Un jour un leurre : Le Blaster Shad de Fiiish

La marque Française Fiiish continue d’innover dans le domaine des leurres souples avec le Blaster Shad, un soft swimbait à brochet dont la tête en plastique peut accueillir divers lests.

Selon Fiiish, ce leurre a demandé 5 années de recherche er de développement pour arriver à ce qu’il est maintenant. Il s’agit donc d’un shad à la caudale inversée, caractéristiques des leurres souples de la marque comme le Mud Digger.

Ce leurre est composé d’un corps de shad qui se visse sur une tête plastique, on notera que deux tailles de shad se vissent sur la même tête, une taille de 13 cm qui portera la longueur totale à 16 cm et une de 10 pour 13 cm en tout.

Intéressons nous au 16 cm qui donne une bouchée correcte pour le brochet de toutes tailles qu’on peut rencontrer partout.

La tête est en ABS, elle possède deux gros yeux proéminents et l’attache du leurre se fait par le dessus de la tête au moyen d’une boucle métallique bien dimensionnée.
Cette tête possède un logement sous la gueule, on peut y empiler quatre lests qui feront varier le grammage et la profondeur de nage du leurre.

 

Huit lests sont fournis, 4 en zinc et quatre en plastique, ceux en zinc font 3g et ceux en plastique font 0g, ils servent à remplir le logement pour éviter qu’une bulle d’air ne contrarie la nage.

Avec ces cales on peut faire varier le poids entre 0 et 12g. Ces cales s’insèrent dans le logement de la tête et se glissent sur une boucle métallique. Ils sont maintenus par la tige qui tient l’hameçon. Le système est simple et solide, il faut juste réfléchir un peu lorsqu’on veut changer les lests en action de pêche car il y a un sens à respecter pour le sortir et l’enfiler.

 

Cette tige se termine par un émerillon rolling qui supporte un anneau brisé monté sur un hameçon triple à pointe rentrantes droites black nickel en taille 1/0 et fort de fer. Nul doute qu’il résistera même à un gros silure.

Cet hameçon se clipse le long du corps via un système de pince vissée dans le ventre du leurre.

La finition de la tête est parfaite avec des effets de transparence et une belle peinture. La partie leurre souple est aussi bien finie mais la gomme a tendance à marquer lorsqu’elle est stockée longtemps dans la même position.

 

Sur les deux modèles que j’ai acquis j’ai noté des défauts qui selon moi n’auraient pas du échapper au contrôle qualité. Sur le modèle fire tiger l’appendice caudal est pincé et si ça ne gêne pas la nage, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. A 22.10 euros l’unité, ça n’aurait pas du passer. Sur le modèle Piky Kaki, la double injection de silicone ne s’est pas bien faite et a coulé sur un coté, là aussi on ne retrouve pas ces défauts grossiers sur des marques équivalentes. Gageons que ceci a été corrigé.

 

Comme je l’ai dit ça ne gêne ni la nage ni les brochets, la caudale est importante avec des bords biseautés, la souplesse de l’appendice est aussi très importante et la nage donnera un rolling marqué assez lent qui nagera bien quelle que soit la vitesse. Avec les lests interchangeables on peut pêcher au dessus des herbiers en début de saison comme un peu plus profond quand l’automne arrive. Le principe est astucieux et simple à mettre en œuvre.

Actuellement 6 coloris sont disponibles, très français ils sont parfaits pour nos eaux
Niveau poids comme l’indique la marque, il se monte maxi à 53g avec une marge de 5 grammes. En effet sur les deux modèles que je possède l’un est à 53g et le second à 57g.

 

Voici deux vidéos de la marque Fiiish vous présentant le principe de la tête du leurre et la seconde, le corps du leurre:

Un très bon shad typé brochet en linéaire qui devrait satisfaire tous les amateurs de soft swimbaits.

Gardez la pêche

Acheter un Blaster Shad de Fiiish

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.