Septembre le retour des carnassiers
avatar

Enfin le mois de septembre est arrivé, mois béni entre tous c’est le seul que j’attends vraiment avec impatience, pas pour la reprise mais pour la pêche, la chasse et les champignons. 

Oublions la chasse et les champignons pour se concentrer sur notre sujet du jour : Septembre et la pêche.

 

En ce premier mois qui marque traditionnellement l’entrée dans l’automne avec l’allumage de la chaudière et les sueurs froides du prix de l’énergie nous voici revenu au moment ou les carnassiers vont commencer à sentir arriver doucement l’hiver. Ils auront faim, d’autant que l’eau va baisser en température favorisant en cela une meilleure oxygénation. 

Les alevins qui cette année avaient un mois de retard (tout du moins sur le secteur de la bourgogne en général) vont commencer à mesurer la bonne taille pour aiguiser les appétits féroces de nos proies favorites. 

En septembre tout fonctionne bien, on pourra pêcher les perches à la cuiller, au cranck, à la lame mais aussi en drop shot. Les brochets boudeurs de l’été vont se rapprocher au plus près des bordures et je vais pouvoir m’amuser au stickbait sur leurs attaques violentes. Les sandres rendus apathiques par la chaleur et le soleil vont se remettre à mordre. 

N’oublions pas les truites que l’on pourra rechercher avant la fermeture  et surtout les brochets de première catégorie qu’il convient d’éliminer sans pitié. Un bon moyen de rendre service aux truites et de manger de fameux filets au beurre blanc. 

Ce n’est pas la peine que je me lance dans une grande explication des techniques qui marchent en septembre car elles marchent toutes, peut être une petite réserve pour le vif en plombée car les matous sont encore actifs là où ils sont implantés. Si c’est le cas il vous faudra pêcher décollé du fond et amorcer une zone à coté pour maintenir les poissons chats loin de vos vifs. 

Pour la perche c’est le plein moment de la tirette avec un petit vif, lancé au large et ramené doucement vous ressentirez immédiatement la touche caractéristique de la perche que j’ai nommé le « ta ta ta ! ». et oui,  comment voulez vous nommer cette sensation ? Plusieurs attaques en une brève seconde puis un départ avec l’appât en gueule… 

Le sandre peut faire de même mais généralement c’est un seul « ta ! » et plutôt violent,  quand au brochet c’est plus sourd ou plus diffus sauf en surface mais sur un vif en tirette on ressent comme un accroc puis une tirée. 

Au leurre ce sera le moment de sortir les stickbaits en queue d’étang comme je vais le faire les soirs de la semaine. Oubliez un peu les pêches profondes pour vous remettre aux bordures et favorisez les leurres peu profonds, si vous trouvez les bancs d’alevins ce sera le graal, les carnassiers sont toujours à proximité.

 

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Editorial - Coup de gueule and tagged , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Septembre le retour des carnassiers

  1. Lavarenne says:

    Pourvu que les poissons lisent ton article et se décident enfin à mordre.Allez les perches ,brochets,sandre et compagnie,c’est septembre ❗ ,un peu de nerf,on vous attend :mrgreen:

  2. Pecheur de x says:

    J’ai pris une belle perche (30 cm) hier avec un Tiny50 de chez illex (c’est ca je crois, Illex hein).. et ca m’ a bien fait « ta ta ta »!!
    Alé bon mois de septembre et tirez votre épingle du jeu parmis les 100 embarcations engagées! A+