Ils vivent dans nos eaux : Le hotu
avatar

hotu_boucheIl y a trente ans de cela, les rivières descendant des monts du Morvan se voyaient envahies de hotus dès qu’elles atteignaient la plaine de l’ Arroux. Les bancs étaient véritablement immenses et sur les radiers on pouvait observer d’un pont une population impressionnante de hotus en train de brouter les algues des cailloux.
Puis petit à petit les populations ont régressé et le hotu se fait plus rare jusqu’à avoir quasiment disparu de certains secteur autrefois bien pourvus.

Bien évidemment à cette époque on accusait le hotu de tous les maux, il mangeait la fraye des autres poissons, il était la principale cause de la disparition de la truite. Puis on s’est aperçu que finalement non, il n’était pas si nuisible que ça se nourrissant principalement en broutant les algues poussant sur les galets.

A 15 ans j’attrapais mon premier hotu à l’ asticot, ce beau poisson de près de 40 cm me fit grâce d’un magnifique combat avant de se rendre. Je l’avais ramené à mon grand père qui l’ avait jeté à la poubelle, trop d’ arrêtes pour être mangé m’ avait t’il dit !

hotu_1

 

C’est un poisson qu’on attrape encore quelquefois par accident en le grappant au poisson nageur ou à la cuiller, mais il mord au petit ver de terre quelquefois.

Le hotu ou Chondrostoma nasus est un cyprin à la gueule caractéristique, une gueule faite pour racler les pierres et se nourrir des diatomées qui les tapissent. En se nourrissant il se contorsionne et envoie des flashs que l’on remarque de loin lorsque ‘on observe un banc de hotus.

Les hotus vivent dans des zones à courant au fond tapissé de gros cailloux, les bancs sont constitués d’individus de même taille qui effectueront une migration saisonnière au moment de la fraye.

hotu-0212a1

 

Le hotu ne mange pas que des algues, en hiver lorsque ces dernières sont plus rares, j’ai vu de mes yeux des pêcheurs à la mouche en prendre facilement à la nymphe casquée.

La reproduction se déroule en mars avril et les femelles déposent leur œufs sur des fonds à forts courant et à gros graviers ou galets. La maturité sexuelle est assez tardive car elle demande entre 4 et 7 ans. Une femelle peut pondre entre 10 000 et 40 000 œufs. Le hotu peut s’hybrider avec son cousin le toxostome.

tutu 1

 

La longévité de ce poisson est en moyenne de 10/12 ans avec en captivité des individus qui ont atteint les 25 ans. Il est un poisson qui peut réduire l’ eutrophisation en consommant les algues mais il demande aussi une eau pure pour survivre.

Son arrivée en France date d’après 1860, il vient du Rhin et a colonisé le pays via les canaux pour avoir un pic de présence dans les années 70/80 dans mon secteur.

Un poisson peu connu des pêcheurs qui se défend pourtant bien au bout d’une ligne.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in ichtyologie. Bookmark the permalink.

Comments are closed.