de retour de la finale 2013 du défi Est
avatar

La finale du défi Est s’est déroulé ce dimanche 30 juin 2013 au lac de Coiselet, un lac qui ressemble à un petit Bourget avec de hautes montagnes, des falaises, des hauts fonds….

47 équipages étaient engagés pour concourir et gagner soit le défi est soit la place de finaliste au défi national.

Avec Patoche nous sommes arrivés pour pêcher dans la bonne ambiance et rencontrer des amis que nous ne voyons pas souvent.

Ainsi nous avons pu discuter avec Didier Rouméas, Lilian Fautrelle, Olivier Febvre et Arnaud Fourrier et plein d’autres encore  que je salue.

 

Belle surprise, je découvre la petite sœur de la Troize mais en Jaune, belle couleur !!!!!

 

La partie de pêche s’est déroulée sous un soleil estival, enfin, de bonnes températures qui donnent envie de tremper du fil et de découvrir de nouveaux coins.

Nous avons attaqué face à la mise à l’eau où j’avais détecté une imposante cassure. De beaux échos découverts sur ce coin et Patoche qui se prend une châtaigne au One Up puis plus rien. Nous quittons les lieux pour le coté de l’île amont où nous voyons se faire prendre un ou deux poissons mais nada pour nous.

 

Retour sur la cassure après une heure mais toujours des échos posés mais pas d’activité. Nous mettons le cap au sud pour découvrir la zone de l’île aval, une île sauvage avec des zones de bois noyés enchevêtrés, des hauts fonds. Je découvre trois tanches nonchalantes de plus du kilo qui prennent le soleil mais aucun brochet.

Un autre pêcheur sortira un beau sandre de plus de 70 cm à notre arrivée sur ce secteur mais nous, malgré un essai d’énormément de leurres dans diverses profondeurs, toujours nada !!!

Nous remontons tranquillement en direction de l’île amont où j’ai un pressentiment. L’horloge a tourné et il est déjà 13h00, nous matraquons le secteur au leurre, pour ma part avec un Ecogear CX 40 que ma canne light histoire de chercher une perche en pleine eau.

Alors que je dis à Patoche: « Je vais commencer à ranger mes leurres », je me prends une belle touche à 20m du bateau. C’est du solide et l’Armageddon encaisse les rushs. Le poisson sonde, le moulinet chante et le combat est jouissif. Au bout de quelques minutes j’arrive à faire monter ce poisson plein de nerf, c’est un joli brochet de plus de 70 cm mais vous sous doutez de la suite…

Après quelques rushs et alors que j’essaye en vain de le faire venir à l’épuisette c’est sur un dernier rush qu’il me coupe le 19 centième et regagne le profond avec mon cranck dans le gosier….

 

Dommage, c’est mon année poissons décrochés ou coupés. Le temps de finir la dérive il faut rentrer pour la partie la plus laborieuse, remiser les barques, faire la queue à la mise à l’eau.

Un grand merci à l’AAPPMA « La Valousienne  » pour leur accueil et le barbecue, idem à Raph et Claudia pour leur organisation sans faille du défi. Et un très grand merci à la municipalité de Condes pour le cadeau à tous les pêcheurs: Un morceau de comté et un fromage de chèvre.

Cette manche est remportée par la team Orka: Gaël Violet et Mickaël Grappe qui en plus s’adjugent la première place de la finale et remportent un séjour de pêche en Laponie Suédoise. Ce sont les seuls de cette manche a avoir fait un grand chelem avec perche sandre et brochet, félicitations les gars.

 

Et voila, ensuite 2h30 de route….Et là je suis à l’apéro !!!!

Visitez le site de Drift King Fishing pour le compte rendu (à venir) et le classement du défi est.

Gardez la pêche

 

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Compétition, reportage de pêche and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.