Vidéo: Plongée de ouf dans la loire avec les silures,les carpes,les sandres
avatar

plongée loireIl est rare de voir la Loire aussi claire que cela… On découvre dans cette vidéo une Loire poissonneuse  avec de jolis sandres et silures en plus des carpes.

Une vidéo sympa qui a déja fait le tour des médias sociaux mais qui mérite d’être admirée. Vidéo réalisée par Pierre Alain Gillet, félicitation à lui.

Bon visionnage


Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Vidéos carnassiers, Vidéos pêche. Bookmark the permalink.

8 Responses to Vidéo: Plongée de ouf dans la loire avec les silures,les carpes,les sandres

  1. Tetard says:

    Merci infiniment de partager ce lien avec nous. Mais de grâce, ne dites pas que la Loire est « poissonneuse ». Je suis pêcheur ligérien depuis une vingtaine d’année et j’ai vu ce magnifique biotope se vider inexorablement de ses habitants. Oui il y a encore des endroit où les poissons se concentrent, c’est le cas du coin où plonge notre ami. Mais ce ne sont que des zones réduites à peau de chagrin par rapport à l’immensité du fleuve. Croyez moi, il y a vingt ans on voyait des concentration de poissons, en particulier de cyprins, sans communes mesure avec ce qu’il y a dans l’eau aujourd’hui.

    [J’en profite pour dire que ce déclin avait commencé avant l’explosion du silure et que ce dernier n’a fait qu’occuper une niche écologique vide]

    Je réagis sur ce point parce que beaucoup de jeunes vous lisent (et ils ont raisons). Il n’y a rien de pire qu’une jeunesse qui ne voit pas le travail à accomplir. Faites attention aux mots !

    • Bonjour,
      Dans le 71 et le 58 la Loire est remplie de poissons et j’en suis épaté à chaque fois que j’y vais pêcher. Plus aval, je ne sais pas mais ce fleuve possède un potentiel impressionnant.

      • Tetard says:

        Bonjour,

        Merci pour votre retour d’expérience sur le 71 et le 58. Et potentiel oui, mais potentiel pillé. Je pourrais vous montrer des spot où on voit « d’énormes » boules d’alevins de quelques mètres. Je mets des guillemets car il y a 20 ans ces boules étaient plutôt des bandes qui s’étalaient sur des dizaines de mètres…

        Je vous parle de l’évolution (catastrophique) des choses, pas de ce que l’on peut voir ici où là aujourd’hui. Montrez des boules d’alevins actuelles à un enfant, il sera émerveillé (ça c’est une bonne chose) et pensera que c’est énorme (ça ce n’est pas bon, car il acquiert une conscience erronée des choses).

        C’est comme pour la morue, avant il y avaient des zones grandes comme la France où elle nageaient comme des sardines. Maintenant ces zones ont disparues et quand un gars trouve péniblement un hot spot il dit « regardez y en as encore plein » !

        SVP, ne disséminez pas des discours angéliques sur la Loire. Elle souffre tant…

        D’immenses efforts ont été menés pour la sauver et il y a encore beaucoup d’espoir, notamment avec le recreusement des boires. Mais si quelqu’un comme vous, avec la notoriété que vous avez, laisse sous-entendre (même involontairement) que « ça va y a du poisson à gogo », alors il sera très difficile pour les gens qui veulent sauver ce patrimoine de justifier qu’il faille investir dans sa réhabilitation.

        • Bonsoir, loin de moi l’idée de faire un discours angélique, je ne l’ai juste pas connue avant.

          • Tetard says:

            Merci pour votre réponse. J’imagine bien que vous n’avez pas de mauvaises intentions. Je dit juste qu’on doit faire attention à la façon dont on parle (moi le premier), car beaucoup de gens ne savent pas lire entre les lignes.

            Et merci encore d’avoir partagé avec nous cette belle facette de la Loire (et de toutes les pièces d’eau). Cela doit nous motiver à œuvrer pour qu’il n’y ait plus que de belles facettes. Il y a du boulot et pas seulement sur le terrain, tout d’abord dans les esprits.

            Une belle chose pour la Loire serait entre autres le retour (le vrai) du brochet. Il y a eu de belles initiatives ces dernières années, en Touraine notamment, hélas gâchée parce qu’on a jugée bon d’installer des pêcheurs pro sur ces secteurs où le brochait refaisait son apparition. La problème a été réglé en quelques mois, maintenant tout est à refaire…

    • Cormoran 71 says:

      Completement daccord avec toi, je pratique la loire depuis que je suis môme, ( j ai 51 ans). J ai vu toutes les populations de poissons s ‘ éffondrer.

      • Tetard says:

        Merci pour ton soutien.

        Je voudrais quand même ajouter qu’il reste quand même de rares secteurs, difficiles d’accès, où la vie aquatique résistent admirablement à la bêtise humaine. Cela me laisse penser qu’il suffirait qu’on laisse cette vie se faire pour qu’elle explose. En particulier en laissant les poissons se reproduisent en en interdisant tout prélèvement de sujet qui ne sont pas encore adultes.

        Dans la tête de beaucoup de pêcheur, un brochet de 60 cm est « adulte ». Certains pensent même qu’il est gros… Hors c’est juste un poisson adolescent. Et si en plus c’est une femelle, il y a de grande chance pour qu’elle ne se soit jamais reproduite. Dans les eaux où le brochet grandit lentement, se raisonnement peut être poussé à 70 cm.

  2. Pollux says:

    Espèrons que personne ne fasse de même avec un fusil harpon ..!;)