Une belle ouverture brochet 2022 sur les lacs d’Orient

Décidée un peu au dernier moment cette ouverture brochet sur les lacs d’ Orient et d’ Amance nous laissera un souvenir impérissable avec de beaux poissons et des touches à gogo. Voici le récit de ce weekend mémorable.

Après avoir galéré un peu pour trouver un gîte pas très loin des lacs pour une seule nuit, nous sommes arrivés à la mise à l’eau du lac d’Orient vers 8h du matin après 3 heures de route. Peu de monde à la rampe, un temps gris et un vent de 10/20 km/h habituel pour ce lac, par contre le parking à bateau était bondé, il allait y avoir du monde sur l’eau.

 

Mise à l’eau rapide sans oublier le gilet de chasse sur l’ hélice pour faire se plier à une règlementation un peu perchée de l’ EPTB Seine Grands Lacs. Si ça continue il nous faudra nous aussi nous habiller en fluo puis peindre les bateaux de pêche, alors que les voiliers font comme ils veulent et que les bateaux des monos de clubs de voile, de planche à voile et de plongée ont le droit au thermique…. Brefs comme d’hab les pêcheurs sont pris pour des jambons. Passons…

 

Avec mon moteur électrique en 110 lbs et ma batterie lithium pas de crainte à avoir pour prendre le large sur cette immensité. Nous mettons le cap vers l’île de Chavaudon où nous voyons bien que les pêcheurs sont en action sur des zones peu profondes. Je m’installe dans 8m où je découvre des échos sur mon Solix et monte mes cannes avec différents leurres.

 

Au second lancer sur ma canne big bait, première touche sur la zone, je décide donc de garder ce fond et de longer l’île. Bonne pioche puisque les touches et les prise s’enchaînent mais le plus gros poisson devait à peine mesurer 65 cm.

Je refait cette dérive en me décalant de 20m à trois reprises et ceci nous pousse jusqu’à l’heure du casse croûte. Nous en sommes déjà à près de 10 brochets mais rien de vraiment gros, beaucoup de touches loupées aussi.

 

Je prends la direction de la presqu’île de Beauloisir où j’ai cartographié quelques pointes la dernière fois et je reprends de grandes dérives au vent en tentant de rester sur la profondeur choisie, entre 8 et 10m de fond.

Le vent souffle fort à certains moments mais la dérive ne dépasse pas les 1.5 km/h, parfait pour notre façon de pêcher avec de gros shads bien plombés car nous avons eu la majorité des touches pas très loin du fond. Les brochets se font un malin plaisir à nous lacérer les doigts comme d’habitude, mai peu importe le sang, on aime leur foutre la main dans les ouies..

 

Nous enquillons encore quelques poissons puis sur une touche quelconque, ni plus forte ni moins que les autres, je sens que j’ai affaire à un pépère. L’espoir de rentrer enfin un métré, mon idéal depuis 40 ans de pêche se met en route. Le combat est puissant et le dos large de ce brochet me fait croire que je l’ai mon métré !!! Même Patoche à l’issue m’a confié qu’il pensait à un 110 au vu de la largeur du bestiau.

 

Malheureusement la malédiction me poursuit mais ce beau poisson mesure quand même 97 cm, c’est plutôt correct. Je jubile un peu, j’en ai bien le droit et la pêche reprend jusqu’à 17h00 où il nous faut arrêter pour aller prendre notre location.  Nous terminerons cette journée avec 18 brochets au bateau, au moins autant de loupés et des tailles moyennes de 65/70. J’ aurai pu faire enfin mon brochet à la Murias Mouse… Je termine winner avec 7 brochets dont le gros, Patoche termine à 6 et Cathy à 5. Tout le monde a pris du poisson, c’est ça le plus important.

 

Dimanche, le jour se lève sur Brevonnes, Cathy fait le ménage du gîte et je prépare le bateau pour une petite journée sur Amance. Nous décollons à 08h00, ouverture de la boulangerie oblige..

08h15, merci à un pêcheur sympa de nous avoir ouvert la barrière du port, toujours aussi peu pratique Amance si on habite loin.

 

08h30 nous sommes à l’eau et le moteur démarre pour nous emmener sur le premier spot. J’ai eu l’écho que la veille les poissons avaient mordu dans les zones peu profondes mais que plus de 100 bateaux étaient là pour l’ouverture. Je me suis dit qu’on allait peu être éviter ces zones matraquées pour tenter plus profond. Je savais déjà que ça allait être dur, d’autant que le temps annoncé était grand soleil et très peu de vent.

 

J’entame ma dérive pour me placer dans le profond et faire descendre le leurre du plateau au profond. A peine une minute de pêche et Patoche annonce touche mais ça ne se pique pas, aurais-je eu une bonne intuition ?

La dérive au moteur se poursuit et idem pour moi, avant d’en piquer un de 65 un peu plus loin sur un leurre de 18 cm quand même.

 

Presque au bout de ma dérive, sur un waypoint précédent, c’est la touche. Une belle cartouche pour voir monter un joli brochet. Il mesure 84 cm et s’est bien défendu, pour le décrocher il m’obligera à couper l’épuisette au ciseau tellement il s’est emmailloté dedans, filet caoutchouté ou pas, pas le choix.

 

Nous quittons cette dérive pour prendre le haut fond de l’autre côté et c’est Patoche qui prend enfin son poisson avec un joli 74 cm.

 

Nous partons pour le fond de la queue histoire de tenter les zones shallow mais déjà 4 à 5 barques. Après une demi-heure sans touche nous cassons la croûte pour retourner sur notre poste précédent.

 

Je reprends la dérive à l’envers et Catherine pique elle aussi enfin son brochet, un 65 pris dans près de 10m de fond. Je coupe le haut fond pour tenter une pêche au jerkbait et au chatterbait mais c’est Cathy au shad qui  piquera un brochet qui se décrochera au bateau. Une fois arrivé dans le profond, Patoche reprendra un autre 74 cm avant que 15h ne sonne et ne nous rappelle qu’il faut rentrer car deux sur trois bossent le lendemain.

 

Bilan de cette petite journée qui s’annonçait dure, 5 brochets, deux pour Patoche de 74, un 65 pour Cathy et un 65 et un 84 pour moi.

23 brochets maillés sur le weekend, merci Orient et merci aux dirigeants de l’ AAPPMA et son président Eric pour cette gestion efficace qui permet de si belle journée.  On reviendra peut être dans le courant du mois, qui sait ?

 

La saison démarre bien pour moi on dirait, ça fait du bien, d’autant que je part demain pour 4 jours de pêche à Mequinenza. Vive la retraite.

Voici deux vidéos réalisées par la chaine Orient TV sur l’ouverture 2021 sur les trois lacs:

 

Gardez la pêche

Voir le site de l’ AAPPMA des lacs d’ Orient 

Relire ma page de présentation du lac d’ Orient, Amance, le Temple

A lire aussi dans nos archives
Ballade savoyarde au Bourget (73)

Ce samedi 21 avril avec mon pot Patrice nous avions prévu de nous retrouver pour l’ouverture du brochet au lac Read more

Les frayères à brochet

Alors que la saison de pêche va reprendre ses droits le 1er mai prochain, maître ésox vient de passer quelques Read more

2 réflexions au sujet de “Une belle ouverture brochet 2022 sur les lacs d’Orient”

  1. Salut la team, belle pêche, moi pas fait l’ouverture, gastro, bon j’ai le temps en retraite, tu va voir sylvain, tu va apprécier, le matin au lieu de partir au boulot, tu te lève et tiens sans choisir le jour tu va à la pêche!

Les commentaires sont fermés.