De retour de Forêt d’Orient
avatar

Orient2 03092017Avec ma compagne, nous avions décidé de partir fin août quelques jours sur les lacs de Forêt d’orient pour la pause estivale.

Bien que ce soit avant tout des vacances « famille », nous avions quand même emmené, en plus des vélos et des lunettes de soleil, le bateau et tout le matériel de pêche. En effet, le village de Géraudot ou nous serons hébergés n’est qu’à 3 heures de route de la maison, et nous espérons bien pouvoir faire 3 sorties pêche étalées sur la semaine.

Pour ma part, ce sera ma deuxième visite sur ces lacs, aillant eu la chance d’être accueilli par mes deux Franck(s) préférés (ainsi que leurs compagnes) pour un sympathique et trop court après-midi de pêche il y a deux ans déjà.

Le piot (11 ans) est inscrit pour la semaine à un stage de catamaran au CNHS, l’un des trois club de voile du lac Orient.
Cela nous laissera un peu de temps en journée pour aller explorer ces superbes plan d’eau.

Orient3 03092017

A ce sujet, l’accueil de ce club nautique est très sympa, et Philippe, le responsable de l’encadrement, très compétent. Mon fils s’est éclaté, malgré les condition météo tout juste suffisantes pour la pratique de la voile.

Petit rappel sur les lacs de la forêt d’Orient :

Les 3 lacs de la forêt d’orient font partie d’un vaste système de retenues artificielles mis en place depuis la fin des années 40, afin de réguler le cour de la seine et de ses affluents. Ces plans d’eau permettent d’écrêter les crues en hiver et au printemps, et de soutenir l’étiage en été.
Ce système englobe le lac du Der (sur la Marne), le lac de Pannecière (sur l’Yonne), le lac Orient (sur la Seine) et les lacs Amance et Temple (sur l’Aube).

Pour des raisons pratiques, nous effectuerons deux sorties sur le lac Orient depuis la mise à l’eau située à proximité du CNHS, presqu’île des Grands Sillons, à 2 km au sud de Géraudot.
Nous pourrons ainsi pêcher une grande partie du quart Nord-Est de ce lac.

Orient7 03092017

En cette fin du mois d’août, le lac Orient est à -4.00m. Son niveau haut est plus élevé que le camping car. Le lac baissera d’environ 1.00m pendant la semaine.

Orient6 03092017

Orient8 03092017

La cale de mise à l’eau de la presqu’île des Grands Sillons.

Nous explorerons l’anse de la Picarde, l’anse de Géraudot et toute la partie Ouest de la Petite Italie, en alternant pêche de bordure et fonds plus importants (jusqu’à 10,00m), en s’aidant au mieux avec les informations fournies par notre sondeur (merci le side …)

Orient9 03092017

En route vers de nouvelles aventures …

Orient10 03092017La plage de Géraudot, vue depuis la sortie de l’anse de la Picarde.

Orient4 03092017

Partir à la pêche en pleine canicule du mois d’août sur un lac de 2300ha que l’on ne connaît pas, ce n’est certes pas la façon la plus adroite pour avoir les meilleures cartes en main … Et il fait chaud !!!

Orient12 03092017

Orient11 03092017Le long de la petite Italie … Personne ne m’avait prévenu que c’était un site naturiste officieux (!)

Ces deux sorties à Orient se solderont par un grand nombre de touches de petits brochets, qui se feront un malin plaisir à venir lacérer nos leurres souples, ne voulant rien savoir de nos leurres durs. La seule prise (à peine) correcte sera un bec de 60 cm (et encore, en tirant un peu sur la queue…).
Les perches, quant à elles, seront définitivement aux abonnées absentes.

Orient16 03092017Un des nombreux petits brochets, très vorace, dans une eau particulièrement claire, on voyait le fond jusqu’à plus de 3.00m.

Pour la troisième et dernière sortie de pêche, je serai seul sur le bateau.

Je décide de changer de destination, et de pêcher le Temple. Amance, qui semble une destination prometteuse, est en effet livré aux jet-skis et autres hors-bords en cette semaine caniculaire.

Après un petit repérage, je choisi la mise à l’eau de Caron, au Nord-Est du lac du Temple, préférant ainsi la tranquilité par rapport a la mise à l’eau de Pogains, qui est littéralement prise d’assaut tous les jours avec plus de dix attelages sur le parking.

Un pêcheur local m’expliquera : « Ils sont tous dans la zone dite «des perches en bois», à pêcher la perche justement » …

Un sympathique pêcheur, rencontré sur la mise à l’eau de Caron, ne sera pas avare de conseils, et me donnera quelques tuyaux.

Orient14 03092017Orient13 03092017La cale de mise à l’eau de Caron, lac du Temple.

Orient15 03092017La même, vue depuis le bateau.

