Petits becs en verticale

L’hiver arrivant j’ai ressorti mes montages verticale pour une petite sortie matinale à Torcy. Le plastique n’ayant pas la cote ce matin ce sont les vifs en tirette et en fire ball qui nous ont permis de prendre quelques poissons.

Il faisait trop froid ce matin pour pêcher à la lame ou à tout autre leurre en lancer ramener, les premières gelées n’incitent pas au mouvement. c’est donc confortablement emmitouflés que Cathy et moi nous sommes consacrés à une pêche lente bien de saison.

Nous avons mis le cap vers une pointe submergée qui généralement abrite un spécimen correct mais ni les lames, ni les lipless, ni les leurres souples n’ont déridé le brochet. C’est donc avec une optique sandre que j’ai monté un bon vieux fire ball alors que Cathy s’est appliqué à la tirette.

 

Lord de la dérive c’est à un endroit très précis, guère plus grand que mon salon que j’ai trouvé des échos. Et à chaque passage je pouvais annoncer « attention ça va mordre ». Ce n’étaient que de petits brochets mais les touches étaient quelquefois très subtiles.

C’est là que j’enregistrerai une touche plus lourde et au ferrage le poisson était plus gros. Combat sympa et je monte ce bec d’environ 60 cm mais celui ci se décroche en surface. Dommage c’était le plus joli de tous, la photo aurait pu être sympa.

 

Au bout d’une heure et 6 petits becs pris sur ce spot, et autant de loupés,  j’ai mis le cap sur une autre zone occupée par plusieurs barques. Une grande dérive très précise au pied de la cassure me fera avoir deux touches loupées ou mon pauvre vif perdra une grande partie de sa peau.

 

Cathy en tirette nous fera une imitation de « loupe girl » en décrochant pas moins de 4 poissons à la suite avant de finalement en ramener un petit au bateau.

 

Nous auront aussi la chance de rencontrer les deux « dom » des Carnapéro qui nous réchaufferont avec un petit Alsace, merci à eux pour ce moment de convivialité.

Nous replions à 11h30, pas brecouilles mais pas fiers de nous. Demain c’est compet truites aux leurres, pas pareil.

Gardez la pêche.

 

Les commentaires sont fermés.