Tacon ou truitelle ?
avatar

Ceux qui comme moi ont la chance d’avoir pas trop loin de chez eux une rivière où vivent des tacons ont certainement du en attraper sans le savoir.

Chez nous, les tacons sont présents sur le secteur de Lucenay (71) sur la rivière le Ternin, affluent de l’Arroux qui se jette dans la  Loire.

Comment distinguer alors ce petit saumonneau d’une jeune truite, quelques indices peuvent nous y aider ?

Je commencerai pas le coloris, plus clair et avec ces taches bleutées caractéristiques sur le  corps .

L’indice le plus probant pour être sûr est la machoire, elle dépasse l’oeil pour la truite alors qu’elle s’arrête à l’axe médian de l’oeil pour le tacon.  La tête est elle aussi plus petite, les nageoires plus grosses et la queue plus échancrée pour le tacon.

Des clichés valant mieux qu’un long discours voici un descriptif que l’AAPPMA la Gaule Lucenoise a implanté sur son parcours:

Gardez la pêche

[subscribe2]

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in ichtyologie. Bookmark the permalink.

3 Responses to Tacon ou truitelle ?

  1. j2m says:

    voila un article d’utilité publique, que l’on trouve trop peu sur la toile (à moins de le chercher spécifiquement, ce qui entend d’y être déjà sensibilisé!)

    Quand je pense aux espèces de poissons comme celle la qui finissent dans des bourriches par ignorance (dont des espèces protégées du à leur rareté ou leur propension à le devenir) je m’interroge sur la nécessite d’instaurer une épreuve (simple s’entend) pour avoir son permis de pêche! … un peu comme le permis de chasse (mais plus cool, on manie pas des flingues), tailles légales, espèces, sécurité embarcation??etc… fini les poêlées de tacons ou de smolts… et à ceux qui pensent que avec çà, c’est sur, la vente de cartes va chuter, je leur demanderai combien sont les chasseurs en France…Ce permis, comme pour la voiture, c’est à vie, et après, adhésion annuelle comme maintenant…

    L’éducation amènera peut être des comportements plus respectueux de nos chères rivières, ainsi qu’une mobilisation plus probable des adhérents aappma…
    dans d’autre pays européens, c’est déjà le cas, et le nombre de pêcheurs est là!

    après, je crois que les rivières ont le temps de s’assécher avant que je vois ça arriver!

    en tout cas, j’applaudis cet article à 2 mains 😉

    • Merci
      Cette idée de « permis de pêche » fait doucement son chemin et finira obligatoirement par être mise en place . Je ne veux pas débattre du bien fondé ou non mais c’est inéluctable, un permis avec épreuve et formation sera mis en place un jour, mais quand ?

  2. leymonie says:

    pas évident de les différencier