Résultats de l’étude d’impact économique de la pêche du black bass en France par BBF

logo-bbfBlack Bass France est une association qui poursuit sans relâche depuis des années sa promotion de la pêche du bass en France.  Grâce à elle, beaucoup ont pris conscience que le black bass pouvait devenir le poisson de sport le plus recherché sur le territoire, ce qui est encore loin d’ être le cas mais qui pourrait bien le devenir.

En 2016, BBF lançait une consultation sur internet afin de jauger le poids de la pêche du bass en France.

Voici les résultats de cette étude que BBF m’ a fait parvenir.

887, soit le nombre de réponses à cette étude lancée sur internet via les réseaux sociaux. Certains diront que c’est peu mais un tel nombre peut permettre d’avoir un échantillon représentatif selon les statisticiens.

D’après les chiffres du cabinet BIPE qui avait rendu une étude sur la pêche en France commandée par la FNPF et livrée en 2014, BBF en conclu qu’environ 7000 personnes pêchent avec intérêt le black bass ce qui peut paraître peu par rapport à 1 400 000 pêcheurs.  Au vu de ces chiffres, 12,7 % des pêcheurs de bass ont donc répondu à ce questionnaire d’ étude.

bass-alcantara

 

Voici quelques chiffres en vrac :

  • 98,5 % des pêcheurs de bass sont des hommes,
  • La moyenne d’ âge est de 32 ans avec un pouvoir d’ achat plutôt élevé,
  • Le pêcheur de bass est le plus souvent engagé au sein d’ associations, AAPPMA…..,
  • Pour 78 % des pêcheurs de bass, une bonne représentativité de l’ espèce est primordiale,
  • 95 % pratiquent exclusivement le catch and release,
  • 12 % des pêcheurs de bass font que le critère de l’offre tourisme adapté à des séjours familiaux soit le critère n° 1 pour choisir leur lieux de pêche,
  • 70 % aiment changer de sites de pêches régulièrement,
  • 42 % souhaitent pêcher en embarcation,
  • 55 % dédient plus de 25j/an à la pêche spécifique du bass,
  • 80 % sont détenteurs d’une carte annuelle interfédérale,

bass 38 patoche breuil

 

Le pêcheur de bass dépense en moyenne 7 fois plus que le pêcheur type de l’ étude FNPF. Les dépenses cumulées pour les 887 réponses se montent à 4,29 millions d’ euros, soit une moyenne de 4838 euros/pêcheur.

227 000 euros pour les dépenses liées aux séjours en France relatifs à la pêche du bass, soit en moyenne 256 euros par pêcheur.

C’est la Gironde qui arrive en tête des départements visités  avec 21 % puis les Landes et le Lot et Garonne.

bass-mequinenza

 

Selon le questionnaire FNPF de 2014 et de BBF 2016, l’empoissonnement en bass annuel sur le territoire est estimé à 2500 kg, soit environ 10 000 poissons. Le kilo de bass vivant est estimé à 20 euros en moyenne ce qui nous donne 50 000 euros d’investissement en bass qui rapportent 35 millions d’ euros liés à sa pêche.

15 % des amateurs de pêche du bass ont répondu se rendre à l’ étranger  afin de satisfaire leur passion car en France ils ne trouvent pas leur bonheur. Sur les 887 réponses, 79 journées de guidage en France contre 277 à l’ étranger.

BBF conclue que les pêches spécialisées pourraient être une solution à l’ érosion du nombre des pêcheurs. Selon  les résultats du questionnaire  la pêche du bass intéresse des pratiquants jeunes, dynamiques et investis qui incarnent le futur de l’ engagement associatif auprès des AAPPMA. Leur engagement et leur niveau social en font même des prétendants naturels aux CA des fédés.

bass-2008

 

Le black bass serait selon BBF l’ espèce qui génère le plus de retombées directes et indirectes , et qu’il est un atout pour le développement du loisir pêche en France. BBF pointe aussi du doigt une réglementation inadaptée qui est un frein au développement de la pêche sportive du bass.

Si mon département ne fait pas partie des destinations leader pour le bass, il faut reconnaître que ma fédération a été pionnière avec des dates d’interdictions de pêche en période de reproduction depuis plusieurs années. Elle gère même un parcours Nokill bass en vieille Seille dans le sud du département. Et je n’oublie par Olivier Bernolin, le dynamique président du Goujon Cuiserotain dont l’ AAPPMA  déverse tous les ans des juvéniles de bass, favorise leur reproduction par des frayères artificielles et reste en pointe sur la gestion halieutique de ce poisson passionnant.

Visitez le site internet de Black Bass France

Gardez la pêche.

 

A lire aussi dans nos archives
Franky le Black Bass, une bd éducative de BBF
Franky le Black Bass, une bd éducative de BBF

Black Bass France vient d'éditer une petite BD éducative dénommée  "Franky le Black Bass" destinée aux plus jeunes d'entre nous. Read more

Communiqué de presse: BBF apportera son expertise dans la préservation du poisson lors des épreuves du B.A.S.S. France Nation
Communiqué de presse: BBF apportera son expertise dans la préservation du poisson lors des épreuves du B.A.S.S. France Nation

Dans environ un mois, la première manche de France Bass Nation aura lieu sur le lac de Parentis en Born. Read more

Les commentaires sont fermés.