Comment “péter la rondelle” pour la pêche des carnassiers

Hier après midi, quelques minutes de bricolage pour refaire le plein de rondelles caoutchouc, idéales pour la pêche au vif afin d’empêcher qu’il ne se décroche de l’hameçon.

Voici comment procéder sans se ruiner

On peut pêcher toute sa vie sans ces bouts de caoutchouc mais une fois adopté on apprécie de ne plus voir les vifs se décrocher en tirette, en drop ou au posé. Evidemment on peut le faire au bord de l’eau avec un ciseau mais c’est plus joli avec ma méthode et plus discret.

 

Auparavant je ne  mettais que de l’élastique rouge pour figurer un éventuel signal sang mais je n’en ai plus. Avec 50 rondelles je suis paré pour la saison à venir et en refaire ne prend que 10 minutes.

 

J’utilise un emporte pièce de 6mm pour le petit vif et un de 8mm pour le plus gros, 6mm avec un élastique fin et 8mm avec un plus gros qui résistera à n’importe quel vif remuant.

 

C’est très simple et ça ne coûte pas bien cher, deux emportes pièces qu’on trouve sur une brocante pour 1 euros et une pochette d’élastique à 50 cts chez un détaillant en matériel de bureau.

 

La pochette de 20 rondelles “peper” coute  2 euros dans le commerce. L’économie est ridicule mais c’est du fait maison. L’idéal est de les conserver dans une petite boite car les pochettes plastiques s’envolent !!!

Gardez la pêche.

 

A lire aussi dans nos archives

Les commentaires sont fermés.