Le coin du débutant : Les soies pour la pêche à la mouche en réservoir

Différents modèles de soies existent pour la pêche en réservoir des belles truites arc-en-ciels, de la flottante à la super plongeante, ces soies permettent de pêcher au mieux avec les différents types de mouches spécifiques à cette pratique.

L’automne est souvent une très bonne période pour pêcher à la mouche en réservoir. Les truites y sont de belles tailles et elles se remettent à patrouiller sur toute la surface du lac et toutes les hauteurs d’eau avec la baisse des températures.

Il va falloir trouver la bonne hauteur d’évolution et la bonne mouche et pour être efficace, l’idéal est d’avoir un moulinet à cassettes et trois bobines remplies chacune d’une soie spécifique.

 

Le moulinet à cassette est un moulinet à bobine interchangeable rapidement, il n’est guère plus cher qu’un modèle normal et quand on en a pris l’habitude on ne veut plus changer.

Il peut accueillir plusieurs bobines, pour débuter trois soies suffisent : Une flottante, une intermédiaire et une coulante. L’idéal étant de les prendre à fuseau décalé pour lancer le plus loin possible.

 

Généralement un canne réservoir mesure 10 pieds et la puissance passe partout est une soie de 7 pour cette canne, on pourra pratiquer toutes les techniques réservoir et combattre de gros poissons. Voyons donc les soies.

La soie flottante flotte !! Eh oui… J’aurais pu vous épargner cette phrase criante de vérité mais il nous faut bien distinguer les types de soies. La flottante permet de présenter une mouche sur l’eau, sous l’eau si elle coule et donc la profondeur sera gérée par la longueur du bas de ligne. Vous pouvez n’utiliser qu’une simple soie flottante comme le font nombre de pratiquants et faire couler la pointe en adjoignant un plomb sur le bas de ligne.

 

La soie intermédiaire coule et selon le type elle va couler entre 1cm par seconde à environ 5 cm pas seconde. Elle atteindra une profondeur et se stabilisera à celle-ci, à vous de voir la profondeur de votre réservoir préféré pour choisir celle qui restera à mi eau. La soie intermédiaire est le plus souvent transparente, elle est destinée à animer des streamer peu profondément ou laisser dériver des chiros à mi eau. En la ramenant elle va évoluer entre 10cm et 1m de fond.

 

La soie plongeante va atteindre le fond, plus ou moins rapidement. Pour les débutants elle servira soit à pêcher au Booby soit à ramener un streamer rapidement mais en le faisant évoluer à plus d’1m de fond. Cette soie est généralement sombre, ici elle est grise foncée sur les  photos qui illustrent cet article. En la ramenant, selon les modèles elle va évoluer à plus d’un mètre de fond, jusqu’à plusieurs pour une très plongeante.

 

Comment connaitre le bon modèle et le type de soie plongeante ? Demandez à un détaillant local ou à un pêcheur expérimenté car cela varie selon les plans d’eau.

Certes trois soies ça peut paraitre onéreux comme investissement mais les soies plongeantes à réservoir ne sont pas si chères que ça et à moins d’y aller tous les jours, une soie vous durera de nombreuses années.

 

Gardez  la pêche

Voir les types de soies chez notre partenaire

 

A lire aussi dans nos archives
En attendant les gobages…
En attendant les gobages…

C'est vrai, ce mois d' avril est presque estival...Mais, les pêcheurs à la mouche le savent bien.....Patience, encore un peu, Read more

Aborder la truite à la mouche en réservoir
Aborder la truite à la mouche en réservoir

La pêche de la truite à la mouche  en réservoir n’est pas une pêche destinée à une certaine élite, certes Read more

2 réflexions au sujet de “Le coin du débutant : Les soies pour la pêche à la mouche en réservoir”

    • Bonjour Demetrio, la ville d’Autun par le biais de son responsable ouvrira la pêche lorsque le niveau de l’eau sera à son maximum, avec les pluies de ces derniers jours ça ne devrait pas tarder et je relaierai l’annonce d’ouverture.

Les commentaires sont fermés.