Prendre sa carte dans une grosse ou une petite AAPPMA ?

Désormais avec la possibilité de prendre sa carte de pêche via le net, la possibilité vous est offerte de soutenir une petite AAPPMA de votre secteur ou de n’importe où en France ou alors de prendre la carte de l’AAPPMA de la ville où vous habitez.

Voyons ensemble les avantages de ce choix, car il n’y a que des avantages sauf pour les AAPPMA rétrogrades.

Il y a encore quelques années, pas si lointaines, il fallait se déplacer chez son détaillant, souvent faire la queue, afin de prendre sa carte de pêche. Ce détaillant la plupart du temps ne vendait que des cartes de la ville où il était installé, légalement il pouvait en vendre des toutes les AAPPMA du département mais peu le faisaient, par politesse envers leurs collègues (politesse intéressée bien sûr) et surtout du fait qu’il fallait établir plusieurs comptabilités lourdes à gérer au quotidien.

Désormais, via le net, vous avez la possibilité de prendre votre carte où bon vous semble et ainsi de faire profiter une petite AAPPMA de la part qui lui revient lors d’une vente de carte, part variable selon les départements car votée en AG de fédé.

 

Prenons un exemple que je connais très bien : Lucenay L’Eveque et le Ternin, rivière morvandelle de première catégorie. A l’ouverture plus de 200 pêcheurs officient sur le parcours alors que l’AAPPMA n’a vendu que 100 cartes « majeur », n’y aurait t’il pas un problème là ?

Lors de mes pérégrinations sur le bord de ma rivière, abordant les pêcheurs, j’ai appris durant les conversations qu’ils étaient de Montceau les Mines, Le Creusot, Autun, toutes des villes et villages possédant une AAPPMA mais n’ayant pas de parcours de première catégorie  ou en ayant un mais pas  aussi bien que le nôtre, dixit ces pêcheurs.  Si je dis le nôtre, c’est que je suis secrétaire de l’ AAPPMA.

 

En gros 100 pêcheurs, soit une bonne moitié viennent d’ailleurs et pêchent les poissons déversés par notre AAPPMA. Celle ci étant en outre  la seule du secteur à effectuer des lâchers tous les quinze jours jusqu’en juin, on voit débarquer ensuite ceux qui ont pêché « chez eux » mais qui viennent « chez nous » car sur leur parcours il n’y a selon eux plus rien ou presque et que leur AAPPMA ne fait qu’un lâcher début mars.

Et ils sont bien accueillis à l’AAPPMA la Gaule Lucenoise car  notre politique ne changera pas d’un iota. Nous estimons que la rivière est à celui qui sait la pêcher en premier et non à l’autochtone. Par contre cette hospitalité a un coût, avoir à dépenser autant pour satisfaire des amateurs de truites de bassines ronge 90 % de notre budget.

Pendant ce temps là, des AAPPMA voisines  engrangent les euros qu’ils placent sur plusieurs comptes livrets, ce qui faut il le rappeler est totalement contraire à l’esprit de la loi de 1901.

Notre petite AAPPMA ne gère qu’un parcours de première catégorie et n’a pas à s’occuper d’un lac ou d’un étang où le rempoissonnement régulier est indispensable mais quand même….

Donc avec les cartes par Internet, puis celles aussi par internet chez votre détaillant à partir de 2015, vous aurez la possibilité de choisir. Alors  soutenir une petite AAPPMA dynamique qui se bouge et qui dépense intégralement son argent au profit des pêcheurs, ou une grosse AAPPMA qui ne dépense que 30 % de son budget en empoissonnement, laisse les rivières mal entretenues, mais s’assoit sur un véritable trésor de guerre ?

 

Prenez votre carte à l’AAPPMA  la Gaule Lucenoise (71), vous aurez fait un geste pour la pêche et les pêcheurs et en plus, à notre AG chacun peut s’exprimer librement, ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs.

Gardez la pêche.

 

A lire aussi dans nos archives
Technique du ver de terre au pendu
Technique du ver de terre au pendu

   L'hiver s'étant installé durablement avec son cortège de température très basses, les poissons se réfugient vers les zones les Read more

Le moteur hors bord Mercury 6 CV
Le moteur hors bord Mercury 6 CV

  Premier article consacré aux moteurs Hors bords, je vous présente l'un des plus vendus en France, le 6 CV Read more

Les commentaires sont fermés.