Vif : le ver de terre, une alternative au vif pour les percidés

Qui n’a jamais pêché au ver en cherchant les perches et pris un brochet par accident ?  Par accident, peut être pas ! Le ver est unanimement apprécié par les carnassiers, tous les carnassiers.

J’ai pu en faire l’ expérience cette année encore et si je n’avais qu’un conseil à vous donner ce serait celui-ci : Ayez toujours avec vous une boite de vers canadiens lorsque vous pêchez au vif, on ne sait jamais.

Lire la suite

Technique du ver de terre au pendu

 

 L’hiver s’étant installé durablement avec son cortège de température très basses, les poissons se réfugient vers les zones les plus confortables et généralement c’est au plus profond de l’étang ou au plus creux de la rivière qu’on les trouvera.

 Ce n’est pas un secret de dire qu’en cette période, un beau lombric vaut tous les leurres du monde. D’ailleurs lors d’une crue de votre rivière c’est le seul appât qui vous permettra à coup sûr de réaliser une prise.

 En étang ou en lac, le goût ou l’odeur du lombric semble donner faim aux perches et aux sandres qui sortent de leur léthargie pour croquer le joli vartiau (ver en patois morvandiau). Je vous propose donc d’essayer une technique variante du drop shot et d’utiliser le pendu pour une pêche au ver.

Lire la suite