support de canne pour float tube
avatar

 

Alors comme ça Monsieur l’esoxiste est en vacances pendant que les autres travaillent. Et bien permettons lui de profiter de ses jours de repos en prenant le relais.
Fidèle lecteur du blog puis du site internet, c’est avec honneur que sylvain me laisse prendre ma plus belle plume afin de vous faire lire ces quelques lignes.

Je vais donc aujourd’hui vous présenter un petit bricolage, facile à réaliser, pour tous les possesseurs de float tube comme moi : un support  de canne tout en aluminium.

float tube 1

Lassé de ne pouvoir emmener qu’une seule canne lors de mes sorties, j’ai donc décidé de me lancer dans la conception et la réalisation de ce support.
N’ayant pas la prétention d’être le premier à faire ce genre de montage, je me suis inspiré des modèles disponibles sur le marché. Mon choix s’est porté sur un seul matériau, l’aluminium. Beaucoup d’autres pêcheurs fabriquent leurs supports en pvc mais je trouve cette matière moins esthétique et plus « lourde » visuellement.

Direction donc le magasin de bricolage local, façade rouge dont le nom commence par brico et finit par dépôt. Le rayon pêche n’est vraiment pas terrible, par contre côté bricolage, c’est déjà mieux.
Ma liste de course est la suivante : 2 baguettes alu de 2mètres de long, 50mm de large et 2mm d’épaisseur , 1 baguette alu même longueur et épaisseur mais 20 mm de large, des vis courtes tête plate et des boulons….verdict de la caissière : 25 €. Passage ensuite au magasin de pêche pour les supports de canne : 6 supports rayon carpe : 15 €
Total du bricolage : 40 € et un peu d’huile de coude ! Quand on pense au prix d’un tel support en magasin, 70 voir 80 euros minimum….

Retour à la maison avec tout mon petit matériel sous le bras, direction le garage.
Pour commencer, gonflage du float tube. Chaque modèle étant différent, il vaut mieux prendre les mesures au préalable. Pour mon cas, j’ai profité de la présence de deux bagues de chaque côté des boudins pour fixer mon support.

float tube 2

Première étape, j’ai tordu deux morceaux de lame de 50 mm de la hauteur du float (découpage avec une meuleuse). Pour leur donner une forme arrondie, j’ai utilisé la solution MC Gyver : prenez une ficelle, un briquet, trois vis, servez-vous un ricard ou une bière au choix. Buvez votre bière ou votre ricard, jetez la ficelle et les vis et prenez un pot de fleur. Tordez votre barre d’aluminium sur votre pot de fleur afin de lui donner une forme arrondie et le tour est joué. Vous voilà en possession des premières pièces du puzzle!

Deuxième étape : déterminez la longueur de votre support en fonction du nombre de cannes que vous souhaitez transporter. Une petite découpe à la longueur désirée et tordez une des extrémités à 90° pour la visser à la partie arrondie de l’étape n° 1. Répétez l’opération pour l’autre partie arrondie. Deux trous, deux petits boulons et le tour est joué. Votre deuxième partie est reliée à la première.

Troisième étape : Découpez encore deux lames de 50mm pour relier la partie 1 et 2. Un petit angle à 90° pour relier la partie 3 à la 2 avec des boulons. La partie 3 rejoint alors la 1 sans besoin de plier quoi que ce soit. Juste deux petits trous, des vis et des boulons.

float tube 3

Dernière étape : Pour rendre le tout un peu plus rigide et éviter toute déformation, j’ai renforcé l’armature avec toujours une lame de 50mm entre les parties n° 3 et entre les parties n° 1. Deux petits morceaux d’alu de 20 mm tordus à 90° et vissés sur le support permettent d’accrocher le tout au float tube sur les bagues.

float tube 4

Il ne vous restera plus qu’à choisir vos supports de canne et percer les trous aux emplacements désirés pour les installer. Personnellement, j’ai utilisé des petits bouts de tuyau d’arrosage pour protéger les parties en contact avec la toile du float tube et éviter tout frottement voir pire pour éviter de la percer.

float tube 5

Chaque montage sera différent, adaptable aux goûts de chacun. Il aura l’avantage de vous coûter beaucoup moins cher que ceux du commerce et aura un gros plus : vous pourrez dire  » c’est moi qui l’ai fait !!!  »

Matthieu

About matthieu

Je me nomme Matthieu, je suis né en 1982 et ai donc 30 ans. Je suis originaire de Nevers et je travaille désormais à LA CHARITE SUR LOIRE. Je pêche exclusivement le carnassier aux leurres, mon travail ne me permettant pas d'avoir forcément le temps pour d'autres pêches.
This entry was posted in Aménagement de barque and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.