Brochet : Stratégie de saison en barque

Après un déconfinement qui s’est fait attendre, le pêcheur qui va faire son ouverture du brochet en barque aura le choix en termes de famille de leurres à utiliser.

Le poisson à cibler en particulier sera bien entendu le brochet, le sandre devrait avoir frayé au vu des températures et de l’ensoleillement d’avril mais cela reste à vérifier.

Les perches elles aussi devraient avoir frayé mais les beaux poissons à l’ouverture sont assez rares.

 

Où pêcher ?

Que vous soyez en lac ou en rivière, le brochet a cette époque de l’ année ne s’éloigne que rarement des bordures. Si celles-ci sont bien végétalisées, il arrive qu’il se cale totalement contre la bordure dans peu de fond de façon à se mettre en embuscade des gardons ou des brèmes prêtes à frayer. On le trouvera donc près du bord et pour les étangs comportant une ceinture rivulaire d’herbiers, il sera le plus souvent entre la bordure et cette ceinture.

Ne perdez pas de temps à pêcher creux, pêcher les pieds de falaises, les tombants pour vous concentrer sur les bordures ou les abords immédiats des hauts fonds.

 

En rivière il en est de même pour les bordures, ces dernières sont à explorer en premier, l’idéal étant de détecter de l’ activité de blanchaille qui pourra vous indiquer une présence de carnassier quasi certaine à proximité.

Oubliez les chutes d’eau, les gros trous, les fins de pools ce ne sont pas vraiment des postes de saison.

 

Avec quoi pêcher ?

Depuis des années et des années, en cette période, j’ai noté la prédominence des leurres métalliques que sont les spinnerbaits et les chatterbaits. Ils permettent de pêcher près du bord sans s’accrocher ou de limiter l’accroc et les signaux tant visuels que vibratoires des palettes semblent très bien faire réagir le brochet.

Si les herbiers sont déjà bien formés sur un plan d’eau peu profond on peut essayer un gros leurre souple peu plombé pour passer lentement au-dessus. Dans ce cas on cherchera plus le côté visuel avec l’importance d’avoir une eau transparente pour que le leurre souple soit détecté au mieux.

 

En rivière je reste sur l’ option leurres métalliques qui prendront les brochets actifs et encore peu aguerris cette année. L’avantage du leurre métallique c’est qu’il peut faire bouger un brochet de très loin, j’ai vu de mes propres yeux un brochet sortir d’un herbier et faire plus de 10m pour prendre un spinnerbait en étang, en rivière il doit en être de même.

Si on pêche au vif on a tout intérêt à bloquer les deux extrémités de son poste par deux pater-noster  et entre les deux laisser libre deux vifs au bouchon classique pour qu’ils puissent se promener à leur guise. De toute façon il faudra jouer avec le terrain et préférer les zones du genre fond de baie avec un arbre tombé à l’eau près d’herbiers ou de joncs.

Oubliez les plages classiques où les autres jetteront loin leur montage pour piquer un sandre ou deux et préférez pêcher pas trop loin du bateau, de façon discrète et silencieuse.

 

Et vu les mesures de confinement en place, pas de pote pour le casse-croûte, pas de campement à plusieurs pêcheurs.

Gardez la pêche.

Relire mon article sur les techniques de pêche du brochet

A lire aussi dans nos archives
Henri Limouzin. « Les secrets du pêcheur de perches »
Henri Limouzin. « Les secrets du pêcheur de perches »

Pour les pêcheurs de ma génération (je suis né en 1965) Henri Limouzin est une légende. J’aurais aimé dire une Read more

Hotu à la nymphe en février
Hotu à la nymphe en février

De passage hier à Etang sur Arroux 71, quelle ne fut pas ma surprise de découvir qu'un pêcheur fouettait sa Read more

5 réflexions au sujet de “Brochet : Stratégie de saison en barque”

  1. Tout ce cirque me scie les pattes , avoir mis 100 euros dans une carte pour ne pas pouvoir aller pêcher sans compter tout le matos investi qui prend la poussière çà motive guère , j irais pas au bord de l eau avant un bon moment ! 🙁

  2. Bonjour sylvain, je pense attaquer au vif, dans un endroit calme, sans trop de courant en rivière, car apparemment les plans d’eau sont encore interdits, et oui le casse croûte et la convivialité à mettre de côté pour le moment! Tout dépend de l’accès pour le coin ou j’irai, loin de la voiture ou non! Mais je n’amènerait que 2 cannes , une au vif flottant , et une au pater noter si courant il y a! Bon on va s’adapter aux nouvelles exigences! A bientôt. . ☺.

Les commentaires sont fermés.