Revue de web – 10 sites d’articles de pêche
avatar

fish

Je suis amené régulièrement à effectuer des comparatifs dits « ergonavigo » 🙂 c’est à dire, se comporter en visiteur / internaute lambda qui souhaite acheter en ligne des produits au regard de sa passion. Aujourd’hui, ça tombe bien puisque j’ai personnellement un intérêt dans le sujet (un intérêt de passion j’entends) :
10 sites, vendeurs d’articles de pêche.

Les critères que j’ai l’habitude de proposer sont :

  • le référencement du site en tapant « articles de pêche » dans le moteur de recherche Google (on ne visite que les 10 premiers résultats en excluant les résultats sponsorisés par Google, les annuaires et les sites de particulier / boutiques comme pages jaunes ou cdiscount),
  • la première impression à l’affichage de la page d’accueil,
  • une information sur « l’à propos du site » (ou sont-ils, qui sont-ils),
  • la navigation sur la page d’accueil (menus, champs de recherche, ..)
  • et donc, l’ergonomie de la page d’accueil,
  • le graphisme de la page d’accueil
  • quelques informations sur la relation avec les internautes sur le plan « contact » et celui des réseaux sociaux.

Premier critère, le référencement dans google.fr. La recherche a été effectuée le 15 janvier. Voici les 10 premiers sites référencés :

decathlon.fr, pacificpeche.com, articles-peche.fr, peche-direct.com, amiaud-peche.fr, integralpeche.fr, pecheur.com, pechechassediscount.com, goodrig.fr et peche-net.com.

decathlonpacificpecheArticles pêchepeche-direct Capture d’écran 2015-01-15 à 22.20.11Capture d’écran 2015-01-15 à 22.23.49Capture d’écran 2015-01-15 à 22.26.17Capture d’écran 2015-01-15 à 22.28.52Capture d’écran 2015-01-15 à 22.31.03Capture d’écran 2015-01-15 à 22.32.40

Decathlon.fr

Pour commencer, rappelons qu’il s’agit d’un site de vente d’article de sport général. Il apparait dans les moteurs de recherche en spécifiant articles de … pêche. L’url est donc : http://www.decathlon.fr/C-590578-peche. pour aller trouver les articles de bagagerie, il vous faudra remplacer le 590578 par 560794. Tout ça pour vous dire que nous avons affaire là à un monstre. Qui dit monstre dit gros moyens en terme d’achat de « google adwords » et de SEO (Search engine optimization) optimisation des résultats dans le moteurs de recherche.

La page d’accueil est simple même épurée (ce qui, en terme de navigation évite à l’internaute de se perdre : aller à l’essentiel). La recherche d’article se fait par 5 critères, équipements, pêche de la carpe, cannes moulinets et sets, leurres et accessoires et techniques de pêche. Ca sent bon l’étude du clic, comportement de l’internaute. Pourquoi la mise en avant de la thématique Carpe, à vous de me le dire.

Pour connaître l’histoire de Décathlon, le lien en bas de page « L’entreprise » renvoie à un autre site « corporate » ou sont décrites les valeurs en long et en large. Pour en savoir plus sur les créateurs et l’implantation de l’entreprise (parce que l’internaute aime bien savoir ou va son n° de CB quand il appuie sur « valider la commande ») il faut retourner dans google et c’est un autre sujet.

Une ergonomie au top donc, hormis le bas de page, rempli de texte noir sur blanc pour éviter tout litige avec les CGV, et des petites lignes à lire au regard, notamment, de la période actuelle des soldes.

A noter, la présence d’un « fil d’ariane » clair dès que vous avez cliqué sur un produit ou une thématique. Ca n’a l’air de rien mais c’est très utile pour ne pas se perdre.

Enfin, Décathlon attire ses internautes vers les réseaux sociaux en affichant sa présence sur twitter, facebook, google+ et Youtube dans le bas de page, associée à la possibilité de s’inscrire à une newsletter.

Verdict : on fait dans le gros, le pas cher et la masse. Et ça marche. Pour rester dans l’optique qui est le nôtre, l’efficacité du site a fait entrer Décathlon dans le top 10 des meilleurs e-commerçants français (source : pro.01net.com – nov. 2014).

Suite de notre étude dans les prochains épisodes.

About Jean Christophe

Limousin de naissance, seine-et-marnais d'adoption, la Marne et le Canal de l'Ourcq ont été les supports de mon apprentissage de la pêche aux leurres. Aujourd'hui concentré sur la Perche, je ne me refuse pas une partie au quiver ou des excursions en Haute Savoie, en Saône ou partout ou mes vacances m'emmènent.
This entry was posted in Equipement du pêcheur, informations diverses pêche, pêche and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.