internet et les grands magasins.

 Selon un importateur, si les prix des leurres japonais ou du matériel américain ne sont pas les mêmes en France, ce ne serait dut qu’à la fiscalité et aux frais de douanes. Il se tape 30 % de frais de douane arrivant de ce fait au prix du détaillant étrangers. Il doit ensuite mettre sa marge suivie par celle du  détaillant. Ce fait est réel, ce qui explique que tous les leurres japonais sont presque deux fois moins chers au Japon. Ensuite tout n’est qu’une question de marge !

 

 Certains détaillants se goinfrent un max, pas trop sur les cannes ou les moulinets haut de gamme quoique une marge de 40 à 43 % ne fait pas peur à certains magasins  du secteur. Là où ils gagnent le plus c’est sur la pochette d’émerillon ou la bricole où la marge peut atteindre 100 % voir plus.

Vous avez certainement tous constaté qu’ici une canne X est à 90 euros et là cette même canne X est à 120 euros, donc avec une différence d’environ 30 %. Vous avez aussi certainement constaté qu’une pochette d’émerillons de marque X est là à 2 euros et là à 3 euros donc avec une différence de 50% dans ce cas là c’est le détaillant qui se fait du bénéfice facile car personne n’ira critiquer son prix d’émerillons mais par contre son prix de canne si !

 La stratégie du prix cher vient du distributeur. Prenez comme exemple Illex, leurs poissons nageurs n’atteignaient pas ces prix il y a quelques années alors que maintenant il tendent doucement  à se rapprocher de Mégabass par exemple. Alors que les prix à l’étranger sont biens inférieurs, vendre cher donne aussi une réputation de qualité et assoit la notoriété. Qu’on ne vienne pas me parler de charges exorbitantes, de TVA que les autres n’ont pas……pour expliquer un mensonge. Il y a là de l’argent à se faire et c’est tout !

 

 

Les promos comment ça marche ?

La promo magasin, le patron déstocke et peut rogner un max sa marge sans avoir droit de vendre à   perte, donc la canne citée supra pourra être vendue à 120 euros + la Tva soit environ 140 euros. Au lieu de 200 c’est pas mal non ? Il ne gagnera pas grand chose sur la canne, mais sur les bricoles qu’il vous vendra à coté. C’est dingue comme on peut acheter des accessoires inutiles après une bonne affaire !

 Les promos distributeurs, eux aussi déstockent, et peuvent vendre cette même canne moitié prix donc 60 euros HT au détaillant qui prendra une marge de 30 % (cause promo)  ou une marge vraiment mini donc on pourra retrouver cette canne entre 80 euros et 100 euros.

 

 

Donc, en conclusion, il ne sert à rien de critiquer son détaillant. Il faut bien qu’il vive. S’il est trop gourmand allez voir ailleurs. Mais l’argument des mêmes prix qu’ Internet qu’il ne peut pas vous faire car bla bla les charges, bla bla le magasin ….est bidon. Il peut vous vendre une canne ou un moulinet au même prix que Pêcheur.com par exemple sans mettre en péril sa trésorerie. S’il ne le veut pas c’est qu’il aime plus l’argent que nécessaire donc qu’il n’est pas si passionné de pêche que ça.

 Par contre, bien s’entendre avec lui c’est avoir la certitude d’être avisé des promos distributeurs et par là pouvoir faire de belles affaires. Donc un bon client sait ménager la chèvre et le chou, et un chou ch’est un chou !

 Un commerçant est là d’abord pour  gagner sa vie et ensuite accessoirement vous rendre service, ne l’oubliez pas. Maintenant vous pouvez aussi acheter à l’étranger mais frais de port et absence de garantie sont de bons arguments pour rester prudent.

 Demandez donc à votre détaillant préféré ses marges, s’il vous les communique c’est qu’elles ne sont pas si grandes que ça….. Sinon, c’est qu’il est très pudique et n’aime pas parler d’argent avec plus riche que lui !

 C’est dingue comme je peux être ironique lorsque je parle argent !

 Gardez la pêche.

 [subscribe2]

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Editorial - Coup de gueule and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.