Réserves « protection des frayères à sandre » sur les grands lacs du Morvan

Demain 1er mai 2013 ce sera le grand rush de tous les pêcheurs de la Nièvre et des départements limitrophes pour venir pêcher le carnassier dans ce département riche de grands lacs et l’un des rares à appliquer la recommandation de la FNPF pour l’ouverture au 1er mai.

A cet effet et comme tous les ans depuis maintenant 3 saisons précédentes, des zones de frayères ont été matérialisées par des bouées sur les lacs de Saint Agnan, Chaumeçon et les Settons.  Pannecière étant en train de se remplir et l’ouverture n’étant pas prévue avant un bon moment il n’est pas concerné, idem pour les étangs de Baye et Vaux.

Voici les plans des zones concernées par ces frayères où la pêche y est totalement interdite du 1er au 31 mai 2013. Totalement interdite veut bien dire ce que ça veut dire, il est dont interdit de s’amarrer au large et de pêcher dans ces frayères comme cela a été vu à de nombreuses reprises par le passé.

Photo: site de la fédération 58

 

Cette année la Nièvre met en place un quota de prises, trois carnassiers par pêcheurs et par jour, ce qui me semble largement suffisant pour un honnête pêcheur. Donc, suivez ce quota ou mieux encore relâchez vos prises, à vous de voir.

Je serai donc demain sur le pied de guerre, à l’aube, et j’ai choisi cette année le lac de Saint Agnan. Je sais que cela sera le cirque avec peut être 50 barques mais j’y rejoins des amis et nous pourrons partager le casse croûte.  J’emmènerai aussi un appareil photo avec un bon zoom pour immortaliser les pêcheurs aux comportements indélicats, une sorte de mur des cons (si j’en vois) sera affiché sur le site, ça colle à l’actualité en plus.

Même si je trépigne d’impatience je sais que demain sera le jour du grand massacre des sandres sur leurs nids, c’est dommage mais tant que des mesures nationales n’auront pas été prises, tergiverser dans son petit coin avec sa propre mesure, même si elle est bonne, n’est pas compris d’une majorité de pêcheurs mais j’y reviendrai plus tard.

Photo: Fédé de pêche 58

 Permettez-moi un grand coup de chapeau aux personnels et aux élus de la fédé 58 qui ont acté ces mesures de protection de frayères et dont les personnels mettent en place les bouées sur l’un des lacs, ce qui n’est pas une mince affaire. Permettez moi aussi de féliciter les membres de l’AAPPMA du Haut Morvan et son président Alix Hainaut pour la mise en place  des réserves des Settons et pour terminer, je félicite grandement   JB Dioux, président de l’AAPPMA la Truite Morvandelle (Pannecière) pour avoir, avec quelques collègues de son bureau, mis en place les réserves sur le lac de Saint Agnan.

A ce sujet, et c’est ce que j’ai lu dans les lignes du Journal du Centre, lire cet article, je me demande pourquoi l’AAPPMA de Saint Agnan ne s’occupe pas de mettre en place elle même ces réserves et que ce soit les voisins qui viennent faire le travail  chez eux. Peut être ne sont ils pas motivés pour la protection du sandre, peut être alors pour certains se posera t’il la question de l’utilité de prendre leur carte de pêche chez eux ?

Personnellement, si j’avais à choisir c’est bien entendu vers la Truite Morvandelle ou Le Haut Morvan que ma cotisation se dirigerait. Qui plus est, me semble t’il, le président de l’AAPPMA de Saint Agnan est aussi vice président de la fédé mais ne montre pas l’exemple !!!

Vivement les prochaines élections….

Photo: Site de la fédé 58

 

C’était mon petit coup de gueule d’avant ouverture, ça détend, mais si par hasard je m’étais fourvoyé, je présente toutes mes excuses et  je dirai pour ma défense que l’article du JDC est pourtant explicite.

Bonne ouverture à tous ceux qui la feront, que vos prises soient nombreuses, vos amis présents et que la bonne humeur vous fasse oublier les conditions météo pas très avenantes.

Gardez la pêche

Lire l’article du Journal du Centre

[subscribe2]

Les commentaires sont fermés.