Des vacances sous le signe du poisson
avatar

Torcy 110716- (11)Ces quinze petites journées de congés estivaux sont passées très vite, trop vite, bien trop vite pour me permettre de faire tout ce que j’avais prévu. Bien entendu j’ai privilégié la pêche mais l’entretien de mon terrain et divers petits travaux de bricolage m’ont pris pas mal de temps.

Entre une petite sortie à la mouche, à l’écrevisse, une sortie feeder, un concours carnassier, un concours coup, une sortie carnassier près de chez moi et un séjour en Cantal/Aveyron, je ne me suis pas ennuyé et les poissons ont été sympas puisqu’ils ont mordu.

Voici la première partie du  récit de ces vacances.

Le lundi matin, réveil de bonne heure pour une opération cartographie !!! C’est décidé, je file aux Settons sans emmener aucune canne, juste ma barque et mon sondeur afin de faire des logs pour compléter ma carto Autochart Humminbird. Je fais des ronds dans l’eau durant de longues heures à naviguer au ralenti moteur…Seulement deux pêcheurs sur le lac, c’est que la pêche ne dois pas être très bonne ces temps ci.

vacances 201627

vacances 201628 vacances 201629

 

Je quitte Les Settons à 10h30 laissant aux jets skis et aux bateaux de plaisance la jouissance du site. Cette fois ci Les Settons sont cartographiés à 75 %, il me restera 3 heures de logs à faire une autre fois.  Quand je pense au temps que j’y passe, au frais engagés, je me dis que les cartos Sylmaps ne sont finalement pas si chères que ça !

bathy1 zone barrage LM bathy2 zone barrage LM 3d

 

C’est tout d’abord la pêche à la mouche qui m’a tenté par une belle matinée ensoleillée, une matinée qui en outre m’aura permis de tester des baskets spécialement mises au point pour le wading en été, produit que je vous présenterai bientôt.

columbia drainmaker

 

Cette sortie estivale visait en priorité à tester ma nouvelle canne pour soie de 4 et mon nouveau moulinet, tous deux de marque Greys mais j’avais aussi l’espoir d’une petite fario par encore cavée par le soleil estival.

Pourtant rien n’y fera, malgré mes beaux lancers, mes petites mouches hélicoptères , mon bas de ligne tout neuf et bien discret.

mouche greys

 

Même les chevaines ne seront pas actifs, j’arriverai à sauver le capot avec quelques spirlins, heureusement qu’ils étaient là eux. Je quitterai la rivière vers 11h30 en ayant passé une superbe matinée et en redécouvrant cette pêche que j’affectionne mais dont je n’ai plus guère le temps de la pratiquer.

spirlin tenin 0715-2

 

Le lendemain c’est avec l’ami Seb de Morvan Pêche que nous partirons avec son fils  histoire de taquiner les écrevisses signals. 12 balances tendues sur la rivière La Canche et seulement deux qui prennent. La densité d’écrevisses a bien baissé par rapport à l’année dernière, il faut dire que le coin est archi connu et que le bouche à oreille a bien fonctionné, comme quoi  le pêcheur peut réguler une espèce envahissante.

Nous pêcherons trois petites heures pour ramener une trentaine de ces crustacés qui sont si bons à manger à l’apéro entre potes !

seb ecrevisse 16 seb ecrevisse 16-2

 

Les vacances étant le moment de l’année où je renoue avec d’autres techniques de pêche que je n’ai plus guère l’occasion de pratiquer, c’est encore avec Seb et son jeune fils Thomas que nous montrons à Pannecière  le jour suivant afin de mettre au point quelques détails techniques en vue du concours au coup prévu pour le dimanche.

J’adore pêcher au feeder, scruter ce scion pour le voir tressaillir, combattre de jolis poissons, sortir mon vieux panier siège Rive, ma housse spéciale anglaise…Que du bonheur.

vacances 201611

 

En peu de temps la technique feeder à bien évoluée et Seb m’a présenté les method feeder inline, plus petit mais aussi efficace que les cages grillagées.  Un bas de ligne court monté en fluoro,  bas de ligne tout fait équipé d’un cheveu déjà monté avec son stop pivotant, nickel pour pêcher  rapidement et précisément les carpeaux déchaînés.

Je monterai un feeder classique et Seb avec son montage moderne me mettra une bonne branlée alors que nous pêchions la même zone. Il utilisait des micro bouillettes et surtout un attractant traceur à la fluoricine qui rendait les carpettes dingues.  Résultat sans attractant, brecouille pour moi, puis une fois que je me suis décidé à copier mon voisin les résultats sont vite arrivés.

vacances 201603 vacances 201604 vacances 201608

 

Seb avait tendu une canne pour son fils âgé de 7 ans et ce petit bout d’homme nous a montré qu’il maîtrisait largement le combat avec une carpette de près du kilo, sa canne n’arrêtait pas d’avoir des départs et le gosse en avait même marre à la fin, un comble !

Nous terminerons cette matinée avec près de 25 kilos de carpettes de 500g à 1,5kg.

vacances 201614 vacances 201618

 

Le samedi nous sommes partis avec Cathy pour participer au premier Open bateau du Crescent où nous terminerons 8 èmes mais ce récit  fera l’objet d’un article dédié à paraître dans la semaine.

