Ils vivent dans nos eaux : la grande Alose
avatar

alose1Savez vous que le shad, ce bout de plastique que vous pendez à une tête plombée pour leurrer un poisson à un nom qui veut dire alose en anglais ?

L’ alose ou grande alose pour la différencier de l’ alose feinte se nomme Alosa Alosa en latin. C’est un poisson de la famille des harengs qui vit en mer et vient se reproduire en eau douce, effectuant la plupart du temps une migration de plusieurs centaines de kilomètres pour assurer sa descendance.

La grande alose mesure en moyenne une cinquantaine de centimètres mais on peut en trouver qui vont mesurer jusqu’à 80 cm et 5 kg.

La migration anadrome (de la mer vers les fleuves) se déroule de février à juin, les poissons remontent la plupart du temps jusqu’à leur rivière de naissance. Cet impérieux besoin de reproduction amène quelques aloses à effectuer un périple de 650 km en eau douce à travers la Loire, puis l’ Allier.

alose3

 

Les poissons sont âgés de 3 ans minimum lorsqu’ils remontent, les femelles sont généralement plus vieilles car leur maturité sexuelle arrive vers 5 ans. Elles pondent environ 100 000 à 250 000 œufs selon leur taille et meurent ensuite. Les mâles aussi meurent après la reproduction et quasiment aucun poisson n’en réchappe.

La fraye se déroule de mai à août sur une zone à graviers peu profondes située entre un profond et un radier. La ponte se déroule la nuit et les œufs tombent entre les graviers. Ils incubent entre 4 et 8 jours. Au bout d’un vingtaine de jours les jeunes aloses mesurent environ deux centimètres.

alose2

 

La dévalaison peut durer jusqu’à 6 mois et se déroule en bancs. La plupart du temps les jeunes aloses ne restent que 3 mois en moyenne en eau douce, ils mesurent alors de 50 à 100 mm.

Une fois en mer, ils vont rester sur le plateau continental et se nourriront de zooplancton.

Si elle n’est pas classée espèce en danger, la grande alose ne se retrouve plus qu’en France et au Portugal. Sa limite nord semble être les fleuves normands. C’est sur la Loire qu’elle est très présente, en 1988 on a compté près de 35 000 géniteurs sur une frayère située à Decizes (58). Elle est présente aussi sur le bassin de la Garonne.

alose4

 

Il existe des populations d’aloses lacustres au Portugal, celle ci ont un cycle de vie totalement en eau douce.

La grande alose souffre pour sa reproduction de la présence de barrages, de l’extraction de granulats qui détruisent les sites favorables à sa reproduction.

C’est un poisson extrêmement combatif au bout d’une ligne. Elle se pêche à la mouche ou à la cuiller mais sa pêche est anecdotique, pourtant elle mériterait à se développer.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in ichtyologie. Bookmark the permalink.

Comments are closed.