Comme pour le lac Orient, je commence à me positionner sur les tombants à proximité des rives, et je ne tarde pas à faire mes premiers petits becs, tous calibrés dans une fourchette entre 25 et 40 cm.
Je décide de prendre un peu le large, afin de pêcher un amas de trucs repéré au sondeur dans 7,00m d’eau.
Quelques perchettes et trois petits becs (encore!) viendront se pendre à mon plomb palette. Bon, c’est toujours mieux que rien, mais j’espère quand même un peu mieux.

Après la pause déjeuner (à quinze heure tout de même, je suis en vacances …), je décide de me rendre sur la zone indiquée par le sympathique pêcheur.

Orient17 03092017Il y a pire comme vacances, mais c’est plus cher …

La zone qu’il m’a indiquée est un vaste plateau d’herbiers. Cet endroit va s’avérer très ludique, puisqu’il va me donner plus d’une cinquantaine de perches (j’ai arrêté de compter après 30…) en à peine deux heures.
Certes, ce ne sont pas des monstres, mais cela fait toujours plaisir de voir monter d’énormes bancs de perches frénétiques derrière son leurre.

Orient19 03092017

Orient18 03092017Un petit bec qui s’est invité au festin …

Je terminerai cette sortie par une exploration vers les anses situées un peu plus au sud, qui me procureront également quelques petits becs.

Orient20 03092017Orient1 03092017Le soleil se couche sur le lac en cette fin d’après-midi.

Orient5 03092017Voilà, ce sera la dernière journée du séjour. Demain matin, départ pour le retour à la maison.

Je garderai un bon souvenir de ce séjour.
La pêche n’a peut être pas été à la hauteur de mes espérances, mais je garde espoir de revenir ici un jour afin de réussir à leurrer un de ces fameux « big » brochet qui font la réputation de ces lacs.
Les gens du coin sont aimables et conviviaux. Partout ou nous nous sommes rendu, que ce soit commerces, restaurants, etc., nous avons toujours été reçus avec un grand sourire et beaucoup de sympathie.
Les pêcheurs rencontrés au bord de l’eau ou sur les cales m’ont tous bien accueillis, et après quelques minutes d’une discussion facilement entamée, n’ont pas hésité à me prodiguer quelques recommandations qui m’ont été bien utiles.

A refaire, sans hésiter.
Et, si possible et pourquoi pas, avec quelques copains pour une session week-end.

AB

About Axel Bechler

Principalement adepte de la pêche aux carnassiers et truites aux leurres et au mort-manié, essayant de garder un esprit curieux et ouvert, mais aussi parfois critique, sur le monde halieutique. Fervent défenseur de l'idée du prélèvement raisonnable et raisonné, j'ai la chance de participer à une belle aventure en tant que membre du CA de l'aappma « Les Pêcheurs de Madine », avec une équipe ayant une vision moderne et responsable de la pêche.
This entry was posted in reportage de pêche, Tourisme pêche des carnassiers. Bookmark the permalink.

2 Responses to De retour de Forêt d’Orient

  1. Yoann says:

    Bonjour Axel, reportage intéressant, que conseillerez Vous à un jeune qui va allez pêcher pour la première fois sur ce lac et qui n’a pas d’expérience de la pêche en bateau ?

    préparer sa sortie (étudier le lac, carte, reportage sur l’esoxiste, autre) mais comment ?

    Location d’un bateau, et sondeur a prévoir (achat ou prêt d’un amis…).

    – Quel matériel utiliser ? (puissance de la canne / taille des leurres ?)

    Je suis preneur… de tout conseil !

    • Axel Bechler says:

      Bonsoir Yoann,

      Difficile de répondre à tes questions.

      – Concernant la préparation de la sortie en elle même, je ne peux pas vraiment me prononcer, n’étant pas du tout un connaisseur de ces plans d’eau. J’imagine que selon la période de l’année et suivant le niveau du lac, il y a des situations plus ou moins propices à certaines techniques et à certains lieux spécifiques. Interroger les pêcheurs locaux est souvent la solution la plus efficace (cf. les perches de Temple par ex)

      – Concernant la location de bateaux, je ne connais qu’une adresse sur place : Orient Nature. Peut-être prévoir, si ton budget le permet, une journée de guidage avec Hervé Bailly Bazin. Cela peut te permettre d’appréhender la pêche en bateau d’une part, de t’aider à comprendre la topographie du plan d’eau d’une autre part, et de voir ce qui marche comme type de leurre ou comme technique de pêche à la période ou tu y vas.

      – Quant au matériel à utiliser (cannes et leurres), c’est, comme souvent, à adapter au poisson recherché en fonction de la période de l’année. Par exemple, fin août, les perches sont le plus souvent dans les bancs d’alevins de 5 à 6 cm. Il faut s’adapter et les rechercher avec des leurres qui imitent ce type de proie (taille et couleurs).