Une semaine automnale placée sous le signe de la perche

Cette semaine a été marquée par deux sorties en barque, la première à Macon à l’invitation de Geof et la dernière ce matin à Torcy près de chez moi. Ce sont les perches qui m’auront occupé sur ces deux sorties hivernales.

Lundi dernier, direction Macon et la Saône à l’invitation de Geof, le rédacteur en chef d’ 1max2pêche avec qui j’allais découvrir quelques secteurs où les poissons devaient se montrer assez coopératifs.

Embarquement au port de plaisance de la capitale de la Saône et Loire pour un petit périple jusqu’à arriver sur la bonne zone où Geof ancre virtuellement le bateau. Comme souvent, un pêcheur est déjà sur le poste, pile dessus au mètre près.

 

Nous pêchons autour de lui sans trop nous approcher et nous remarquons qu’il enquille les perches. Première prise avec une perche d’une trentaine de cm au tail spin sur la zone intéressante pour moi et les hostilités sont lancées.

Je tente un peu tous les leurres et en passant au Jigging Rap je pique ce sandrillon de l’année. Nous quadrillons la zone pour constater que le poisson se tient à un endroit particulier, évidemment là où se trouve l’autre pêcheur.

 

Heureusement pour nous il lève le camp vers 10h00 et nous laisse le poste où nous prendrons une grosse vingtaine de perches toutes techniques confondues, le drop au ver de terre restant quand même supérieur aux leurres.

Geof se paiera le luxe sur un ensemble light de piquer ce petit brochet, certes pas maillé mais sur du light ça donne un combat plein de suspens !

 

Repli en début d’ après midi avant que la pluie nous mouille sur le chemin du retour. Belle découverte de cet endroit que j’ai déjà pêché une fois mais sans succès, merci Geof de m’ avoir montré ces coins.

Ce matin départ pour le lac de Torcy, plus précisément la partie Duc du lac où en cette saison les poissons sont concentrés sur moins d’un hectare. Des amis ont fait une très belle pêche hier et j’avais bien envie de les imiter.

Première passe en verticale avec un Hazedong Shad au lever du jour et ce sera une belle perche de 35 cm qui va me le coffrer !

 

Plus tard sur une bouboule eschée d’un vif c’est une 28 cm qui se piquera avant que Cathy en verticale sur un Easy Shiner  ne pique cette 25 cm en verticale.

 

Pas de sandre malheureusement pour nous mais trois perches prises alors que le froid de l’hiver s’est bien installé avec un 3°c à notre arrivée et un 6°c à notre départ. Ca caille !!

Gardez la pêche.

 

A lire aussi dans nos archives
Technique du ver de terre au pendu
Technique du ver de terre au pendu

   L'hiver s'étant installé durablement avec son cortège de température très basses, les poissons se réfugient vers les zones les Read more

Henri Limouzin. « Les secrets du pêcheur de perches »
Henri Limouzin. « Les secrets du pêcheur de perches »

Pour les pêcheurs de ma génération (je suis né en 1965) Henri Limouzin est une légende. J’aurais aimé dire une Read more