Retour à la rivière

Après l’ouverture en deuxième catégorie du 24 avril, qui restera pour le lac de Madine comme exceptionnelle (les brochets se sont montrés particulièrement coopératifs le samedi), force est de constater que l’euphorie fut de courte durée. En effet, la petite vague de froid qui a suivi a promptement cloué le bec à toute la faune des carnassiers. Le week end du 1er mai fut particulièrement difficile pour la pêche, et les capots ne furent pas rares.

Du coup, retour en première catégorie, histoire de voir si les truites sont moins difficiles à leurrer.

Dimanche, malgré le vent violent, la météo s’annonçait plutôt sympa niveau températures. Tâchons de profiter de cette petite fenêtre ensoleillée avant le retour de la pluie prévue pour toute la semaine qui arrive.

Les niveaux sont corrects, l’eau pas trop claire. Mais il faut se rendre à l’évidence : Cela va être mois facile que prévu.

La prospection de ce parcours, que je sais bien peuplé et pas trop pêché, ne m’apportera que quelques truitelles, malgré toute mon application.

Impossible de comprendre comment et où pêcher. Les quelques truites qui daigneront happer mon leurre ne sont jamais dans la même configuration. Parfois en plein courant, mais rarement dans les fosses.
Les plus jolis postes ne donneront rien.

Certainement la plus jolie de la session

 

Heureusement, mon public est là pour me soutenir en ces moments peu glorieux. On fera mieux la prochaine fois.

 

Je profite de cet article pour vous faire part d’une acquisition récente : Un clip aimanté pour l’épuisette.
Il permet de garder le filet à portée de main, tout en le soustrayant des ronces et autres épines. C’est un gadget vraiment pratique et très utile.

 

Fixé à l’anneau dorsal du gilet à l’aide d’un mousqueton, l’épuisette, transportée en action de pêche le manche vers le bas, se dégage aisément d’un geste sec.

Détail de la fixation sur le cadre

 

La remise en place est très facile, les aimants sont assez puissants et s’attirent à partir d’une distance de 10cm environ.
Un accessoire qui deviendra vite indispensable une fois essayé.

AB

 

 

4 réflexions au sujet de “Retour à la rivière”

  1. attention avec ce fameux clip aimanté si l’on est du genre un peu « aventureux » à la pêche, ronces, branches, barbelés, etc… un ami a perdu son épuisette comme ça sans même s’en rendre compte.

    • Je possède ce système depuis des années et j’ai pêché des coins scabreux au possible. Une seule fois elle s’est décrochée à cause d’une ronce mais je l’ai senti car l’aimant est très fort. C’est pour moi le meilleur système pour la truite et je crois avoir tout essayé.

  2. Bonjour axel, en carnassier pour moi, comme dirait sylvain , la scoumoune, par contre j’ai fait quelques jolies truites après les coups d’eau, pour anecdote, je garde peu de poissons, et la j’avais décidé de garder une jolie fario de trente cms pour donner à mon papa, et bien, après un parcours fatiguant pour rejoindre la voiture, en arrivant je constate que je l’avais perdue, barbelés, haies,etc…bon le paternel attendra!

Les commentaires sont fermés.