Quel type de tresse pour chaque technique

La tresse est devenue au fil des ans plus populaire et plus utilisée que le nylon ou le copolymer. La tresse peut tout faire et garantit un contact direct avec le poisson et une détection des touches facilitée mais il y a plusieurs types de tresse et chacune est plus destinée à une technique qu’une autre. Voyons tout ça en détail.

J’ai adopté la tresse en 2004, à cette époque il fallait un moulinet haut de gamme à embobinage par spires croisées pour éviter les bouclages. J’ai ressenti ma première touche au manié comme une véritable claque dans la main tellement habitué aux sensations feutrées qu’offre le nylon et depuis ce jour, ne me parlez plus du nylon !

 

Je pêche encore au nylon mais à l’anglaise et sur quelques montages au feeder mais je l’ai totalement abandonné au carnassier. J’ai essayé un temps le fluoro à lancer et le copolymer mais non, je reviens invariablement vers cette ficelle qui m’apporte tant de plaisir lors du combat.

J’utilise plusieurs types de tresse, des 4, 8 ou 12 brins. La 12 brins, qui reste la plus chère, est réservée aux pêches verticales ou aux pêches à gratter. Elle coule très vite et fend bien l’eau, ainsi le courant ou la vitesse de dérive ont moins d’effet de portance sur elle. Plus fine, elle est aussi plus discrète et généralement elle a une bonne résistance à la traction, un autre atout pour les pêches à fond lorsqu’il faut tirer dessus pour se décrocher. La 12 brins à tendance à s’user plus vite que la 8 brins et ce qui semble le plus l’user n’est pas le passage dans les anneaux de qualité mais plutôt les contacts avec les herbiers, branches et cailloux. En verticale avec un bas de ligne en fluoro de 2m la tresse sera protégée des frottements et elle durera longtemps.

 

 

J’utilise la huit brins pour toutes les pêches en linéaire et pour le drop shot. Pour le drop pas besoin qu’elle fende l’eau aussi bien car le plomb terminal sera adapté en grammage en fonction des conditions retenues. Pour le linéaire avec des leurres de petite taille ou de taille courant, une huit brins combinera souplesse et résistance à la traction et la nage ne sera pas bridée par une tresse qui se gorge d’eau. Ce type de tresse garnit la grande majorité de mes moulinets et c’est celle que j’utilise pour la truite aux leurres ou au vairon manié.

Pour la pêche au gros swimbaits ou au gros bigbaits durs ma préférence va vers une tresse en 4 brins avec un tissage assez lâche. Ce tissage va faire que la tresse va s’écraser lors de l’enroulement sous la traction du leurre, elle va alors adopter un profil de ruban plus qu’un profil de fil. Ce ruban ne gênera pas pour lancer car le poids du leurre va compenser mais il s’enroulera de façon plus sécurisée sur le moulinet ainsi on évitera d’avoir un brin qui se coince entre deux spires et qui fait claquer la tresse au lancer. Plus de leurre catapulté, plus de tresse cassée et un effet parachute qui permettra à un swimbait souple de ne pas plonger trop profond.

 

Pour la pêche en milieu encombré d’herbiers, il convient de passer à une quatre brins tressée fort qui restera toujours un peu rigide et qui se comportera comme une lame de scie à chantourner pour couper les tiges des potamots. Les 4 brins de qualité sont généralement très costauds et on peut arracher un gros paquet d’herbes sans crainte de casser.

Voilà quelques arguments pour alimenter votre réflexion sur les types de tresse dont il faut s’équiper. Nous verrons une autre fois que les apprêts que revêtent les tresses sont aussi très importants.

Gardez la pêche

Voir les tresses chez notre partenaire.

 

A lire aussi dans nos archives
Une ouverture carnassier réussie au Grand Large (69)
Une ouverture carnassier réussie au Grand Large (69)

Faire son ouverture chez soi, c'est ce qui nous a motivé durant de longues années, puis l'envie d'aller voir plus loin est Read more

Vidéo de l’énorme sandre au drop de Patoche à Vouglans
Vidéo de l’énorme sandre au drop de Patoche à Vouglans

Ma connexion s'est énervée et la vidéo prévue pour demain est disponible dès ce soir sur You Tube. A déguster Read more