La canne corégone Booster 175 de Vertigone JMC
avatar

Cette année 2020 marque l’arrivée d’une nouvelle canne corégone chez Vertigone (JMC), la Booster est l’évolution du modèle Lacustra plébiscitée l’année dernière par les corégonistes.

Malheureusement pour moi je n’aurai pu tester cette canne que quelques minutes lors de mes deux seules sorties au corégone cette année. Néanmoins il ne faut pas de longues heures pour constater la qualité d’une canne, voici donc mon ressenti sur ce matériel.

La Booster est donc l’évolution de la Lacustra, on reconnaît la filiation au même manche en liège et au même porte moulinet qui équipent ces deux modèles. La différence se situe dans le module de carbone utilisé avec un carbone haut module pour la Booster qui entraîne un poids plus léger et une nervosité du blank à vide que l’on ressent bien.

 

La Booster est un régal lors d’une prise puisqu’elle offre une action parabolique idéale pour le combat avec le corégone dont la bouche est très fragile.

Le poids de 90g est un avantage lorsqu’il faut soutenir cette canne de longues heures et son équilibrage qui la fait un peu piquer du nez est impeccable pour la pratique de la nymphe en gambe.

 

Le porte moulinet se visse par le dessus et la partie supérieure qui se visse est recouverte de liège ce qui offre un agréable confort pour la main.

La poignée est en liège de bonne qualité, elle se termine par un pommeau en liège reconstitué, plus solide que le naturel à cause des chocs. La longueur totale est de 31.5 cm alors que la longueur utile (talon) est de 21.5 cm.

 

Cette canne est en deux brins et mesure en tout 175 mm, le premier mesure 90.5 cm, le second mesure quant à lui 42.5 cm et les 3 scions mesurent  49 cm.  10 anneaux équipent cette canne en comptant ceux du scion.

Ces scions très souples sont livrés au nombre de 3 avec une puissance de 3/10g, 7/15g et 10/20g. Les trois sont fluos pour être plus visibles lors des touches.

 

La finition est sobre avec un blank peint en vert foncé qui, lors des prises, vous fait ressentir que vous pouvez lui « en donner », c’est-à-dire que bien qu’il ploie franchement, on n’arrive jamais au bout. On pourra donc tenter les énormes corégones du Léman avec ce type de canne.

Le tarif de cette canne est encore accessible puisqu’il tourne autour des 60/70 euros. A noter qu’il existe aussi au catalogue un modèle 210 cm et un 150 cm.

 

A la pêche c’est un régal, la poignée est confortable, la résonance parfaite ou presque, l’équilibre avec un petit moulinet en taille 1500 est impeccable et les combats sont jouissifs car ça plie !

Gardez la pêche

Acheter une canne Booster de Vertigone (JMC)

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Cannes et moulinet spinning, Equipement du pêcheur and tagged , . Bookmark the permalink.

2 Responses to La canne corégone Booster 175 de Vertigone JMC

  1. Bonjour jojo! Moi j’ai jamais pêcher le coregone, faudrait que j’essaie un jour; , mais dans le morvan , je peux te dire que les truites sont également tranquilles, vivement qu’on r attaque la pêche! Gr rr rr rr! Marre du confinement!

  2. JOJO l'Affreux says:

    J’ai la Lacustra depuis un an et c’est déjà une super canne pour le corégone,mais malheureusement cette année les corégones ont eu la paix et tant mieux pour eux.Saleté de virus,Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!