Dur dur les truites morvandelles

Ce matin retour au bord de cette rivière du Ternin (71) pour essayer de capturer quelques truites mais ce fut dur !

C’est en compagnie de Patoche, Cathy et mon teckel de pêche que nous sommes partis à la truite ce matin, à nouveau confrontation de techniques puisque Cathy était à la cuiller, Patoche au ver puis au leurre souple et moi au vairon…Et j’ai gagné !

Lire la suite

De la rivière au ruisseau

Comme les années précédentes, il ne m’a pas été possible de participer à cette journée tant attendue qu’est l’ouverture. Il m’aura fallu attendre plusieurs jours pour rejoindre les bords des rivières à la recherche des truites dans le Jura voisin. C’est aussi l’occasion de vous présenter les leurres qui sont mes compagnons de pêche dans la traque des belles mouchetés: des leurres SMITH.

Lire la suite

Une grosse et belle truite du Mesvrin

Prendre une truite de cette taille là dans une rivière telle que le Mesvrin (71)  n’est réellement pas courant, d’autant qu’à l’état de ses nageoires on peut déduire que c’est un mâle sauvage.

Félicitation au pêcheur dont on ne m’a malheureusement pas communiqué le nom. Très belle truite de plus de 50 cm prise au Rapala.

Lire la suite

Sortie truite dans le Morvan sauvage

Comme chaque année nous avons mis le cap ce matin vers un coin perdu du Morvan, en l’occurrence Glux en Glenne (58) et l’Yonne sauvage pour tenter d’y prendre quelques truites.

Malgré une eau cristalline et un niveau très bas ne facilitant pas la pêche dans une rivière devenue un ruisseau, nous avons pu tirer notre épingle du jeu et mettre au sec quelques farios sauvages du Morvan.

Lire la suite

Anniversaire à la truite

Et oui, aujourd’hui j’ai 47 balais , toujours ça de moins à faire pour arriver à la retraite me direz vous ! Pour mon anniversaire c’est avec mon épouse Cathy que nous sommes allés de bon matin taquiner la truite à Lucenay L’Eveque dans la rivière le Ternin (71).

En cette fin mars, la rivière est très basse, quasiment à son niveau d’étiage estival et l’eau est cristalline, donc pas facile.

Lire la suite

Une belle truite sauvage du Morvan

A plusieurs reprises j’ai écrit qu’il n’y avait plus guère de belles truites indigènes dans le secteur de mon AAPPMA de Lucenay L’Eveque (71), pourtant en cherchant bien il arrive qu’on tombe sur une perle.

Petit récit de cette sortie de mercredi après midi qui s’est conclue avec la prises de trois truites dont une superbe sauvage aux belles mensurations.

Lire la suite

La truite en ruisseau sauvage

Fuyant les parcours bruyants, connus, aménagés, il existe une catégorie de pêcheurs de truites qui aime la solitude et les endroits sauvages. Ceux ci seront servis avec le Morvan et ses mille ruisseaux aux eaux acides et froides qui semblent abandonnés de l’homme. Et pourquoi ne pas essayer une fois de tenter d’attraper une vraie sauvage dans cet environnement fabuleux, départ pour les ruisseaux sauvages.

Lire la suite

Transporter ses vairons à la pêche

L’ouverture est dans moins d’un mois c’est donc l’occasion de revenir sur certains sujets comme celui ci qui intéresse pas mal de personnes ayant décidé d’essayer la pêche au vairon mort : transporter ses vairons.

L’avantage de cette saison est que le froid est encore bien présent et que dans ce cas, vos vairon se conserveront bien dans un simple seau à vif sans besoin de faire tourner un bulleur.

Lire la suite

1ère catégorie : Lâcher des truites de bassines ou pas ?

A voir les avis  qui fleurissent partout sur le net ou dans les conversations du bord de la rivière, commentaires très hostiles aux lâchers de truites par les AAPPMA, je tenais à réagir d’une part et à expliquer d’autre part.

Etant membre du bureau d’une petite AAPPMA gérant un parcours de première catégorie, je pense avoir assez d’expérience pour en parler sans langue de bois. Alors avant de vous envoler lyriquement dans la défense de la fario sauvage, faites l’effort de lire ceci.

Lire la suite

Truite, retour gagnant

Depuis mes 2 virées au lac Léman, peu de sorties pêche se sont succédées. J’ai bien essayé de me rendre sur la Seille pour taquiner les sandres, mais à ce jour ils me boudent… sans doute frustrés que je les ai délaissés lors de l’ouverture. Il faut dire à ma décharge, que les conditions de pêche sont difficiles cette année : les crues se succèdent et à peine le niveau d’eau devient-il acceptable que la rivière se gonfle à nouveau.

Lire la suite