Un jour un leurre : le Fin’s Fish de Lunker City

Lorsque plus aucun leurre souple ne marche, il est d’usage de sortir un Fin’s Fish de sa boite. Ce leurre finesse à la caudale caractéristique est un must have à toujours avoir dans sa boite de pêche surtout pour pratiquer en verticale au cœur de l’hiver.

Le Fin’s Fish pourrait bien être le tout premier shad finesse du marché, il est né dans les années 80 et mis au point par Herb Reed, le créateur de leurre a qui on doit aussi le célèbre Slug Go.

Initialement ce leurre a été mis au point pour la pêche du black bass en surface et en weightless mais les pêcheurs de sandres qui l’ont essayé on vite repéré son attractivité sur ce poisson. Pourtant ce leurre est plutôt raide, n’a aucune nage si on le ramène en linéaire mais avec quelques soubresauts, sa queue assez lourde dodeline bien.
Le Fin’s Fish possède un profil en triangle point vers le bas avec des flancs assez larges sur une silhouette longue. Il s’amincit doucement  et la queue bifide est orientée horizontalement comme celle des baleines ou des dauphins. Cette queue est massive et cette épaisseur va lui donner assez de poids ce qui explique son inertie au mouvement et le fait que cette nage d’apparence discrète est en fait très attractive car proche du naturel.

Le dos du leurre est plat et le ventre, sur les modèles les plus longs, est fendu pour un armement en texan ou pour y placer de l’attractant. Les modèles présentés sur les photos sont de taille 145  et 180 mm. Les tailles 60, 100, 130 et 255 mm sont aussi disponibles. Le 180 mm et le 145 sont parfaits pour la pêche du sandre et ils sont disponibles en 6 coloris pour le 180 et 10 pour le 145. Ils sont dispo respectivement en pochette de 5 ou de 8 pour les deux tailles mentionnées.

La gomme est très tonique, un peu inhabituel et surprenant pour qui pêche régulièrement le sandre au souple. Les coloris sont très classiques et passes partout, un peu trop américains à mon goût mais la gamme permet de s’adapter à toutes les eaux.
Cette longueur et la finesse générale du leurre va faire qu’il va se plier lors du coffrage mais on a tout intérêt sur les plus belles tailles à l’équiper d’un hameçon chance en cas de tape courte.

A la belle saison on pourra pêcher le bass ou le brochet quasiment en surface ou subsurface en équipant ce leurre d’un gros texan et en le ramenant façon walking the dog, l’hiver un bonne tp servira à l’armer en verticale. Les plus petites tailles peuvent servir en drop shot pour la perche.
Les finesses sont peu utilisés mais ils méritent d’être découverts  d’autant que l’ absence de caudale qui pourrait freiner la nage leur permet d’être très efficace en verticale sous le bateau avec un grammage moindre que pour un shad classique.

Gardez la pêche

Acheter des Fin’s Fish de Lunker City.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.