Le renouveau du Mitchell 300

En exclusivité pour esoxiste.com, Mitchell à bien voulu nous dévoiler les secrets du nouveau moulinet digne héritier du légendaire 300 qui sortira officiellement en août prochain.

 

 

Vous avez certainement vu passer cette photo, c’est quoi encore vous êtes vous dit comme moi ? Jamais je n’aurai pensé que Mitchell ressortirai un 300. Ce moulinet né en 1948 et décliné en une multitude de modèles équipe encore certains pêcheurs. Rustique il est pourtant d’une solidité et d’une fiabilité exceptionnelle, certes non adapté à l’usage de la tresse il reste une valeur sûre dans l’esprit de tout pêcheur de plus de 40 ans qui a eu l’honneur de pêcher avec.

 

Dernièrement nous avons eu droit à de nouveaux 300 avec le 300 X puis plus tard avec le 300 XE et le XE Gold qui n’ont pas laissé un grand souvenir, c’était à l’époque ou Mitchell plongeait et que la qualité de ses moulinets laissait à désirer.

 

Le nouveau 300 se veut le digne héritier de son ancêtre et reprend une certaine identité visuelle tout en s’équipant de matériaux et d’équipements modernes. Il a été mis au point en collaboration avec la France, berceau de la marque et intègre des nouveautés qui feront date.

 

Ainsi on trouve deux versions : Le 300 qui sera vendu autour de 50 euros et décliné en trois tailles et le 300 pro qui lui devrait avoisiner les 70 euros, lui aussi en trois tailles : 300 comparable au 4000, 308 comparable au 2500 et 310 pour la taille 1000.

A quand une normalisation internationale des tailles pour mieux comparer ?

 

On retrouve sur ces moulinets une nouvelle manivelle équilibrée, un rotor ajouré  en polymère qui permet de gagner du poids et un bâti en polymère donné comme plus léger que l’aluminium et plus solide que le graphite.

Il retrouve un peu l’identité visuelle du 300 légendaire en reprenant le corps en forme d’œuf et surtout en reprenant la forme du bouton de réglage du frein.

 

Ce moulinet a été présenté officiellement  à l’ EFFTEX en juin dernier en sera disponible courant août chez les détaillants les plus rapides, pour les autres il faudra attendre  janvier.

 

Coté caractéristiques techniques c’est 6 roulements pour la série des 300 et 10  roulements pour celle des 300 pro qu’on reconnaîtra  par la couleur rouge qui orne son rotor.

Pour faire simple le 300 aura un ratio de 5.1 :1 et ramènera 64 cm par tour de manivelle, il pèsera 288 g et sa bobine alu  contiendra 320m de 0.25 mm, une seconde bobine en graphite sera fournie dans l’emballage.

Le 300 pro sera lui équipé d’un  frein Carbon Hybride, un ratio de 5.1 :1 pour un TMV de 64 cm et un poids de 285g, bobine alu de même contenance que le 300, livré avec une seconde bobine alu.

 

Un moulinet qui fera vite oublier les Avocet Gold  et qui se veut nouveau fer de lance de la gamme dans des prix accessibles au plus grand nombre.

Depuis un peu plus de 10 ans la marque légendaire inventrice du Full control, des bobines remplies  directement de fil qu’on vissait sur le moulinet, du Quartz….etc etc, n’inventait plus grand chose à part ses moulinets hauts de gamme made in Japan. Espérons que le nouveau 300 préfigure une renaissance de ce qui fut le fleuron de la pêche française.

Gardez la pêche

A lire aussi dans nos archives
La pêche à la volée du brochet en grand lac
La pêche à la volée du brochet en grand lac

Voici une technique mise au point en grands lacs alpins pour prendre les brochets aux comportements pélagiques  qui s'inspire largement Read more

Concours truite de Morvan Pêche aux leurres au moulin Talla (58)
Concours truite de Morvan Pêche aux leurres au moulin Talla (58)

Le Moulin Talla (58) est une pisciculture qui fournit toute la région en truites surdensitaires mais c'est aussi un centre Read more

Les commentaires sont fermés.