Bas de ligne fluoro pour le brochet, efficace ou pas ?
avatar

tetujin brochet (1)Le fluorocarbone a définitivement conquis les pêcheurs pour sa discrétion, apparu il y a une quinzaine d’année il s’est rapidement imposé comme un équipement indispensable au pêcheur de carnassiers.

Pourtant avec le brochet, nombre d’entre nous en reviennent et jettent un œil du coté des bas de lignes plus traditionnels, voir plus modernes.

Le fluoro est un formidable atout coté discrétion et sous l’avis éclairé de Sylvain Legendre il y a une petite dizaine d’ année, j’ai équipé toutes mes cannes ou presque d’une tête de ligne en fluorocarbone d’au moins trois mètres et de diamètre 30 à 40 centièmes. Cette tête de ligne à deux atouts principaux : La discrétion mais aussi ce petit peu de souplesse qui permet d’absorber les rushs trop puissants ou les ferrages de bucherons.

brochets breuil 25051417

 

J’avais aussi équipé mes cannes de bas de lignes de 30 cm en fluoro de fort diamètre. Au tout début, j’ai commencé avec du 40 centièmes pour passer au 60 puis 70…Et il m’est arrivé de me faire couper, certes rarement mais quand même.

Evidemment voir partir un leurre de 20 euros qui cloue le bec d’un brochet pour plusieurs jours est frustrant et je suis donc monté en 100 centièmes. J’ai eu là de bon gros bas de ligne avec de bon gros sleeves et des agrafes adaptées…Plus rien de vraiment discret si on cherche des poissons de taille normale qui pourront côtoyer des perches et des sandres !

brochets torcy 24051414

 

Patoche qui est plus pragmatique que moi n’aimait pas les têtes de lignes et sur nos eaux morvandelles peu transparentes, nos nombres de prises s’équilibraient.  On sait le brochet  plutôt peu regardant, quand il est en activité il peut mordre sur une peau de saucisson maniée  mais j’avais toujours cet espoir secret que mon montage discret serait plus efficace.

Or, après avoir un peu fait marche arrière l’année dernière et être revenu  à la crinelle thermosoudable, j’avoue avoir pris autant de poissons.

Alors efficace ou pas le fluoro ? Sans conteste sur la perche et le sandre car je l’ai constaté mais sur le brochet ? Bôf bôf !

Brochet-Leo-040812-4

 

J’ai essayé sans tête de ligne et sans bas de ligne fluoro, juste tresse et bas de ligne en crinelle ou en titanium et ça marche aussi bien ! Qui plus est on à trois  nœuds en moins sur sa ligne donc trois points de faiblesses potentiels en moins.

Un gros morceau de fluoro 100 centièmes est moins discret qu’une crinelle en 12 centièmes, le leurre est moins bridé dans sa nage, et si l’on pêche avec des leurres standards ça se ressent.

J’utilise encore le fluoro de fort diamètre lorsque je pêche en traction dans les grands lacs alpins mais en power fishing basique, j’ai laissé tomber. J’ai pourtant gardé mes têtes de lignes qui évitent à ma tresse de s’érailler sur le fond ou si je passe dans un banc de moules zébrées.

Je l’utilise aussi au big bait ou au jerk sans bavette car sa raideur est un atout pour éviter les emmêlages avec ces leurres qui partent en tous sens.

brochet-220412-2

 

Le bas de ligne fluoro est efficace sur le brochet mais guère plus qu’une autre matière. Il gène par contre la nage des stickbaits au plus haut point car il est coulant. La rigidité d’un 100/100 ièmes est plus que gênant sur un leurre de 12 cm ou moins.

A vous de tester et de vous faire votre propre opinion mais personnellement j’ai arrêté d’ utiliser le fluoro dans pas mal des montages  pour le brochet.

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Equipement du pêcheur, Fils, tresses et fluoros, Techniques et astuces, Techniques modernes and tagged . Bookmark the permalink.

