Sortie aoutienne au lac du Bourget
avatar

bourget 250815-17C’est à l’invitation de mon ami Patrice que je me suis rendu dernièrement sur le lac du Bourget pour tenter une fois de plus de prendre un gros bec.

Manque de bol, ou de talent, mais les gros n’étaient pas au rendez vous, je me suis pourtant bien amusé à bord d’un magnifique ranger 620 VS équipé d’un Mercury 150 cv et du nouvel Ulterra à l’avant !

Le lac du Bourget est magnifique, dommage qu’il soit implanté à trois heures de route de chez moi mais une fois de temps en temps, passer la journée là bas est tellement dépaysant.

Départ à 04h30 du matin, route, autoroute, baillements, poids lourds, café qu’on renverse sur le tee shirt en le buvant en roulant…. Je suis finalement arrivé à l’heure et j’ai rejoint Patrice au port de Conjux pour embarquer à bord de son Ranger.

bourget 250815-21

bourget 250815-22

Toujours autant de place dans cette Rolls des eaux douces, on pourrait pêcher à trois sur la plateforme avant sans se gêner….

Patrice, heureux possesseur récent d’un moteur Minn Kota Ulterra, celui qui monte et descend tout seul, m’a définitivement convaincu qu’il est agréable d’appuyer sur un bouton pour déployer son moteur plutôt que de le faire à la main.

bourget 250815-27

bourget 250815-28

bourget 250815-33

 

Nous en avons quand même profité pour le tester, essayer de trouver ses limites. C’est un excellent moteur, et le système de déploiement est top.

bourget 250815-41

 

Direction les secteurs très connus de ce lac qui recèle une belle population de carnassier, preuve en est que les derniers championnat du monde de pêche aux leurres s’y sont déroulés.

Il y a du carnassier, oui mais il n’est pas actif tout le temps… Direction Grésine, puis Aix, puis ailleurs, puis encore ailleurs….

bourget 250815-05 bourget 250815-69

 

L’eau est limpide et on distingue parfaitement le fond à 3,5m de profondeur, donc montages discrets avec fluorocarbone. Patrice se fera couper la queue de son shad par un petit bec affamé mais qui a tapé trop court.

Les heures passaient, passaient,  et je voyais arriver doucement le milieu d’après midi où je devais rentrer…Puis ouf ! Devant l’Abbaye de Hautecombe, Patrice annonce pendu !

bourget 250815-71

 

C’est un petit bec, si petit que nous n’avons même pas pris la peine de le mesurer. Petit mais hyper gourmand car il a littéralement coffré le Divinator de Patrice.

bourget 250815-73

bourget 250815-91

 

Autre aventure étonnante, en rentrant lors de la navigation un bruit nous fait nous retourner, nous voyons la porte du vivier ouverte. Je la referme au verrou et m’assois tranquillement…dix minutes plus tard, arrivés  devant le port, nous rangeons notre matériel et Patrice me demande ce que j’ai fait de l’épuisette……

La grosse épuisette spécimen a du s’envoler alors qu’elle avait passé le reste du temps sans bouger, certainement la porte du vivier qui l’aura propulsé en l’air !  C’est ballot, non ?

bourget 250815-65

Nous terminons le rangement et 17h00 arrive, il est temps de rentrer dans mon coin de Morvan, grosse journée !

Merci à Patrice pour cette invitation, pas de bol, ça fait deux fois qu’il m’invite cette année et deux fois qu’on ne fait pas de miracle…

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in reportage de pêche. Bookmark the permalink.

2 Responses to Sortie aoutienne au lac du Bourget

  1. Lionel F. says:

    Bah, du moment que c’est pas l’Ulterra qui s’envole, si tu vois ce que je veux dire :)