Sylvain, donc moi, brecouille aux Settons

Il y a deux jours je me moquais gentiment de Patoche, retour de manivelle, je dois donc me moquer de moi ! Ce matin aux Settons, je me suis pris une petite brecouille, pas une vraie de vraie mais des décrochés et pas de poisson au vivier.

La matinée avait pourtant bien commencé avec un temps splendide et chose rare sur les Settons, l’absence de vent qui nous permettait une pêche ultra précise.

Mais, car il y a un mais, les perches visées avaient le même comportement que la semaine dernière. Elle suivaient, tapaient dans le leurre sans se prendre. Et pourtant il y avait du monde sur le lac, dont ce pêcheur rameur plein de courage au centre du lac. Un rameur, ça devient de plus en plus rare ces bêtes là !

 

C’est Patoche qui enregistre la première touche, un beau poisson dans 5m à la lame vibrante. Un poisson lourd, qui met de beaux coups de têtes, un sandre ou une très belle perche. Nous ne le saurons jamais car au bout d’une minute le poisson se décroche  avant d’avoir été vu.

Nous continuons les dérives sur les postes connus et c’est Cathy qui chope cette belle zébrée de 30 cm à la lame elle aussi.

 

J’essaye cranck, lipless, blade spin et c’est avec ce dernier leurre que j’attèle une perche d’environ 25/30 qui se décroche juste devant le bateau sous notre regard médusé. Elles ont une de ces formes et bougent nerveusement, comme il faut aller les chercher au fond nos leurres très lourd avec leur inertie facilitent les décrochés sur les coups de gueule nerveux.

Nous enregistrons tous plusieurs touches, plusieurs loupés…avant de quitter les lieux sous la pression des bateaux tractant des skis nautiques qui ont tout le lac pour eux mais qui se font un malin plaisir de passer à 20 m de vous, juste pour vous emm…er !

Patoche avec sa lame fétiche nous pique ce petit brochet sur un fond de 6m et ce sont quelques perches qui nous suivent les leurres jusqu’au bateau sans les attaquer.

 

Nous quittons la zone pour nous rabattre sur une autre près de la mise à l’eau pour la dernière demi heure et c’est Patoche qui dans 8m, toujours avec la même lame, nous prends cette splendide 32 cm.

 

Des amis n’ont fait eux aussi que deux perches et beaucoup de loupés, elles sont toujours difficiles ces zébrées du diable.

 

Résultats: Cathy une perche, Patoche une perche et un brochet, moi…Une brecouille. Merci d’avoir l’obligeance de ne pas trop vous moquer de moi dans les commentaires sinon je me mets à la carpe !!

Gardez la pêche.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.