9 Responses to Bas de ligne fluoro pour le brochet, efficace ou pas ?

  1. moustache says:

    Pour ma pêche je n’utilise que du fluo carbone (15kg) que je passe dans une corde à piano en laiton , je cintre et puis j’utilise la pince à sertir .
    Je trouve que cela donne une nage moins rigide à mon leurre et avec la boucle en laiton le poisson ( vie ) et a chaque coup de jerk , lors d’un combat cela ne s’écrase pas comme un nœud .
    Mes avançons ont deux boucles en laiton une pour l’émerillon et pour l’agrafe .
    Avec le fluoro pas de bouclage non plus .

  2. Joubert-Laurencin says:

    J’ai essayé les têtes de ligne (2,50m-3m) en fluoro 25-28 centièmes dernièrement sur les grosses truites du Juras aux leurres et malgré plusieurs essais de noeux,la tresse sortait très mal du moulinet,j’ai préféré raccourcir la tête de ligne pour que le raccord tresse-bas de ligne ne soit pas sur le moulinet.
    Le bas de ligne faisait bien 2m sur une canne de 2,40m et les lancés étaient impeccable.

  3. thomas says:

    Bonsoir,
    Encore un très bon article qui fait tomber quelques idées reçues!
    Personnellement j’utilise encore le fluoro en fort diamètre, mais cela restreint beaucoup dans le choix des leurres… Mon plus grand dilemme, c’est de décider qu’elle BDL utiliser quand j’arrive dans un coin où brochets perches et sandres se côtoient, et que je souhaite pêcher avec un leurre polyvalent. Comment faites-vous dans ces cas ?

    A bientôt :-)

  4. Kyrax says:

    L’ennui de la plupart des titanes c’est qu’il se fixe avec des sleeves et une pince, pour le non initié ca peux faire peur et ca demande un investissement supplémentaire, surtout qu’il ne faut pas se voiler la face, sleever proprement et solidement n’est pas si aisé que ca, sans parler de la difficulté de refaire ca au bord de l’eau. Le prix et la qualité des bas de lignes titane pré-montés n’arrange pas les choses. Il y a bien sur le titane nouable mais il n’est pas facile à trouver en France (mais quelque chose me dit que ca va changer…) et son prix est en général supérieur au titane classique (et encore ca dépend…). MAIS pour ceux qui ne connaissent pas ce matériau il faut bien garder en tête qu’un bas de ligne titane dure plus longtemps qu’un fluoro. En tous cas pour moi le calcul est vite fait, certes le titane nouable me coûte un peu plus cher que le fluoro mais je ne sers plus les fesses quand je vois les dents du brochet près du bas de ligne et ca, ca n’a pas de prix! A noter que je peux refaire mon bas de ligne au bord de l’eau ou sur un bateau, pour ce côté c’est aussi facile qu’avec du fluoro et l’outillage est le même: une pince coupante! A noter aussi que son rapport diamètre/résistance permet de garder la souplesse nécessaire à l’animation de certains leurres, avec le même bas de ligne je passe du leurre dur de 40gr au leurre souple non plombé! Avec du 5kg (10/100ème) je peux aussi animer des leurres finesse de 2gr. Une dernière chose les produits d’aujourd’hui ont une mémoire de forme très faible, on est bien loin du câble qui tirebouchonne au bout de 3h de pêche ou au moindre poisson pris.

    ps: bon j’arrête là on va finir par croire que j’ai quelque chose à vendre! ^^

  5. Mon avis rejoins le tien, tu le sais! Je pense que pour le brochet, l’avenir est au titane à moins qu’on invente mieux entretemps!

  6. Alban says:

    Tout d’abord félicitation pour votre blog, c’est un des meilleurs du net à mon avis.
    Je suis du même avis que vous concernant le fluorocarbone pour le brochet, je ne lui trouve que des désavantages. Je préfère utiliser un mono-filament entre 60 et 80 centièmes pour faire mes têtes de lignes. Je trouve le que mono résiste mieux à l’abrasion que le fluoro, il est aussi beaucoup plus souple et agréable à utiliser et pour l’instant je ne me suis encore pas fait couper (je touche du bois).