Le dimanche, concours au coup à Pannecière organisé par l’ AAPPMA à Chaumard, nous arrivons à 6h45 avec la ferme intention de montrer que nous savons pêcher autre chose que le carnassier   et l’autre intention de boire un coup avec les copains !!!! Pas mal sont là et tous espèrent être installés à proximité l’un de l’autre, histoire d’ouvrir une bouteille de blanc.

concours chaumard 100716 (9) concours chaumard 100716 (10)

 

J’hérite selon moi du pire emplacement, une zone sous le cimetière, en pente douce, peu profonde mais remplie d’herbiers. Seb est à une extrémité du parcours, Pierre à l’autre et moi au milieu, au moins 200m nous séparent, heureusement que Patrick n’est qu’à 20 m !!  Le concours  commence et je prépare méticuleusement mon amorce, mon maïs, ma canne feeder équipée en fluoro et montée d’un feeder inline ! Je prépare aussi une canne anglaise car les herbiers me cassent le moral et il me faudra sûrement pêcher par dessus.

A ma droite, plusieurs compétiteurs de haut niveau à la grande canne, le matériel est impeccablement rangé, l’amorçage est hyper précis. A ma gauche un père et son fils avec une gaule de 6m. Top départ et les boules d’amorce fusent, le maïs vole et s’étale sur le coup. Vu que nous somme dans une petite baie, mon voisin de droite qui pêche devant lui se retrouve à amorcer face à moi, m’ obligeant à me décaler à gauche, face au père et son fils.

La première heure est d’un calme impressionnant, pas la moindre touche sur le secteur.  Mon scion plie doucement et me retransmet  quelques touchinettes inferrables ou frôlements de la ligne par les poissons. A la deuxième heure je me décide à pêcher au waggler par dessus les herbiers et en agrainant régulièrement mais toujours aucune touche.

Quelques carpes commencent à mordre plus à gauche mais loin… Après  la troisième heure, dépité, je retourne au feeder mais je lance cette fois plus loin en essayant de passer la barrière d’herbe. J’ouvre  mon Macon Village et hèle Patrick, tranquillement car lui n’avait eu qu’un départ, nous buvons un coup lorsque mon frein se met à chanter. Première prise de la journée avec une carpette de 500 g. Je me remets sérieusement à pêcher  et enfin la pêche démarre. De nombreuses touches ratées, des décrochés mais ça part.

Un joli départ en force m’annonce une petite mémère qui me mettra la misère avec ses plus de deux kilos sur du 20 centièmes  en bas de ligne.

concours chaumard 100716 (3) concours chaumard 100716 (15)

 

Puis les touches seront régulières sur la dernière demi heure où je rentrerait enfin du poisson. A la remise des prix j’apprends que je termine 7 ème, vu mon niveau c’est quand même pas mal face à des compétiteurs au coup.

C’est Pierre de Morvan Pêche qui au feeder et à la micro bouillette remporte ce concours, il maîtrise son sujet. Seb terminera 12 ème et les autres copains seront plus loin dans le classement.  Je gagne une petite épuisette qui me manquait pour les pêches moyennes du style truite en réservoir, parfait !!

On a arrosé ça dignement avant une grosse sieste réparatrice.

concours chaumard 100716 (16) concours chaumard 100716 (17) concours chaumard 100716 (20)

 

Lundi, Cathy me tire du lit avant l’aube pour une sortie à Torcy. La météo est favorable et la précédente sortie la semaine passée laissait augurer une activité des carnassiers.  Nous mettons à l’eau à l’aube et partons directement sur la zone des grosses perches.

Mais les grosse perches ne sont pas là ! Repli sur des dérives devant le centre de voile  pour la prise d’ un petit brochet.

Torcy 110716- (2) Torcy 110716- (4)

 

Le vent qui nous pourrit la vie depuis une semaine se lève encore m’obligeant à traverser le lac pour le coté protégé. Je voulais pêcher une autre zone mais c’est impossible, ça souffle trop.

Nous arrivons sur un coin peu profond ou folâtrent les gardons en surface, ça sent bon ça ! Cathy monte un spinnerbait alors que j’attaque au jerk.

Je remarque un poste prometteur avec une trouée entre des arbustes  donnant directement sur un rassemblement de blancs, ça sent le carnassier à plein nez. Cathy lance précisément dans cette trouée et se retrouve vite attelée à un joli bestiau qui pourtant vient comme un bout de bois au bateau. Puis, comme d’habitude, le brochet comprend que quelque chose cloche et passe la seconde, et là il nous livre un combat épique, pas moyen de le mettre à l’épuisette au bout de quatre essais. Chandelles, sondées, départs en force, il nous livre la totale et Cathy s’éclate.  Pourtant bien qu’ énervé il finira par se rendre et glisser à l’épuisette mais tellement fatigué  par son combat, il ne voudra jamais repartir, même après un séjour dans la grande bourriche flottante où généralement les poissons reprennent leurs esprits au bout d’un moment.  Il finira sur la table de ma belle mère !

Torcy 110716- (14) Torcy 110716- (10)

 

Ce superbe brochet bien gras mesurait 85,5 cm et sera le nouveau record de Cathy qui plafonnait à 82 cm depuis des années.

Torcy 110716- (7)

 

S’en suivront deux jours sans pêche, à préparer notre séjour en Cantal puis un départ à 5h00 du matin, mais ça c’est une autre histoire….

La suite très bientôt.

 

 

Gardez la pêche.

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche. Bookmark the permalink.

2 Responses to Des vacances sous le signe du poisson

  1. Le regulateur says:

    Sniff! !!! Les vacances ça dure pas assez longtemps, mais un pêcheur passionné pêche toute l’année! C’est l’essentiel!

  2. Grigs says:

    Merci pour ces nouvelles. Ca fait plaisir :)