Weekend du 15 août aux carnassiers

Enfin un grand beau temps, certes très chaud mais très agréable le matin. La team a donc mis le cap sur les lacs ce weekend pour faire bouger quelques carnassiers et ce fut mission accomplie.

Samedi matin c’est avec Cathy que j’ai pris la direction du lac des Settons, histoire de voir si l’ activité des perches avait démarré. Nous sommes donc arrivés à l’ aube sur un lac d’un calme olympien, pas une vague ne ridait la surface.

 

Comme j’allais cibler la perche, je ne me suis pas encombré de matériel puissant, juste quelques cannes en puissance UL, L et ML. La veille j’avais pris un peu de temps pour aller attraper quelques vairons pour maximiser mes chances de piquer une belle zébrée.

 

Direction les postes que je croyais les plus à même d’accueillir une tatane mais que dalle durant plus de deux heures. Quelques échos en surface, quelques perchettes mais rien de bien intéressant.

Replis sur une zone « classique » où je découvre enfin quelques poissons à l’ échosondeur. Les perches ne sont pas très grosses mais elle mordent bien aux leurres maniés doucement.

 

C’est Cathy qui fera la plus belle au tailspin sur cette zone, pas énorme mais pour l’Open du Morvan elle aurait compté des points.

 

La pratique du down sizing s’est encore révélée vraie puisque pêchant en drop shot avec un vairon, j’aurai eu une seule et unique touche mais elle valait le coup. c’est un joli brochet de 70 cm qui montera à l’ épuisette après un combat qui m’ aura mis les chocottes sur mon 20 centièmes sans bas de ligne acier.

 

Nous explorerons d’autres secteurs avant de nous replier à 10h30 devant l’ afflux de touristes en pédalo et de plaisanciers amateurs de vitesse.

 

Dimanche matin la team au complet s’est rendue sur le lac de Torcy, là aussi pour profiter des perches occupées à s’alimenter d’ alevins de l’ année. Les deux premières heures furent dures, à croire que les perches ne sont pas matinales.

 

Une fois attablées, elles se sont montrées coopératives en mordant à tout ou presque, leurre souple, dur, lames, de surface et drop shot au ver ou au vairon.

 

Nous piquerons 24 perches sans compter les nombreux décrochés, avec quelques belles de presque 30 cm. Enfin, elle commencent à mordre au leurre de surface, ça commence à devenir intéressant.

Un weekend au bilan plus que correct et sous le soleil en plus !

Gardez la pêche.

 

9 réflexions au sujet de “Weekend du 15 août aux carnassiers”

  1. Bonjour, est il vrai qu’il faut payer pour pêcher avec un moteur thermique aux Settons ? Si oui c’est proprement scandaleux
    Halieutiquement vôtre

    • Bonjour Jeff
      Ouais, les pêcheurs ont une dérogation jusqu’à 6cv, c’est pourquoi je n’y vais jamais avec mon bateau mais ma barque, les tarifs sont à la fin de cet article: http://esoxiste.com/les-lacs-du-morvan-et-dailleur/les-grands-lacs-du-morvan/le-lac-des-settons/
      Leurs tarifs sont les plus chers de toute la France, on croit rêver avec 350 ha et même pas un vrai port avec les services d’une capitainerie, juste de l’ arnaque à touriste décidé par des élus de patelins reculés.

      • Salut Sylvain,chez nous dans le Bas-Rhin c’est pas mal non plus certes on ne paye pas encore pour mettre les bateaux à l’eau sur le Rhin.Mais nous payons pour les mettre à la baille au plan d’eau de Plobsheim 600 hectares qui est domaine public,nous sommes donc de fait membre du club de voile local.Mais il y a beaucoup mieux dans notre département pour tous les pêcheurs qui veulent tremper du fil ou mettre leurs bateaux sur le Rhin VNF nous impose avec la bénédiction Urbi et Orbi de la FD 67 des autorisations spéciales et précaires ou doivent figurer notre N° d’immatriculation de,la marque de la voiture,celui du bateau etc…pour pouvoir circuler sur la route qui longe le Rhin à renouveler tous les ans.Donc 3 autorisations spéciales pour 3 secteurs différents qui se suivent le long du Rhin.Celles là pour le côté nord et bientôt autant ou plus pour le côté sud.J’ai failli oublier si avec ces autorisations très spéciales nous avons le droit de circuler avec le matériel pêche obligatoire dans le coffre,de pêcher par contre nous n’avons pas le droit de stationner ( des pêcheurs qui pêchaient peinards en règle se sont fait verbaliser pour le stationnement).Bien entendu le comble c’est que les autres usagers de cette route comme les cyclistes peuvent se promener normalement (velo route du Rhin).Tu vois que nous dépassons très largement le Morvan même au niveau national les conneries ubuesques qu’on nous imposent partout !

  2. Samedi matin sortie float tube à Vaux :10 perches aux mini leurres souples et un brocheton d’une quarantaine de centimètres.je plie à 10h trop chaud !

Les commentaires sont fermés.