Le dimensionnement des batteries pour la pêche

Les batteries sont un équipement indispensable à la pratique de la pêche en barque, surtout actuellement avec tout le matériel électronique que l’on va embarquer.  Quelle puissance choisir, lithium ou plomb, voici les principales interrogations auxquelles je vais tenter de répondre.

Avec l’arrivée des batteries lithium les traditionnelles batteries de 100 amp en plomb acide ont de moins en moins la cote pour autant c’est encore le meilleur choix dans de nombreux cas. Si les batteries Lithium ont été longtemps cantonnées à l’électronique et au moteur électrique, les dernières mises sur le marché permettent même le démarrage des moteurs hors bord.
Une batterie se dimensionne généralement en fonction de la consommation de ce qui sera branché dessus et de la durée d’utilisation que l’on compte en faire.  Une batterie de 50 amp en LiFePo4 sera suffisante pour une dizaine d’heures de pêche  en alimentant les sondeurs, si on veut pêcher deux jours ou plus il faudra prévoir un ampérage plus important.

L’ampérage
C’est l’élément à prendre en compte pour le choix de vos batteries, il correspond à la capacité en puissance de votre batterie, le second point est la tension selon la décharge  car certaines catégories de batteries peuvent avoir une chute de tension linéaire ou avoir une tension constante puis une baisse rapide arrivé à une capacité donnée. Pour connaitre vos besoins, il suffit de lire la documentation technique où on apprend que tel sondeur aura une consommation de 1.5 amp /h ou 3 amp/h.  Si vous avez prévu d’équiper votre barque de 2 sondeurs et d’une box pour la live, vous constaterez que les données techniques vous demandent d’ajouter les consommations pour obtenir la puissance nécessaire. Ainsi pour un écran 12 pouces pour la carto et le 2d et un 10 pouces pour la live avec une box live mon équipement me signale une conso additionnée de 7 amp/h. Or, à l’usage on constate que la véritable consommation s’établit plutôt autour des 2/3 de la conso indiquée par le constructeur, néanmoins mieux vaut suivre les données constructeurs pour s’équiper.  Donc avec 7 amp/h pour une 50 amp/h, on aura à peine 8 heures d’autonomie avec ses sondeurs. En baissant juste un peu la luminosité de l’écran, j’ai une consommation en direct de 5 amp/h et je peux donc avoir 10 h d’autonomie en théorie (vérifié à l’ usage). Pour le moteur électrique c’est différent selon si on alimente un moteur de manœuvre (moteur avant) ou un moteur de propulsion.  Peu importe les données constructeurs qui ne donnent pas les infos de consommation par rapport aux incrémentations du moteur. Disons qu’une 80 amp pour un moteur avant permettra en moyenne 2 à 3 jours de pêche et qu’une 100 amp pour le propulseur permettra de longues heures de navigation pour peu qu’on navigue à mi puissance car c’est poignée en coin que la conso s’affole  alors qu’elle est minime dans les petites vitesses.

Photo A.Bechler

LiFePo4 ou NMC *
Pour l’électronique de bord qui devient de plus en plus pointue et qui supporte mal les tensions basses, mieux vaut tabler sur une LiFePo4. Celle-ci est certes plus lourde mais la conception du LiFePo4 va vous garantir une tension supérieure à 11v  jusqu’au bout et ainsi pouvoir alimenter votre électronique sans perdre de fonctions. Pour avoir longuement testé les deux et les utiliser régulièrement, le LiFePo4 semble se décharger plus vite mais c’est un leurre car le NMC qui vous indique 100 % de capacité est en fait à 120 % . Avec les dernières générations de moteurs avant très techniques et bardés d’électronique mieux va rester sur du LiFePo4 alors que sur un classique Terrova ou un  moteur de propulsion vous aurez plus d’autonomie avec une batterie NMC. A savoir aussi qu’un moteur 24v  va moins consommer qu’un 12v, il est donc inutile de s’équiper d’une batterie 24v en 150 amp sur une barque sauf si vous prévoyez de ne la recharger que toute les 10 sorties.

Batterie AGM

Les batteries Plomb Acide
Les batteries classiques de traction et plus encore celles au gel ou AGM sont encore un excellent compromis tout en étant bien moins cher que celles au lithium. Si vous avez une petite barque et un moteur peu puissant, si vous pêchez à coté de chez vous en rentrant en fin de journée, une simple batterie de 100/120 amp est largement suffisante, pour l’électronique on choisira aussi une batterie plomb dans les mêmes ampérages. Il faut éviter de brancher sur la même batterie l’électronique et le moteur pour éviter un problème d’éventuels  parasites. Ainsi on branche généralement son ou ses sondeurs à une batterie et son moteur ainsi que ses pompes à une autre. Une bonne batterie plomb aura une autonomie moindre qu’une lithium surtout pour l’électronique, on aura donc tout intérêt à prendre la précaution de ne pas trop tirer dessus car on pourra perdre le GPS sur son moteur ou des fonctions sur son sondeur.

*LiFePo4 : Lithium Fer Phosphate, NMC : Lithium Nickel Manganèse Cobalt.

Gardez la pêche

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.