Ma sélection de leurres pour l’ Espagne
avatar


A l’heure de la publication de cet article, je serai sur la route menant au lac d’ Alcantara en Estrémadure, un lac peuplé des carnassiers qu’on trouve en France  auquel il faut rajouter le barbeau comiso.

Pour me faire plaisir j’aurai emmené ma canne à mouche ( le modèle réservoir) avec laquelle j’espère prendre quelques bass au streamer. Mon dernier bass à la mouche remonte à plus de 10 ans, je m’étais éclaté !!

Mais la pêche principale se fera à la canne, en spinning et casting, j’ai donc prévu un assortiment de 5 cannes : Une Expride Shimano en UL, une Sayaka Evo Tenryu en ML, ma Ricard Morvan Fishing Rod en ML, une Storm Dragon Steez AGS Daiwa en M et pour finir une Injection Casting MH Tenryu.

torcy-060113-(3)

 

Il va de soi que pour 5 jours de pêche je vais emmener pas mal de leurres : Des cranks, lipless, spinnerbait, chatterbait, lames et tailpins et quelques jigs.

Je vais tester un jig prometteur, un Zero Hurry de Megabass, à ma connaissance le seul jig avec un corps en plastique creux avec une bille bruiteuse qui le fait couler lentement, idéal pour une descente contrôlée le long des rochers.  Un autre avec une tête rigolote, le Gripper Jig de Berkley découvert chez Décathlon.

La pêche au rubber jig est bien la technique que je maîtrise le moins, j’ai pourtant attrapé quelques bass, brochets et perches mais ce n’est pas un leurre que je sort souvent de mes boites. Pourtant toutes les connaissances qui pêchent le bass m’ont conseillé cette tête plombée à tentacule, j’en ai cinq ou six, ça devrait suffire.

bass-2008

 

Afin d’accompagner le jig j’ai ressorti quelques leurres souples datant de plusieurs années, Chunky Trailer de Berkley, Talon de River2sea et d’autres créatures dont j’ai oublié le nom et que je gardais précieusement dans l’optique d’une pêche du bass.

Je vais tester les Rhinosaures de Quantum Spécialist, les Crazy Flapper  de Keitech et les  Boogie Craw de Gunki,

Coté leurres durs, quelques tailspins en différentes marques mais les Deracoup d’ Illex devraient voir un peu plus l’eau que les autres.  Quelques lames Ecogear et Berkley vont elles aussi nager dans les eaux ibériques. Concernant les spinnerbaits, les modèles Gunki, Spin Addict, Gancraft, Mégabass et Lucky Craft vont voir de l’eau, c’est d’ailleurs avec un modèle de Lucky Craft, le Redemption que j’ai pris mon plus gros bass à Mequinenza.

Deracoup Illex (1)

 

Mes cranks seront des Storm, des Duo, des Zipbaits, des Gancraft, des Rapala, des Evergreen, des illex, des Megabass et j’en oublie. Je testerai aussi le nouveau crank de Berkley que j’ai gagné en avant première pour l’ Open des Grands Lacs du Morvan.

bass-48-mequinenza

 

Quelques leurres souples à palette Biwaa et Dam Effzett, mes plombs palettes, quelques stickbaits de marques Duo, Megabass, Zenith…Et quelques lipless Rapala, Livingstone, Storm, Vagabond, etc etc..  Ce qui me fera un bon gros sac auquel il me faudra ajouter 3 boites de leurres souples Berkley,   Illex, Gunki, Dam, Quantum, Sawamura, Reins…..Je pense avoir fait le tour de toutes les marques pour ne pas faire de jaloux.

mequinenza20

 

Evidemment, je vous ferai un petit compte rendu en rentrant sur ce qui aura le mieux marché.

Hasta la vista Baby ! Je reviendrai !

Garda la pesca…Traduction vachement approximative !

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in informations diverses pêche. Bookmark the permalink.

3 Responses to Ma sélection de leurres pour l’ Espagne

  1. Le regulateur says:

    Salut, étant d’origine espagnole, ta traduction de « gardez la pêche  » n’est pas du tout approximative, cela ce dit : Guarda la pesca! Par contre le fruit  » peche se dit melocoton en iberique, bonne pêche en espagne et bon séjour! A plus!

  2. Grigs says:

    Manquent les couleurs 😛

    Bon voyage et bonne pêche !