Récolter et conserver ses vers de terre

Le ver de terre est l’appât roi, il est très apprécié des poissons carnassiers et même des blancs, il ne coûte rien pour peu qu’on le récolte et il se conserve longtemps au frigo dans une grosse boite hermétique.

Lorsque j’étais gamin, on trouvait des teignes, des vers de farine et des asticots chez son détaillant. Il ne lui serait jamais venu à l’idée de proposer des vers, puis les temps ont changé et le pêcheur pressé est capable d’acheter une boite de vers au lieu de retourner la terre pour en trouver.

Lire la suite

A lire aussi dans nos archives
Technique du ver de terre au pendu
Technique du ver de terre au pendu

   L'hiver s'étant installé durablement avec son cortège de température très basses, les poissons se réfugient vers les zones les Read more

Une sortie truite le 09/04 sur la rivière d’Ain
Une sortie truite le 09/04 sur la rivière d’Ain

Après un 1er avril où j'avais fais le choix d'une petite rivière jurassienne riche en truitelle, histoire de m'amuser avec Read more

Vidéo: Histoires naturelles, l’ouverture de la truite en 1982 dans le Doubs

L’ouverture de la truite approche à grands pas et pour nombre d’entre nous, la fébrilité qui précède ce jour nous gagne doucement.

Cette petite vidéo de 1982 de l’ émission Histoires Naturelles nous montre cette ouverture telle qu’elle était pratiquée il y a quarante ans dans le Doubs à Goumois. Une vidéo de 27 minutes avec des gens vrais qui fabriquent leurs montures et vont récolter leurs appâts.

Lire la suite

A lire aussi dans nos archives
Technique du ver de terre au pendu
Technique du ver de terre au pendu

   L'hiver s'étant installé durablement avec son cortège de température très basses, les poissons se réfugient vers les zones les Read more

Une sortie truite le 09/04 sur la rivière d’Ain
Une sortie truite le 09/04 sur la rivière d’Ain

Après un 1er avril où j'avais fais le choix d'une petite rivière jurassienne riche en truitelle, histoire de m'amuser avec Read more

Le coin du débutant : Conserver ses appâts naturels pour la pêche de la truite

La saison de la pêche à la truite se profile doucement et pour beaucoup d’entre nous elle se fera aux appâts naturels.

Pourquoi les appâts naturels ? Parce qu’ils sont peut être les plus efficaces lors de la période d’ouverture où les eaux sont encore froides. Par appâts naturels il nous faut rester dans le classique avec trois familles : Les vifs, les vers et les larves d’insectes.

Lire la suite

A lire aussi dans nos archives
Technique du ver de terre au pendu
Technique du ver de terre au pendu

   L'hiver s'étant installé durablement avec son cortège de température très basses, les poissons se réfugient vers les zones les Read more

Une sortie truite le 09/04 sur la rivière d’Ain
Une sortie truite le 09/04 sur la rivière d’Ain

Après un 1er avril où j'avais fais le choix d'une petite rivière jurassienne riche en truitelle, histoire de m'amuser avec Read more

Vif : le ver de terre, une alternative au vif pour les percidés

Qui n’a jamais pêché au ver en cherchant les perches et pris un brochet par accident ?  Par accident, peut être pas ! Le ver est unanimement apprécié par les carnassiers, tous les carnassiers.

J’ai pu en faire l’ expérience cette année encore et si je n’avais qu’un conseil à vous donner ce serait celui-ci : Ayez toujours avec vous une boite de vers canadiens lorsque vous pêchez au vif, on ne sait jamais.

Lire la suite

A lire aussi dans nos archives
Technique du ver de terre au pendu
Technique du ver de terre au pendu

   L'hiver s'étant installé durablement avec son cortège de température très basses, les poissons se réfugient vers les zones les Read more

Henri Limouzin. « Les secrets du pêcheur de perches »
Henri Limouzin. « Les secrets du pêcheur de perches »

Pour les pêcheurs de ma génération (je suis né en 1965) Henri Limouzin est une légende. J’aurais aimé dire une Read more

Technique du ver de terre au pendu

 

 L’hiver s’étant installé durablement avec son cortège de température très basses, les poissons se réfugient vers les zones les plus confortables et généralement c’est au plus profond de l’étang ou au plus creux de la rivière qu’on les trouvera.

 Ce n’est pas un secret de dire qu’en cette période, un beau lombric vaut tous les leurres du monde. D’ailleurs lors d’une crue de votre rivière c’est le seul appât qui vous permettra à coup sûr de réaliser une prise.

 En étang ou en lac, le goût ou l’odeur du lombric semble donner faim aux perches et aux sandres qui sortent de leur léthargie pour croquer le joli vartiau (ver en patois morvandiau). Je vous propose donc d’essayer une technique variante du drop shot et d’utiliser le pendu pour une pêche au ver.

Lire la suite

A lire aussi dans nos archives
Ouverture cuiserotaine

Beaucoup de monde ce samedi matin d'ouverture sur les bords de Seille à Cuisery. Les 2 mises à l'eau affichaient une Read more

Sortie à Vouglans (39)
Sortie à Vouglans (39)

En attendant le reportage détaillé que je posterai dans la semaine prochaine, voici quelques infos de notre week end de Read more