Brochet : les coloris des leurres sont ils importants ?
avatar

Le Ripple Prerigged, un leurre excellent en traction

Les coloris des leurres ont de tout temps fait parler le pêcheur. J’ai longtemps cru dans ma jeunesse que le coloris clown (blanc à tête rouge ) était le meilleur pour le brochet, puis ce fut le fire tiger, puis le naturel, puis  l’orange tiger….

Jusqu’à ce que depuis quelques années je ne choisisse plus mes leurres en fonction de mes goûts mais des paramètres rencontrés au bord de l’eau.

Une eaux claire et un ciel bleu vont m’ amener à utiliser un leurre transparent pailleté avec un peu de bleu en teinte principale.

Une eaux claire et un ciel couvert m’orienteront vers un leurre de coloris naturel, ventre blanc et dos marron noir.

Une eau plutôt marron ou chargée plancton vont m’orienter vers un orange tiger ou un fire tiger

Et une eau sale ou très marron me feront sortir le classique blanc.

mushbob illex (3)

 

Certes il existe aussi les coloris chartreuse, jaune, rouge, marron pailleté et noir ( oublions les roses, les violets et autres coloris car on ne s’en sortira pas)  qui vont aussi fonctionner mais avec les 5 coloris que j’ai cité, tout du moins pour le brochet,  vous devriez arriver à déclencher des touches.

On dit du brochet qu’il saute sur tout ce qui bouge… Oui s’il est en activité et s’il n’a pas vu de pêcheur depuis un moment mais avec un brochet éduqué la donne change.

vatalion megabass

 

J’en veux pour preuve un étang commercial rempli de brochets dans mon secteur. Les poissons sont là depuis plusieurs années et en ont vu passer du leurre !!! On les voit bien au side imaging posés sur le fond ou juste décollés à guetter un gardon suicidaire. Les premiers temps je me suis dit facile !!! Mais après avoir essayé la moitié de ma boite sans succès il m’ a bien fallu me poser et réfléchir.

Je n’irai pas jusqu’à dire que la couleur fut la clé du succès à tous les coups mais elle a eu une incidence notoire presque à chaque fois.

gaulois nov 2014105

 

Un jour ce fut un shad  de 11 cm coloris smelt qui cartonna, il ressemblait plutôt au fourrage présent  mais une autre fois ce fut une virgule de 10 cm au coloris poisson clown qui mit la pâtée à tout le monde. Pourquoi ? Une petite virgule émettait une petite vibration pas comme celle des vifs que chassaient les brochets au ras de la barque, c’était donc la couleur du jour qui les faisait taper dans ce leurre improbable que mon coéquipier avait sorti pour la perche.

Ce jour là, pas une tape au coloris classique ni au fire tiger, seulement des leurres avec une teinte orange et pourquoi ?  Je me pose encore la question.

On nous raconte que le brochet n’est pas sensible aux couleurs, préférant donner cette place du carnassier chipoteur au sandre mais le brochet est selon moi très sensible aux coloris.

gaulois 131214046

 

Une autre fois au lac d’ Orient avec le même leurre par grand beau temps, pas une tape au transparent, pas une tape au naturel mais deux jolis becs à l’ orange tiger alors que mes coéquipiers restés sur du classique m’ont regardé prendre ces poissons.

Qu’en retenir ? Qu’il faut changer régulièrement de tailles, de types, mais aussi de coloris pour trouver ce qui fera réagir les brochets car une fois qu’on a trouvé le graal en leurre, les touches ne se font plus attendre.

Je démarre donc ma partie de pêche en fonction de la couleur de l’eau, du ciel, puis je change de taille jusqu’à trouver celle qui m’occasionnera une attaque ou un suivi puis là, si je n ‘en ai pas eu de nouvelles en 10 minutes, je change de coloris.

Orient 2016-048

 

Il faut oser mettre un fire tiger dans une eau cristalline mais des fois il n’y a que ça qui fonctionne, idem pour un coloris naturel dans une eau chargée.

Les coloris sont importants au même titre que tout le reste, même pour le brochet  et si celui ci a une réputation de fou furieux qui saute sur tout ce qui bouge  il n’en reste pas moins qu’il sait se montrer rétif même devant le plus joli leurre s’il n’est pas de la bonne couleur.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in réflexions diverses, Techniques et astuces. Bookmark the permalink.

