La vision des couleurs chez les poissons (et chez les pêcheurs)

  S’il est un sujet âprement discuté entre pêcheurs, c’est bien le choix de la couleur d’un leurre souple, d’une cuillère, ou d’un poisson nageur. J’ai assisté, vous aussi j’en suis sûr, à des débats sans fin au bord de l’eau sur ce thème, chacun ayant ses couleurs fétiches ou ses teintes abhorrées. Alors qui a tort et qui a raison ? Je vais tenter ci-dessous de faire un point  sur ce que nous savons vraiment.

Lire la suite

Aiguiser ses hameçons: les bons gestes.

 

 

 

L’ouverture approche, et vous pensez êtes fin prêts : Votre moulinet garni de fil neuf est monté sur votre canne préférée, vos bas de ligne sont rangés, vous n’avez pas oublié votre pince, votre couteau, votre épuisette, vos lunettes polarisantes, votre couvre-chef, le casse-croûte, la boisson, et bien sûr vos boîtes de leurres pleines à craquer. Il y  les valeurs sûres, les nouveautés et les trucs que vous n’avez jamais eu le temps d’essayer mais que vous prenez quand même au cas où, quitte à trimballer -comme moi- 2 kilos de plastique et de ferraille dans chaque poche de votre gilet. Mais avez-vous pensé à aiguiser vos hameçons ?

 

Lire la suite

Installer une tresse sur son moulinet

Les tresses et les moulinets modernes s’accordent de mieux en mieux. Le temps des grosses perruques est désormais derrière nous mais ce n’est pas pour autant qu’il faut penser que la tresse est sans soucis.

Une tresse, de fort comme de faible diamètre demande deux choses pour vous apporter toute satisfaction:

Lire la suite

Technique du ver de terre au pendu

 

 L’hiver s’étant installé durablement avec son cortège de température très basses, les poissons se réfugient vers les zones les plus confortables et généralement c’est au plus profond de l’étang ou au plus creux de la rivière qu’on les trouvera.

 Ce n’est pas un secret de dire qu’en cette période, un beau lombric vaut tous les leurres du monde. D’ailleurs lors d’une crue de votre rivière c’est le seul appât qui vous permettra à coup sûr de réaliser une prise.

 En étang ou en lac, le goût ou l’odeur du lombric semble donner faim aux perches et aux sandres qui sortent de leur léthargie pour croquer le joli vartiau (ver en patois morvandiau). Je vous propose donc d’essayer une technique variante du drop shot et d’utiliser le pendu pour une pêche au ver.

Lire la suite