Les propositions 2014 de la FNPF suite à la consultation des pêcheurs

Le 16 décembre dernier la FNPF a réuni les présidents de toutes les fédés afin de leur présenter les résultats des réponses de la consultation qui s’est déroulée en septembre et octobre 2013 par internet par questionnaire papier. Des propositions en réponse à ces question ont été votées et seront présentées aux autorités concernées pour quelques modifications au sein de la loi pêche.

Voici les résultats et quelques commentaires personnels:

34982 personnes ont répondu, sur plus d’un million de pêcheur c’est franchement décevant. Soit on ne retrouve les mécontents que sur internet soit les gens s’en foutaient, c’est dommage.  Plus de 24 000 ont répondu par internet pour un peu plus de 10 000 par courrier, on constate que le net avance….

Sur tous les départements 13 n’ont envoyé aucune réponses papier (celles ci devaient être centralisées par la fédé). Le record par courrier revient au département de la Vendée avec 851 réponses, pour l’internet c’est l’Indre et Loire qui mène avec 974 réponses.

Le record de la plus petite participation est la Corse (2a et 2b) avec 0 réponses papier et 27 par internet. Voici le tableau:

 

Cette consultation portait sur 11 questions et une proposition à faire, pour ces dernières et concernant la pratique de la pêche c’est une demande de présence de la garderie qui l’emporte avec 2417 demandes. La réciprocité nationale ne remporte que 1290 demandes (ce qui est déjà pas mal ), par contre la régulation des cormorans n’est évoquée que 360 fois.

Pour le coté « poisson » de la pêche c’est la question des tailles de captures qui passe devant tout le reste avec 6801 demandes. On retrouve 2061 requêtes concernant les quotas,  503 sur le Nokill et 918 sur les dates d’ouverture en seconde catégorie.

On notera juste que le silure est toujours autant incompris avec 1165 demandes sur la généralisation de la pêche de nuit contre 1101 demandes pour le classer nuisible !

Voyons maintenant les résultats des questions et les propositions de la FNPF qui en ont découlé.

 

Première question:  Ouverture toute l’année avec périodes par poisson/reproduction: 62.5  % des réponses pour, proposition FNPF: Interdiction absolue de la pêche durant la reproduction du Brochet, de l’ Ombre et de la truite, interdiction facultative avec décision des préfets pour le sandre et le bass. La décision finale est repoussée à l’ AG  de juin 2014.

Deuxième question: les quotas carnassiers: 79.9 % des réponses pour, la FNPF: Pas plus de 3 poissons par jour pour les espèces brochet, sandre et black bass  avec un maximum de 2 brochets /jour. Décision finale repoussée elle aussi en juin 2014.

Troisième question: Augmentation des tailles légales de capture.  69.5% de réponses favorables à la consultation, pour la FNPF la proposition adoptée à la majorité sera 50 cm pour le brochet avec possibilité dérogatoire par le préfet à 60 cm, 40 et dérogatoire 50 pour le sandre, 30 et dérogatoire 40 pour le bass, 30 dérogatoire  à 35 pour l’ombre et un dérogatoire porté à 30 pour la truite.

Les dérogations préfectorales pourraient ne porter que sur un seul cours d’eau ou un seul lac, voir même une partie d’un cours d’eau. La taille légale de captures des carnassiers pourra augmenter sauf là, où j’en ai bien peur, siègent les pros en commission.

Quatrième question: Pêche du silure de nuit au pellets, réponse consultation à 48.7, courte majorité pour le oui et mesure adoptée à la majorité des votants mais sur des secteurs déterminés comme c’est le cas pour la carpe actuellement.

Cinquième question: Baisse du nombre de lignes autorisées, mesure abandonnée par la FNPF .

Sixième question: Assouplissement de la règlementation des lacs de 1ere catégorie, 68 % de réponses favorables à la consultation. La FNPF propose cette mesure.

Septième question: Encadrement de la pêche du brochet en première catégorie: 60.2 % des votants à la consultation pour la protection du bec lors de la fermeture de 1ere catégorie: La FNPF propose la remise à l’eau de tout brochet de première catégorie de l’ouverture en première catégorie au 30 avril suivant, un quota de deux brochets maximum et une taille de capture de 50 cm pouvant être portée à 60 cm. De plus une modification de la loi sera nécessaire pour ôter la partie où la remise à l’eau de ce poisson en première catégorie était interdite.

Huitième question: Limitation à une ligne pour la carte découverte, oui à 54.3%, la FNPF propose cette mesure.

Neuvième question: Suppression de la limitation à deux hameçons pour les leurres. Abandon de cette proposition par la FNPF, on continuera de pêcher dans l’illégalité avec les leurres américains.

Dixième proposition: Autoriser la pêche à la traine, 55.7 % de réponses défavorables à la consultation. La FNPF propose d’acter cette mesure en laissant la possibilité aux préfets de l’interdire localement et de définir la traine comme suit: Ligne tractée à partir d’une embarcation mue par une force autre qu’une dérive naturelle, due au courant ou au vent, et à une vitesse supérieure à 2 km/h.

Youppi, la pêche à la verticale ne sera donc plus assimilée à la traine par certains.

 

Onzième proposition: Retrait de la liste de nuisibles de la perche arc en ciel. Abandon de cette proposition par la FNPF.

Personnellement j’y vois de réelles avancées sur les tailles qui vont augmenter, la protection des brochets, les quotas, la pêche moderne en bateau avec moteur en marche, et enfin pour tout ceux qui pêchaient dans l’illégalité la pêche autorisée du silure la nuit sur certains secteurs. Les siluristes vont devoir s’investir plus au sein de leur fédé pour faire accepter des parcours.

Evidemment ces propositions ne vont pas satisfaire tout le monde mais avouez que ça bouge un peu non ?

Gardez la pêche.

 

Les commentaires sont fermés.