4 Responses to Brochet : les coloris des leurres sont ils importants ?

  1. Le regulateur says:

    Bonjour, ce que tu dit sur le brochet et sa réaction aux couleurs, je l’ai souvent remarqué, mystère. Pour ma part pêchant plus la truite, c’est exactement la même chose, le fait de changer de couleur de cuillère ou leurre et les touches se succèdent! Voilà pourquoi au carnassier, il faut avoir des leurres différents, pour découvrir les goûts et couleurs du jour! ☺

  2. Lesfilmu says:

    Salut,
    Je suis assez d’accord… Trop de gens prennent le broc pour un bourrin au motif que sa touche est (souvent) violente ainsi que son combat, mais il est aussi dur (voir plus) à leurrer que les autres…
    Mon explication perso sur les couleurs, qui ne vaut rien de plus que toutes les autres, c’est que bien entendu elle de l’importance, mais à deux niveaux.
    Premièrement, le poisson. Il ne perçoit pas les couleurs, mais les contrastes, oui. Or, le « contraste qui fonctionne » ce n’est pas forcément le même selon la couleur de l’eau, bien entendu, mais pas seulement ! La couleur du ciel joue aussi beaucoup, aussi que celle des rives/bordures en fonction du milieu et de la hauteur de pêche.
    A titre perso, je fais donc les choix de couleur en fonction de celle de l’eau, mais des autres éléments aussi.
    Deuxièmement, le prêcheur. Comme pour les leurres, les couleurs sont surtout affaire de confiance. On a tendance à ré-utiliser les couleurs qui nous ont fait prendre du poisson, et comme la couleur qu’on utilise est la seule à en prendre d’autres, il y’a un effet induit pour chacun, on remet ce qui a marché et forcément ça marche mieux que ce qu’on ne met pas…
    Enfin, les boîtes… Si on prend tous les leurres avec toutes les couleurs, il faut un camion pour aller à la pêche…
    Pour compléter ton commentaire sur ton approche, perso j’en propose une autre, assez proche an final et qui ne vaut rien de plus, mais avec laquelle je suis à l’aise :
    – Sur les leurres imitatifs, je reste essentiellement sur des couleurs proches de ce qu’ils imitent, donc naturelles
    – Sur des leurres agressifs, type crank, minows, spinners, essentiellement du contraste fort, blancs, argenté ou fluo (quelques naturels au cas où, mais pas majoritaires)
    – Sur des leurres classiques, shads et variantes, je prend dans 4 gammes, noir/marron, blanc, naturel, flashy et j’alterne couleur/vibration selon ce qui est proposé.
    Mes2cts.
    Lesfilmu.

  3. XG says:

    Du 7 au 11 c’est le soir.

    seuls le 4 et le 7 m’ont fait des grosses touches.
    les petits on sent pas grand chose.
    et les autres c’est tjrs une sorte de pincement , une lourdeur et une tirée assez lente .

    j’avais oublié mon epuisette pour le 1 .
    et vraiment le 4 devait etre gros:c’est le seul que j’ai pas vu , il a attaqué la lame contre le quai en passant devant un buisson qui pendait .grosse touche , il est parti , je l’ai stoppé. Il s’est tanké , j’ai tiré , il a tiré a secoué et ping coupé/cassé.

  4. XG says:

    Bsr ,
    vaste sujet
    tiens je vais tacher de mettre les brochets pris cette année en rapport avec la couleur (ordre chronologique )

    1 leurre vagabon type vers annelé sur jig pailleté a jupe silicone blanc (region somme) . Maillé .soir .ds un meandre au bord d’un herbier. Agrafe ouverte .
    2 lame spinmad amazonka « natural perch » .non maillé . Plein midi .montargis. ds un petit deversoir.sorti
    3 lame jaxon 4 grs argentée. Vierzon . Non maillé . Plein midi. Centre ville.sorti
    4 lame jaxon dos noir bas argenté 4 grs . Caen . Maillé. Soir. Sur un poste.maillé « énorme ». Coupé.
    5 .lame jaxon rouge et dorée 4 grs .maillé.laval.sorti
    5 lame jaxon 4 grs argentée . Ds la sarthe . Apres midi . Non maillé. Sous un pont.sorti.
    6 lame jaxon 4 grs argentée . Ds l’eure /ou l’orne? . Midi . Non maillé.sorti
    7 tail spinner 4 grs spinmad . Marron/jaunatre . Sur un poste . Chartres .maillé.grosse touche . Coupé ou cassé.
    8 lame uklejka natural perch 2,5 grs .chateaudun .maillé. décroché pour cause de mou.
    9 lame spinmad uklejka fire tiger 2,5 grammes . Maillé 70/80 . Noeud cassé pres du bord. Devant une ecluse . Ds le dpt 62 .
    10 lame spinmad uklejka dorée foncée .maillé 60/70 . Décroché pcke j’avais laissé du mou pour deplier l’epuisette . Ds le 62
    11 idem 3 jours + tard .meme endroit exactement .sorti ce coup ci , ca doit etre le meme.

    —-
    Je peche avec 1 abu garcia 1/11 grs et j’enleve les ardillons et les triples.