Petits brochets de Chaumeçon
avatar

Après son assemblée générale d’hier soir, la team esoxiste au complet a mis le cap ce matin pour le lac de Chaumeçon (58), un lac magnifique mais pas facile.

Nous sommes arrivés vers 08h30, pas un seul pêcheur sur le lac, ce qui n’est pas bon signe. Après une marche arrière de 200 m nous avons mis à l’eau et tenté de trouver les perches et sandres dans la zone de l’ancienne route noyée.

Malgré un petit vent de 20/25 km/h qui perturbait les dérives, j’ai pu peu ou prou maintenir le cap sur la zone favorable. Pas mal d’échos mais décollés et pas la moindre touche au leurre souple en verticale, au jiggin Rap, au vif en tirette….

 

Direction une ruine à moitié immergée pour une prise de points GPS qui me seront utiles plus tard lorsque l’eau aura remonté, en attendant je monte une lame, juste comme ça….

 

Et c’est un petit bec qui vient au bateau comme un morceau de bois. Pas la moindre défense pour ce petit gourmand qui a gobé ma lame Adams Magic Blade.

 

Prise de quelques points et passage de la galère à les renommer, le tout en dérivant….A la fin, juste avant de redémarrer je rejette ma lame, histoire de lancer un dernier coup.. Et ça remord, cette fois ci le bec est franchement énervé, il saute, sonde et se défend comme un diable.

Celui là ne mesure guère que 50 cm mais m’aura donné un combat comme un plus gros, respect à ce petit bagarreur plein de fougue.

 

Je me replace sur une zone intéressante et cette fois ci c’est Cathy qui livre combat contre un autre jeune brochet. Malheureusement pour elle le diable vert se décroche à l’épuisette dans un ultime rush, il n’était guère plus gros que le précédent. Patoche termine la série sur le coin avec une magnifique ….Branche !

Retour en verticale puis dérive jusqu’à une queue  peu profonde, toujours aucune touche. Ce n’est qu’en fond de baie et dans peu d’eau que je décroche un nouveau bec à la lame.

 

Il est 11h00, le temps de rentrer à la mise à l’eau et de replier il se fait 11h45 et c’est à ce moment que la pluie qui nous avait épargné se met à tomber.

 

Petite sortie mais sortie honorable pour cette fin d’année sur ce lac dont le niveau est très bas. Adios Morvan sauvage, nous nous retrouverons en mai 2014.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.