Un jour un leurre : Le Swim Jig S Runner de PLP Entreprise
avatar

Parmi tous les nouveaux types de leurres sortis dernièrement, les swim jig sont les plus innovants et la marque Française PLP Entreprise nous propose avec le S Runner, un swim jig très bien étudié.

Qu’est ce qu’un swim jig au fait ? Il s’agit tout simplement d’un rubber jig ou tête plombée équipée d’une crinière en filaments de silicone à laquelle on aura rajouté une palette de cuiller déportée.  En gros on garde le meilleur du Rubberjig et de la TP à palette pour les mixer.

 

PLP s’est fait connaître pour ses têtes plombées à la finition exemplaire et ce leurre ne trahit pas la marque. La peinture est parfaite, sans coulure et surtout elle est ultra solide.

 

Deux yeux noirs en 3 D sont enchâssés dans la TP pour donner un semblant de vie.

On constate d’entrée que deux attaches de fixation sont présentes, la première en bout de museau pour une nage en linéaire sans toucher le fond ou les obstacles et la seconde sur l’arrière de la tête pour une nage oblique qui relèvera la pointe de l’hameçon et favorisera le passage dans les obstacles ou le contact régulier avec le fond.

 

La jupe en silicone est constituée de 80 brins ligaturés à la main, plutôt touffue elle est parfaitement installée.

L’ hameçon est un modèle Vanfook en taille 5/0 ou 7/0, un hameçon de qualité forgé, au fer moyen mais très résistant à l’ ouverture. On notera ce système de retenue du trailer par bague plastique, simple mais très efficace.

 

En partie basse on trouve une empile en câble acier qui sort directement de la TP pour faire la jonction avec une palette mi colorado mi willow au moyen d’un émerillon baril  et d’ anneaux brisés. Une face de la palette est martelée pour diversifier les éclats lumineux.

Cette empile mesure 75 mm ce qui porte l’ encombrement empile palette a 120 mm. Cette longueur permet à la palette lors du ramené de se positionner juste derrière la pointe de l’ hameçon, ainsi si le brochet cible la palette il va se piquer et d’autre part la longueur évite à la palette de s’emmeler avec l’ hameçon.  Plutôt bien pensé de la part de PLP contrairement à quelques grandes marques qui ont mis une empile plus courte.

 

Il avait été remarqué par le passé que le brochet était plutôt réceptif à des rubberjigs ramenés en linéaire, j’en avais moi-même fait l’expérience  et ce leurre a donc été pensé principalement pour le brochet. Il peut passer en zone encombrée sans pour autant rivaliser avec un rubberjig.  Sa jupe fournie sera source de micro-vibrations en linéaire classique, en bottom tapping elle se gonflera et ondulera au moindre mouvement.

Ce S Runner est disponible en trois grammages de 17, 20 et 23 g en tailles d’ hameçons de 5/0 et 18, 21 et 24 g pour les hameçons 7/0. Six coloris sont disponibles ce qui porte le nombre de modèles à 36 combinaisons, de quoi voir venir.

 

On aura tout intérêt à placer un trailer comme je l’ ai fait , vu qu’on va privilégier le linéaire un shad, une virgule ou un slug conviendront. Pour le bottom tapping, un slug me semble plus approprié mais ce n’est qu’un avis personnel.

Un très bon leurre, bien fini et 100 % made in France

Gardez la pêche

Acheter un S Runner de Plp Entreprise

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Leurres carnassiers, Leurres métalliques and tagged . Bookmark the permalink.

2 Responses to Un jour un leurre : Le Swim Jig S Runner de PLP Entreprise

  1. Yoann says:

    Salut Sylvain, ce leurre me laisse dubitatif.

    Il a l’air bon mais ne rivalise pas avec un rubberjig, hors pour moi, l’intérêt du rubberjig est sa capacité à passer partout…

    N’aurait on pas eu un meilleur effet en laissant la touffe de poils anti-accroche du rubber qui protège l’hameçon, et en plaçant dans cette dernière, la tige avec la palette ? Surtout que le cable d’acier étant souple, cela ne devrait pas poser de problème à l’action de la palette et du rubberjig après je suis pas ingénieur, je ne sais pas si en réel ça pose problème et si c’est possible où pas possible, ce n’est que mon avis qui sur le coup me semble plus logique x);

    @+
    Yoann