Des touches, plein de touches mais brecouille pour l’ouverture

Deux matinées de pêche pour cette ouverture 2021 et pas un poisson qui n’aura glissé dans l’épuisette… Une ouverture du carnassier dont je risque de me rappeler longtemps. Récit de ce week end…

J’ai attaqué seul sur ma barque samedi à Torcy (71) par une belle journée fraiche à l’aube mais très confortable au fur et à mesure que la matinée se déroulait.

Comme souvent j’ai visé les brochets de bordures dans les bois noyés, le lac de Torcy, dans la partie que j’ai péché,  possède la caractéristique d’avoir en cette période, des arbres et arbustes qui sont noyés dans 1.5m d’eau. Les brochets adorent s’y tapir car ce lac ne possède aucun herbier et un leurre envoyé au coeur de ces bois noyés les fait réagir.

 

A ce jeu c’est le spinnerbait qui s’en sort le mieux puis le chatterbait sur les zones moins encombrées.

Arrivé sur place à 06h30, j’ai traversé le lac pour attaquer un des rares postes marqués, une vieille canalisation submergée. Bingo, au troisième lancer de mon chatterbait, j’aurai une grosse touche sans suite, certainement un sandre pas loin de son nid.

 

Le reste de la matinée ce sera lancers et lancers sans aucune touche ni aucune activité. Je ferai ma pause réglementaire avec les amis rencontrés sur place qui n’ont pas eu plus de chance que moi.

 

Ce matin, départ de la team au complet pour Pannecière avec toujours une belle météo qui changera vite en cours de matinée avec un vent puissant très désagréable. Nous mettrons à l’eau au lieu dit Bonin pour une pêche de bordures boisées sur cette queue assez sauvage.

Le premier qui enregistrera une touche sera Patoche et dans 6m d’eau alors que nous peignions le bord peu profond. Le pattern se vérifiera une seconde fois dans les mêmes profondeurs avec un petit brochet qui se décrochera rapidement.

 

Nous changeront de secteur pour une zone près d’une pointe où le brochet se saisira de mon vif, ne se piquera pas, tapera sur le chatterbait de Patoche sans se piquer, attaquera le vif de Cathy sans aussi se piquer puis reviendra sur ma tirette pour une touche puissante dans 7m d’eau mais le pépère se décrochera.

4 attaques sur ce spot sans bouger… Cap à l’amont ensuite pour une nouvelle pêche de bordure avec le vent qui commencera à se lever. Des touches pour tous et 3 à la suite pour moi et toujours aucun poisson piqué sur cette tirette en dérive. Les petits brochets me scalpaient les vifs sans se piquer.

 

Retour à la fin sur la zone du matin pour agacer le brochet multi attaqueur, et devinez quoi ? Il reviendra à la charge, même endroit et même profondeur et même touche bien nette sans se piquer, damned !!!

Le vent étant devenu franchement trop fort nous quitterons les lieux à 11h00, un peu déçu de la brecouille mais au moins nous aurons eu des touches en pagaille.

 

Gardez la pêche.

 

10 réflexions au sujet de “Des touches, plein de touches mais brecouille pour l’ouverture”

  1. Bonjour, je ne suis toujours pas allé au carnassier pour le moment, me retrouvant seul, sans mon partenaire de pêche, tout le monde ne peut pas etre en retraite,,on a remis ça a plus tard, les brochets ne perdent rien pour attendre!…et le casse croûte aussi!!!

  2. La pêche c’est à l’origine un rapport normalement réfléchit entre le pêcheur, la nature et le milieu halieutique.
    La « pêche sportive », c’est un rapport entre le milieu halieutique, une passion, une technique, les réseau sociaux et le commerce généré par les marques….
    L’ouverture en avril est précoce pour le millieu et les espèces qui le composent (poisson, auxiliaires, oiseaux, écosystèmes de berges…) et tout ça en connaissance de cause des pêcheurs et acteurs du milieu.
    Personnellement j’adore pecher, je ne m’en lasse pas. J’aime les environnements parcourus lors des sessions.
    Surtout à Panneciere, et dans les rivières du Morvan.
    Cependant je suis prêt faire des consesssions afin de préserver les ressources, l’environnement et surtout mon plaisir.
    En 2020 l’acquisition de cartes de pêche à explosé.
    Si on est trop nombreux sur le « même gâteau », le résultat final est connu et toujours le même…
    GARDEZ LA PÊCHE !
    Merci.

  3. Ouverture inadmissible en avril !
    Les pêcheurs des pays de l’Est qui pillent nos lacs et rivières depuis plusieurs années !
    Le Tour de France … j’en passe et des meilleurs !
    Que fait la FNPF et Roustan dans sa tour d’argent ???

  4. Ouverture: Samedi 0 ; Dimanche: 1 perche de 20 cm.

    L’ouverture est trop tôt mais en période de covid… je prend, préferant être au bord de l’eau.

  5. fallait etre a baye sur la digue les garçons de l’appma de la corcille nevers avait monopolisé une grande partie ils ont fait un malheur des sandres en pagaille maillés entre 75 et 85 le samedi et les touches se sont succcedé toute la journée et que des femelles affamés de prise. Les males sont encore sur les nids tant mieux le reproduction prochaine est assurée

  6. Je ne commente jamais… mais si je peux me permettre… je suis entièrement d’accord!!!! L’ouverture en avril, c’est bidon… Mais le terme est faible… c’est une hérésie!!!! J’ai connu les ouvertures à la mi-juin… je veux bien qu’avec l’évolution du climat, on avance ça à début juin… mais là… 24 avril… c’est de la débilité pure et dure… « n’importe quoi »… c’est bien ça… je n’aime pas cette formule d’habitude… mais là…. rien ne résume mieux cette date d’ouverture honteusement trop précoce… je ne vois qu’une raison bassement économique pour justifier ça…. qu’on ne vienne pas pleurer qu’on ne prend plus de poissons après ça… Bande d’innocents que ceux qui ont pondu cette date d’ouverture avancée à ce point… et qui force les associations locales, conscientes du risque, elles (!), à mettre en place des zones de frayères pour préserver les maigres réserves de nos lacs et rivières Nivernaises… Mais bon Dieu… un peu de bon sens… Simplifions!! Ouvrons tout au 1er juin, ça suffira largement!!! Un peu de couilles Bordel!!!!Ça simplifiera les choses et la compréhension de nombre d’entre nous… Je comprends de moins en moins ce monde qui part en sucette…. pffff…. j’en ai honte….

    • Alors Yo entièrement d’accord avec toi. Samedi j’ai fait un sandre noir comme du charbon. Il y avait une quarantaine de barques à la mise à l’eau, je te laisse imaginer….
      Tes réflexions sont parfaitement sensées et justifiées.
      J’ai fait les mêmes hier soir à mon président de mon APPA.
      Une HONTE!!!

    • Tu as raison Ellul , je trouve moi aussi cela trop tot , généralement j attend celle du sandre pour aller pêcher mais d année en année les ouvertures deviennent de plus en plus de bons bols d air et de belles bredouilles ! Merci tout de meme a toi Sylvain pour ce petit récit sympathique !

Les commentaires sont fermés.