Vidéo: Pêche de l’ aïmara sur peche-tv.com
avatar

aimaraUn superbe reportage sur la chaîne spécial pêche française: peche-tv.com

Découvrez durant 58 minutes ce poisson mythique et les techniques de pêche qui mettent à rude épreuve le matériel et les bras des pêcheurs.

Voici le descriptif de cette vidéo ainsi que sa bande annonce:

Aïmara, poisson d’allure préhistorique

Ce poisson carnassier est présent dans les rivières et fleuves d’Amérique du Sud, notamment au Brésil et en Guyane, où il est très apprécié par les autochtones pour sa chair délicieuse. Pour les pêcheurs sportifs, c’est un poisson à pêcher une fois dans sa vie tout comme le tarpon, l’espadon ou que sais-je ! Si vous avez le bonheur de pêcher un aïmara, il vous offrira plusieurs rush, des sauts, des détours dans les branches immergées, bref, vous allez transpirer.

Fish-trip en Guyane

En plein cœur de la forêt amazonienne, deux pirogues naviguent sur la rivière Sinnamary. À bord, Bertrand Lenclos, est venu vivre l’aventure pêche de l’aïmara, il est encadré par Patrick Fresquet, spécialiste des excursions pêche en Amazonie, et accompagné de deux guides autochtones, Waldie Saakie, le roi du fleuve, et Rodrigue Mateus, le roi de la forêt. Tous les quatre vont s’enfoncer à travers cette dense forêt, peuplée de singes-araignées, de serpents, de jaguars et autres animaux tout aussi fantastiques et fascinants, pour y pêcher l’aïmara ainsi que d’autres espèces de poissons amazoniens.

Entre pêche traditionnelle et pêche sportive moderne

Tout au long du séjour, les différentes techniques de pêche vont se succéder et être complémentaires. Il va falloir pêcher au coup pour attraper des poissons « blancs » qui serviront d’appât pour les trappes (pièges pour pêcher les carnassiers). Il faudra rouler ses propres bouillettes à base de farine et d’une huile « magique » pour avoir le bonheur de pêcher les carpes du coin et surtout le coumarou (ou koumarou). Celui-ci est un poisson qui ressemble un peu au piranha mais en beaucoup plus grand. Patrick va également pêcher à la mouche, différentes espèces de poisson et bien évidemment, ils vont sortir les poppers, les spinner-baits, et de gros leurres souples pour pêcher le « jaguar » d’eau douce, l’aïmara.

 

Pour en savoir plus, rendez vous sur peche-tv.com

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Vidéos carnassiers, Vidéos pêche. Bookmark the permalink.

Comments are closed.