Tête de ligne, à quoi ça sert ?

  

Ce matin pas de pêche pour l’Esoxiste, le vent souffle en tempête, il pleut à seaux et les rivières sont en crues. Donc petit retour sur  les anciens articles de mon précédent blog dont celui ci qui me semble pertinent  pour l’ouverture du carnassier.

Les pêcheurs au carnassier qui officient en tresse  ne sont pas encore nombreux à utiliser les têtes de lignes en nylon ou en fluorocarbone. La plupart utilisent bien des bas de lignes mais auraient intérêt à utiliser cette méthode.  Les têtes de lignes cumulent trois  qualités, la discrétion, la résistance à l’abrasion et une certaine élasticité nécessaire au combat.

 

Détaillons ces qualités en commençant par la discrétion. Même si les tresses sont de plus en plus fines et de plus en plus discrètes, elles ont tendance à être visibles sous l’eau. Nos poissons ne sont pas aveugles, c’est pourquoi les nylons étaient transparents (la plupart). Si vous pêchez en eau claire autant mettre toutes les chances de votre coté, un bas de ligne fluoro de 50 cm ne suffit pas, le poisson verra votre leurre et ce bout de tresse qui file devant lui, étonnant non se dira t’il?

 Intercalez donc une pointe de deux mètres de fluorocarbone entre votre corps de ligne en tresse et votre bas de ligne en fluo aussi. Concernant le diamètre, selon le poisson visé, passez du 16 centième pour la perche au 40 pour le joli bec. En effet le fluoro étant quasi invisible sous l’eau, un bon diamètre permettra de brider un peu plus le brochet.

 

Pour le raccord tresse fluoro utilisez le noeud allbright  dont vous trouverez la vidéo bien plus explicite qu’un croquis dans la partie noeuds de pêche  de ce site:

 Pour le raccord avec le bas de ligne, si émerillon j’utilise le simple nœud de cuiller qui a fait ses preuves avec moi. Plus le diamètre du fil est important moins il est besoin de faire de tours, dans ce cas 3 ou 4 tours suffisent. Si je raccorde par exemple un bas de ligne en fluoro de 60 centièmes sans émerillon, là il faut utiliser un nœud de raccord, par exemple celui de chirurgien.

 Regardez ce qui se fait chez les moucheurs, quelquefois leur bas de ligne fait plus de deux fois la longueur de la canne. Les moucheurs sont des hommes observateurs, il y a beaucoup à apprendre d’eux.

 

 

Passons à l’avantage n°2: La résistance à l’abrasion.

Combien de fois ai-je cassé bêtement et constaté l’effilochage de ma tresse à cause des cailloux coupants qui tapissent le fond du lac. La solution était d’intercaler une pointe en nylon de fort diamètre, idem pour les fonds de fleuves infestés de petites moules très coupantes. Depuis l’apparition du fluoro, tout se passe bien mieux, il est plus résistant à l’abrasion qu’un nylon et visuellement il est facile de constater son usure.

 

Avantage n° 3: l’élasticité.

L’inélasticité de notre chère tresse est un argument qui concourt à son efficacité en termes de détection des touches mais par contre en terme de combat c’est plutôt un handicap. Combien de fois avons nous décroché un poisson après un combat violent ou l’hameçon avait déchiré les chairs de la gueule du poisson. L’ajout d’une tête de ligne ne va pas réagir comme vingt mètres de nylon mais pourra vous donner une petite chance supplémentaire en apportant un peu de souplesse au montage. Certes c’est le plus petit de nos trois arguments mais pourquoi se priver ?

 

 

Vous pensez que ce n’est pas indispensable ? Et bien vous avez tort car en plus de ces trois arguments m’en vient un quatrième. Une ligne en tresse en tension vibre comme une corde de guitare et cette vibration à proximité immédiate du leurre pourrait être de nature à émettre des vibrations parasites autres que celles prévues par le leurre. Une tête de ligne en fluoro étant moins sujette à ces vibrations va en plus en absorber une grande partie de ce sifflement aigu que l’on peut entendre les jours de vent lorsque votre tresse est tendue sur vos cannes.

 

Et surtout, si une pointure comme  Sylvain LEGENDRE l’utilise et la vante partout, moi, je fais comme M. Brocodile, je place une tête de ligne !

 

Gardez la pêche.

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Montages - Noeuds, Techniques et astuces. Bookmark the permalink.

10 Responses to Tête de ligne, à quoi ça sert ?

  1. francis says:

    UNTRES BON NOUEUD LE NOEUD PEIXET PASSE MIEUX DANS LES ANNEAUX VOIR SUR INTERNET

  2. julien says:

    bonjour, j’ai effectivement effectuer votre méthode seule problème la tresse décolore et ducou mon fluoro se voie devenir rouge ! vous avez se même problème , comment remédier a sa ?

    • Il arrive que la tresse se décolore au début mais après une sortie c’est terminé, il suffit de refaire le montage ou nettoyer le fluoro, si ça persiste c’est aus a tresse est de mauvaise qualité.

  3. pecheur de x says:

    Slt,.. je le place ou mon titanium?

  4. Lavarenne says:

    J’ai utilisé l’an passé une tête de ligne en » fluoro hybrid » de 33,5 centièmes et d’environ 4 mètres de long,ça marché plutôt bien,mais à chaque lancé , je craignais que le noeud s’accroche dans les anneaux et bonjour les dégâts 🙄
    Pour cette saison,j’ai mis la tresse au « repos » et je suis » revenu »au nylon sur la plupart de mes moulins……on verra bien 💡
    M…. pour le premier mai, fait attention au volant de la « F1 »
    Serge

    • Salut Serge,
      Tu vas te couper de la sensation de la tresse? Perso, le nylon je ne l’utilise plus qu’au coup et sur une canne truite.
      Si le noeud est bien réalisé, il passe sans trop de problèmes, je n’ai pas eu de soucis en 2011 aves mes têtes de lignes.
      Le 1er mai, la troize va rester au repos, on verra plus tard.

  5. pierric says:

    Salut Sylvain,

    Tout à fait d’accord avec sur l’utilité de la tête de ligne en fluoro.
    Perso pour la pêche en bigbait je mets une première tête de ligne de 1.5m en 30/100 et une seconde d’une trentaine de centmètres en 50/100.
    Le problème avec le gros diamètre c’est que le noeud de raccord bloque un peu dans les anneaux, avec ce principe le laisse toujours le gros diamètre sorti de la canne pour lancer.
    De plus, pour complèter l’aspect vibrations de la tresse j’ai été bluffé cette année par une démonstrationà Clermont, justement des vibrations et donc du bruit strident que faisait la tresse dans l’eau lors d’animations verticales énergiques.